Le califat abbasside, âge d’or de la civilisation islamique

Clément Chapon

Clément Chapon est un ancien étudiant de Sciences po, passionné par l'Histoire !

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Merci pour cet article passionant sur l’origine du Califat Abbasside.Je voulais savoir plus sur le délitement de cet empire , et sur les Omeyades

  2. Clément Chapon dit :

    Concernant le délitement de l’Empire abbasside, je peux simplement vous dire:

    – Que les conflits internes y ont une large part, que ce soit entre les fils d’Haroun al-Rachid, entre musulmans orthodoxes et mutazilites, entre le pouvoir et les esclaves nombreux au sein de l’Empire…
    – Que le coeur de l’Empire, en Mésopotamie a été affaibli par une dégradation de son système d’irrigation en partie causée par ces conflits et par une utilisation abusive des sols qui les a rendus moins fertiles. Cela a fortement affaibli le pouvoir central abbasside.
    – et Surtout, que des forces centrifuges pouvaient facilement émerger au sein d’un empire aussi étendu. En effet, avant l’avènement des moyens de communication modernes, les pouvoirs centraux des grands empires devaient laisser une large autonomie aux administrateurs des provinces lointaines. Dans ce contexte, précis, on peut dire que tant que ces administrateurs étaient respectueux de l’autorité du Calife, cela ne posait pas de problème. Seulement, à partir du IXe siècle, ils ont commencé à prendre une indépendance croissante. Dans le même temps, le pouvoir civil, arabo-persan en large part, a petit à petit dû affronter une concurrence vive de l’armée du califat, de plus en plus dominée par des Turcs d’Asie centrale.

    Pour les Omeyyades, je ne sais pas ce dont vous voulez parler ?

  3. Abd el kader dit :

    Petite rectification .. Sur les perses .. Vous parlez des chiites . .
    Je rappel que du temps de la dynastique.. les perses étaient à Majorités Sunnite .. Et que le chiisme était pratiquement inexistant..

  4. Mohamed Abdallah dit :

    Article intéressant et assez complet !
    Quelques petites remarques toutefois :
    1) J’aurais également cité Al-Zahrawi, Ibn-al-Haytham et Al Battani parmi les penseurs importants de la civilisation islamique (en n’allant que jusqu’au XIè siècle comme cela semble être votre choix.)
    2) Le savoir Hellénistique n’était pas exclusivement celui de la Grèce Antique contrairement à ce qui est sous-entendu dans cet article. De la même manière que de nombreux persans/iraniens ont participé à la civilisation du Califat, un grand nombre de philosophes et scientifiques hellénistiques étaient d’origine Levantine, Égyptienne ou Anatolienne.
    3) Je dirais que la continuité avec les anciens souverains orientaux ne s’arrête pas aux empires Assyriens et Babyloniens mais peut remonter jusqu’à leurs prédécesseurs Akkadiens. Il convient également de rappeler que, si Bagdad était proche de Ctesiphon, cette dernière était elle-même très proche de Babylone. La continuité de la tradition impériale en Mésopotamie est assez frappante.
    4) Il me semble que le titre de Calife n’est devenu important pour les Ottomans qu’à partir du XIXè siècle lorsque les premières impulsions pan-islamistes se font sentir. Il est vrai cependant que l’image de l’ancien Califat était importante auparavant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *