« Ce qui s’ensuit » ou « ce qui s’en suit » ?

« Ce qui s’ensuit » ou « ce qui s’en suit » ?


On écrit :

Ce qui s’ensuit

Ce n’est pas le verbe « suivre » qui est employé mais le verbe « ensuivre », qui ne se conjugue qu’à la troisième personne du singulier et du pluriel. 

« Ensuivre » signifie « suivre », « venir ensuite », mais aussi « procéder de », « découler », « résulter ». 

Ce verbe est tiré du latin classique insequi, « venir immédiatement après ». 

Il est possible d’employer la forme « s’en ensuivre » comme dans l’exemple suivant : 

Pour échapper à l’horrible hypnotisme qui pourrait s’en ensuivre 

Villiers de L’I.-A., Contes cruels, TLFi

Exemples :

Tu feras ce qu’il te demande et tout ce qui s’ensuit.

Il sera pendu jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Si vous faisiez cette erreur, il s’ensuivrait que l’équipe dirigeante se méfierait de vous. 

Le professeur décida d’imposer quinze minutes de lecture quotidinne. Il s’ensuivit une nette amélioration 

Adrian

Étudiant et passionné par les sciences humaines. N'hésitez pas à me contacter :)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *