Hyperbole : définition simple et exemples | Figure de style

Hyperbole definition exemples

Hyperbole : définition simple


Une hyperbole est une figure de style qui utilise l’exagération pour mettre un élément en relief, pour frapper les esprits ou pour ironiser. Le dictionnaire de Littré dit que dans l’hyperbole, on augmente ou on diminue excessivement la vérité des choses pour qu’elle produise plus d’impression.

En d’autres termes, dans la clarté du français de La Bruyère :

L’hyperbole exprime au-delà de la vérité pour ramener l’esprit à la mieux connaître.

La Bruyère, Les Caractères, Des ouvrages de l’esprit 1

 

Exemple :

Elle me confia son sac. Il pesait au moins une tonne !

On comprend aisément ce que l’on souhaite exprimer ici : le sac était très lourd. L’évaluation du poids du sac est très exagérée. L’hyperbole permet d’exprimer une idée qui n’aurait pas été aussi frappante ni aussi claire si l’on avait simplement dit : « Elle me confia son sac. Il était lourd et pesait au moins 10 kg ! ». L’hyperbole peut en outre ajouter un effet humoristique : on imagine la personne se ployer sous le poids du sac !

 

Autre exemple :

Je m’en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe, la plus singulière, la plus extraordinaire, la plus incroyable, la plus imprévue, la plus grande, la plus petite, la plus rare, la plus commune, la plus éclatante, la plus secrète jusqu’à aujourd’hui, la plus brillante, la plus digne d’envie […]

Madame de Sévigné, Lettres 2

Dans cet exemple, cette fois-ci littéraire, l’hyperbole repose sur une accumulation de superlatifs. En effet, Madame de Sévigné utilise à 19 reprises « la plus » ! L’hyperbole est une figure de style appréciée par le courant littéraire de la préciosité, auquel on rattache parfois Madame de Sévigné.

 

L’hyperbole et l’ironie

L’exagération avec laquelle joue l’hyperbole permet souvent d’ironiser ou créer un effet humoristique.

Sa mère morte, Léon dut prendre en main la maison. Cet homme qui depuis vingt ans n’avait eu ni une responsabilité ni un souci ! Il s’en tira, mais en se donnant un mal hors de toute proportion avec cette tâche simple. En huit jours, son visage changea, il lui vint des bouffissures sous les yeux, il avait des rêves chaque nuit ; un président du Conseil se sent moins accablé.

Henry de Montherlant, Les Célibataires

Montherlant exagère volontairement en comparant ici les soucis provoqués par une responsabilité relativement simple, s’occuper d’une maison, à ceux d’un homme politique de premier plan.

 

Il prouvait admirablement qu’il n’y a pas d’effet sans cause et que, dans le meilleur des mondes possibles, le château de Thunder-ten-Tronkh était le plus beau château et madame le baronne la meilleure des baronnes possibles.

Voltaire, Candide

Voltaire tourne son personnage Pangloss en dérision par l’hyperbole  : ce personnage applique sa philosophie pour prouver des choses dérisoires (« le plus beau château », « la meilleure des baronnes possibles »). Voltaire ironise en réalité, à travers son personnage Pangloss, sur la philosophie de Leibniz.

 

Sa peccadille fut jugée un cas pendable.
Manger l’herbe d’autrui ! quel crime abominable !
Rien que la mort n’était capable
D’expier son forfait : on le lui fit bien voir.

La Fontaine, Fables, Les Animaux malades de la peste

Manger l’herbe d’autrui est en effet un crime terrible ! 

 

Comment construire une hyperbole ? 

L’hyperbole est constituée par des termes augmentatifs :

  • des adjectifs ( énorme, fantastique, ignoble…) : un ignoble et terrifiant magasin !
  • des adverbes (extrêmement, fortement, incroyablement…) : ce livre était incroyablement long !
  • des préfixes (hyper-, extra-, super-, maxi-, giga-, archi-, ultra-) : cet ordinateur est hyperpuissant !
  • des suffixes (-issime) : un incident rarissime !
  • des accumulations de superlatifs : mon vélo, c’est le plus beau et le plus rapide !
  • des expressions exclusives : parler est mon seul et unique talent.

 

L’hyperbole peut se construire avec d’autres figures de style :

  • La métaphore : ma vie est un paradis depuis que je l’ai rencontrée. 
  • La comparaison : « Cette femme était belle comme une déesse » (Fénelon, Télémaque)

 

Les hyperboles « endormies »

L’hyperbole est une figure de style très utilisée dans le langage courant, à tel point que certaines ne sont plus perçues comme une exagération.

Exemples : Un conte à dormir debout, se couper les cheveux en quatre, etc.

 

Synonymes d’hyperbole


On peut aussi parler d’emphase, d’exagération, de charge, de superlation ou d’auxèse.

 

Étymologie d’hyperbole


Hyperbole vient du grec hyperbole, de hyper (« au-delà ») et ballein (« jeter »). 

 

Exemples d’hyperboles


 

Exemple d’hyperboles courantes

  • Un bruit à réveiller un mort.
  • Clouer le bec.
  • C’est un conte à dormir debout.
  • C’est à se casser la tête contre les murs.
  • Être fort comme un boeuf.
  • Être mort de fatigue.
  • Être trempé jusqu’aux os.
  • Un travail titanesque.
  • C’est un géant !
  • À mourir de rire.
  • Briller de mille feux.
  • Avoir trois tonnes de boulot.
  • Se faire tuer par sa mère en rentrant.
  • Être un ange (pour : être gentil). 
  • Être plus belle que le jour. 
  • Être le dernier des derniers (pour : être nul).
  • Se creuser la cervelle.
  • Souffrir le martyre.

 

Exemples littéraires d’hyperboles

Rome entière noyée au sang de ses enfants 

Corneille, Cinna, I, 3, Cinna

 

– J’ai vu, dit-il, un chou plus grand qu’une maison.
– Et moi, dit l’autre, un pot aussi grand qu’une Eglise.

La Fontaine, FablesLe Dépositaire infidèle

 

Ses moindres actions lui semblent des miracles,
Et tous les mots qu’il dit, sont pour lui des oracles.

Molière, Tartuffe, I, 2, Dorine

 

Un des spectacles où se rencontre le plus d’épouvantement est certes l’aspect général de la population parisienne, peuple horrible à voir, hâve, jaune, tanné.

Honoré de Balzac, La Fille aux yeux d’or 3

 

Elle me confia son sac. Il pesait au moins une tonne !

0

Arthur Rimbaud, Le bateau ivre

 

Elle me confia son sac. Il pesait au moins une tonne !

1

Paul Valéry, Variétés

 

Hyperbole politique

Elle me confia son sac. Il pesait au moins une tonne !

2

Camille Desmoulins, Le vieux Cordelier 

 

Apprendre ici ce qu’est une métaphore, une anaphore, une allitération, un oxymore

Notes et références   [ + ]

Adrian

Étudiant et passionné par les sciences humaines. N'hésitez pas à me contacter :)

Vous aimerez aussi...

12 réponses

  1. Brigitte Pachot-Hyde dit :

    Merci Adrian de me faire partager le genie de notre langue Française.

  2. Francis dit :

    Un grand merci à Adrian.
    Juste un truc :  » à une prouver ?  » dans :  » Voltaire tourne son personnage Pangloss en dérision par l’hyperbole : ce personnage applique sa philosophie à une prouver des choses dérisoires (« le plus beau château », « la meilleure des baronnes possibles »). Voltaire ironise en réalité, à travers son personnage Pangloss, sur la philosophie de Leibniz.  » Site très apprécié !

  3. Prudenté Georges dit :

    Merci à Adrian.

  1. 25/06/2017

    […] ou on diminue excessivement la vérité des choses pour qu’elle produise plus d’impression. = http://www.laculturegenerale.com/hyperbole-definition-exemples/ […]

  2. 05/10/2017

    […] antiphrase consiste à employer une locution ou une phrase dans le sens contraire à sa véritable […]

  3. 26/11/2017

    […] Hyperbole : « Voilà une métropole qui regorge d’une incroyable vie » (devant une ville morte). […]

  4. 26/11/2017

    […] L’antonyme de l’euphémisme : l’hyperbole […]

  5. 27/11/2017

    […] l’énumération sont des types d’accumulation. L’anaphore et l’hyperbole s’appuient sur ce […]

  6. 05/12/2017

    […] (adynata au pluriel) est une hyperbole tellement exagérée que l’information en devient inconcevable, invraisemblable, impossible. […]

  7. 01/02/2018

    […] doute hyperbolique (c’est-à-dire, exagéré, voir ici la définition d’hyperbole). C’est un instrument qui permet d’écarter tout ce qui n’est pas indubitable, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *