Quel est le féminin de « imposteur » ? Imposteuse ? Impostrice ?

Quel est le féminin de « imposteur » ? Imposteuse ? Impostrice ?


Imposteur n’a pas de féminin. 

En effet, aucune forme féminine d’imposteur ne s’est développée. Pourtant, en français, la dérivation en -trice des noms d’agents en -teur est possible s’ils ne sont pas dérivés d’un verbe (Les mots ont un sexe).

Ainsi, on dit lecteur/lectrice, cultivateur/cultivatrice, exécuteur/exécutrice, etc.

Cette absence est inexpliquée et le Grevisse ne s’étend pas sur le sujet, et relève l’utilisation de « imposteuse » par Giraudoux.

On peut supposer l’absence de forme féminine à imposteur par une question d’euphonie : « impostrice » a dû paraître peu élégant. La proscription de « impostrice » pour des raisons sociales paraît peu probable.

On peut donc utiliser les néologismes « impostrice » ou « imposteuse » pour combler le besoin, en attendant que l’usage tranche.

Il faut continuer, sinon, à utiliser « imposteur » avec un nom féminin, même si cet usage peut paraître peu harmonieux :

  • Cette femme est un imposteur.
  • Léa est un imposteur !

On peut en outre utiliser le synonyme « usurpatrice».

Il faut signaler l’existence de « supernovas imposteuses ».

Adrian

Étudiant et passionné par les sciences humaines. N'hésitez pas à me contacter :)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *