Qui fut le dernier roi de France ?

qui est le dernier roi de France

 

Qui fut le dernier roi de France ?


Le dernier roi a avoir régné en France est Louis-Philippe Ier. Il monte sur le trône en 1830 et remplace Charles X, renversé par une révolution, les « Trois Glorieuses » (27, 28 et 29 juillet 1830).

Louis-Philippe Ier n’appartient pas à la même branche des Capétiens que son prédécesseur. Louis-Philippe Ier est le premier (et le seul) roi de la maison d’Orléans.

Cependant, Louis-Philippe Ier n’est pas « roi de France » mais « roi des Français ». En effet, ce titre signifie que Louis-Philippe Ier règne sur une nation avec son consentement. Le roi des Français ne tire pas sa légitimité du droit divin ou du fait qu’il possède un royaume comme patrimoine, mais de son peuple qui « veut » (théoriquement) son règne. 

Ce changement de titre est le reflet de la politique sous son règne. Louis-Philippe Ier est considéré comme un « roi bourgeois», moins traditionaliste et plus soucieux d’adopter les codes et les aspirations de la bourgeoisie, nouvelle élite qui gouverne la France depuis la Révolution de 1789. Le plus célèbre de ses ministres est d’ailleurs François Guizot. Ce dernier mène une politique libérale qui promeut l’enrichissement personnel des Français.

Le dernier « roi de France » est Charles X. C’est aussi le dernier Bourbon de la branche aînée à avoir régné (la branche des Capétiens qui commence à régner avec Henri IV en 1589). Il règne de 1824 à 1830. Ce titre, « roi de France », synthétise l’échec de son règne.

En effet, alors que son frère Louis XVIII, qui règne de 1815 à 1824, avait réussi à concilier le retour de la monarchie capétienne et les principes révolutionnaires, Charles X s’aliène une partie de l’opinion publique par son autoritarisme et son retour à certaines traditions pré-révolutionnaires.

Le dernier prétendant sérieux au titre de roi de France ou de roi des Français est le petit-fils de Charles X, Henri d’Artois (1820 – 1883), le putatif Henri V. Aux débuts de la Troisième République, après la chute du Second Empire en 1870, la majorité à l’Assemblée est royaliste et souhaite le retour de la monarchie. Mais ce projet de restauration échoue.

Le dernier monarque a avoir régné régné sur la France est cependant Napoléon III (alias Louis-Napoléon Bonaparte) comme empereur des Français, de 1852 à 1870. Il imite en cela son oncle, Napoléon Ier, « empereur des Français » et non « pas empereur de France » de 1804 à 1814 (1815 pour les Cent-Jours). Chose amusante, il avait été élu auparavant président de la République sous l’éphémère Deuxième République, de 1848 à 1852.

Cela fait de Louis-Napoléon Bonaparte le premier président de la République en France et le dernier monarque. 

Un drôle de symbole. 

Adrian

Étudiant et passionné par les sciences humaines. N'hésitez pas à me contacter :)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *