402 Vues
Enregistrer

« Apprendre sur le tas » ou « apprendre sur le tard » ?

Publié le 17/09/2018 (m.à.j* le 23/03/2024)
1 commentaire

On dit : apprendre sur le tas. On a tendance à confondre les locutions « sur le tas » et « sur le tard » du fait de leur quasi-homophonie. Elles n’ont, à l’origine, pas le même sens. Voir ici : « autant pour moi » ou « au temps pour moi » ?

 

Sur le tas

Cette locution signifie « par la pratique, sur le lieu de travail, par l’expérience ». On dit que l’on a « appris quelque chose sur le tas » lorsque que l’on a appris quelque chose par la pratique, et non par la théorie. 

Exemples

J’ai appris l’espagnol sur le tas. 

Ils pensent qu’apprendre sur le tas est la meilleure façon de découvrir quelque chose.

On peut devenir journaliste sans faire d’études, rentrer directement et apprendre sur le tas. Il faut avouer que c’est de plus en plus rare.

francetvinfo.fr / Comment apprend-on le métier de journaliste ?

À lire ici : « autant pour moi » ou « au temps pour moi » ?

 

Sur le tard

Cette locution signifie « lorsque l’on est vieux, à un âge mûr  » (le « tard » renvoie bien sûr au moment « tardif », au fait qu’il soit « tard » dans la vie). Elle peut aussi signifier « à la fin de la journée ». Quoi qu’il en soit, on ne l’emploie plus dans les sens cités précédemment, ils sont sortis d’usage. Aujourd’hui, « sur le tard » est le plus souvent employée pour dire « par la pratique », comme synonyme de « sur le tas ». 

Exemples :

Elle a appris l’anglais sur le tard

Une à une reprendre sur notre scène officielle et comme exprès rétrospective ces pièces déjà, qui du soir de leur succès furent évidentes, pour que le travailleur groupe à l’entour maint exemplaire du genre dont il a, par un fait historique très spécial, dégagé, sur le tard de notre littérature, la vive et sobre beauté.

Mallarmé, Notes sur le théâtre

[…] elles commençaient à cinquante ans une nouvelle sorte de beauté, comme on prend sur le tard un nouveau métier, ou comme à une terre qui ne vaut plus rien pour la vigne on fait produire des betteraves.

Proust, À la recherche du temps perdu