Amphigourique : définition, exemples, synonyme, étymologie

Définition. (Adjectif). « Amphigourique » signifie :

1. qui relève de l’amphigouri, figure de style qui consiste à produire volontairement un discours burlesque, inintelligible, qui ne contient que des idées incohérentes ; 

2. à propos d’un discours, d’un texte, etc. : qui est, malgré l’auteur, inintelligible, obscur, confus ;

 

À LIRE ICI : que signifie « nyctalope » ?

 

Synonymes amphigourique


Alambiqué, confus, embrouillé, équivoque, inintelligible, nébuleux, obscur, sibyllin, tarabiscoté, ténébreux ;

 

Antonymes


Clair, concis, précis ;

 

Exemples


 

— Écoute ce que je te dis, garçon, si j’étais sur la place, avec mon dogue, ma dague et ma digue, et si vous me prodiguiez dix gros sous, je ne refuserais pas d’y goupiner, mais nous ne sommes pas le mardi gras.

[…]

La phrase amphigourique par laquelle Montparnasse avait averti Gavroche de la présence du sergent de ville ne contenait pas d’autre talisman que l’assonance dig répétée cinq ou six fois sous des formes variées. Cette syllabe dig, non prononcée isolément, mais artistement mêlée aux mots d’une phrase, veut dire : — Prenons garde, on ne peut pas parler librement.

Hugo, Les Misérables

 

Voici les camarades de Shakespeare, le poursuivant de questions baroques, auxquelles il répond du tac au tac, en accumulant les pointes et les métaphores. Car, au dire des contemporains, il était bavard et amphigourique comme un de ses personnages de second plan.

Léon Daudet, L’Entre-deux-guerres

 

 Je ne pense pas que Mein Kampf puisse, par lui-même, faire basculer un lecteur non politisé dans le racisme ou l’antisémitisme. Écrit il y a cent ans dans un style amphigourique, il a perdu tout pouvoir de conviction.

lejournal.cnrs.fr

 

Étymologie d’« amphigourique »


Le terme est dérivé d’amphigouri, formé, selon le Dictionnaire historique de la langue française, probablement du grec amphi au sens de « de deux côtés, en double », et par extension « ambigu », et d’un second élément obscur, venant peut-être du grec agoruein, « discuter », ou d’un mot populaire apparenté au moyen français se gorrier, « s’habiller à la mode ». 

 

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *