Religions

quiz christianisme 8
Enregistrer

Christianisme Tous les quiz

Quiz : le christianisme (avec réponses) ✝️

Ce quiz sur le christianisme vous permettra de réviser en 15 questions vos connaissances sur cette religion. Elles portent sur les principales branches du christianisme....
6
6408 Vues
Antée Hercule - 12 travaux d'Hercule - La culture générale
Enregistrer

Mythologie Tous les quiz

Quiz : les douze travaux d’Héraclès (avec réponses)

Qui n’a pas rêvé à l’écoute du récit des douze travaux d’Héraclès ? Ce mythe est un des plus importants de la culture grecque. On...
10
4531 Vues
quiz islam
Enregistrer

Islam Tous les quiz

Quiz : la civilisation islamique (15 questions) ☪️

L’islam a une tradition intellectuelle très riche. La connaissez-vous sur le bout des doigts ? Ce quiz de 15 questions vous permettra de mettre vos...
8
4482 Vues
quiz histoire du moyen orient 8
Enregistrer

Histoire Islam Tous les quiz

Quiz : histoire du Moyen-Orient (avec réponses)

Ce quiz sur l’histoire du Moyen-Orient compte 27 questions. Il a été inspiré par la lecture de l’Atlas historique du Moyen-Orient de Florian Louis, paru...
0
3202 Vues
quiz mosquee islam
Enregistrer

Islam Patrimoine Tous les quiz

Quiz sur les mosquées : 20 questions (avec réponses) 🕌

Ce quiz sur les mosquées compte 20 questions avec réponses. Il vous permettra de découvrir des choses sur ces lieux de culte musulmans. À vous...
0
2649 Vues
quiz cathédrales france
Enregistrer

Christianisme France Patrimoine Tous les quiz

Quiz : les cathédrales françaises ⛪️

[Quiz] Les cathédrales françaises : les cathédrales racontent, par la diversité de leurs styles, une certaine histoire de France. Ce quiz sur les cathédrales vous...
1
2631 Vues
quiz croix
Enregistrer

Christianisme Symboles Tous les quiz

Quiz sur les croix : 15 questions ⛑️

Le principe de ce quiz sur les croix est simple : reconnaissez celles que l’on vous présente. Le quiz compte 15 questions. À vous de...
0
2478 Vues
pape francois
Enregistrer

Christianisme Histoire Tous les quiz

Quiz : le pape et la papauté (avec réponses)

Ce quiz porte sur le pape, la papauté (Saint-Siège), son organisation, son histoire, etc. Tentez le 15/15 ! Quiz : le pape et la papauté...
0
2085 Vues
Enregistrer

Mythologie Tous les quiz

Quiz sur les dieux grecs ⚡️

Le principe de ce quiz est simple : on vous décrit un dieu grec, donnez son nom (en français). Ce quiz vous permettra de réviser...
0
753 Vues
pape francois
Enregistrer

Christianisme Histoire Tous les quiz

Quiz : le pape et la papauté (avec réponses)

Ce quiz porte sur le pape, la papauté (Saint-Siège), son organisation, son histoire, etc. Tentez le 15/15 ! Quiz : le pape et la papauté...
0
2085 Vues
quiz croix
Enregistrer

Christianisme Symboles Tous les quiz

Quiz sur les croix : 15 questions ⛑️

Le principe de ce quiz sur les croix est simple : reconnaissez celles que l’on vous présente. Le quiz compte 15 questions. À vous de...
0
2478 Vues
quiz mosquee islam
Enregistrer

Islam Patrimoine Tous les quiz

Quiz sur les mosquées : 20 questions (avec réponses) 🕌

Ce quiz sur les mosquées compte 20 questions avec réponses. Il vous permettra de découvrir des choses sur ces lieux de culte musulmans. À vous...
0
2649 Vues
quiz histoire du moyen orient 8
Enregistrer

Histoire Islam Tous les quiz

Quiz : histoire du Moyen-Orient (avec réponses)

Ce quiz sur l’histoire du Moyen-Orient compte 27 questions. Il a été inspiré par la lecture de l’Atlas historique du Moyen-Orient de Florian Louis, paru...
0
3202 Vues
quiz christianisme 8
Enregistrer

Christianisme Tous les quiz

Quiz : le christianisme (avec réponses) ✝️

Ce quiz sur le christianisme vous permettra de réviser en 15 questions vos connaissances sur cette religion. Elles portent sur les principales branches du christianisme....
6
6408 Vues
Mario Cucinella eglise de Santa Maria Goretti Mormanno
Enregistrer

Architecture Christianisme

Mario Cucinella : église Santa Maria Goretti de Mormanno

Cette église italienne, Sainte-Marie Goretti (Chiesa di Santa Maria Goretti), située dans le village de Mormanno, petit village du parc national du Pollino en Calabre,...
0
306 Vues
catholique definition signification origine mot etymologie
Enregistrer

Christianisme Étymologie

Catholique : définition et origine du mot

Définition. (Adjectif). Catholique signifie « universel, général ». Ce terme qualifie quasi exclusivement l’Église catholique (qui signifie donc « Église universelle »), le courant du...
2
657 Vues
Enregistrer

Mythologie Tous les quiz

Quiz sur les dieux grecs ⚡️

Le principe de ce quiz est simple : on vous décrit un dieu grec, donnez son nom (en français). Ce quiz vous permettra de réviser...
0
753 Vues
Enregistrer
pape francois

Christianisme Histoire Tous les quiz

Quiz : le pape et la papauté (avec réponses)

Ce quiz porte sur le pape, la papauté (Saint-Siège), son organisation, son histoire, etc. Tentez le 15/15 ! Quiz : le pape et la papauté...
0
2085 Vues
Enregistrer
quiz croix

Christianisme Symboles Tous les quiz

Quiz sur les croix : 15 questions ⛑️

Le principe de ce quiz sur les croix est simple : reconnaissez celles que l’on vous présente. Le quiz compte 15 questions. À vous de...
0
2478 Vues
Enregistrer
quiz mosquee islam

Islam Patrimoine Tous les quiz

Quiz sur les mosquées : 20 questions (avec réponses) 🕌

Ce quiz sur les mosquées compte 20 questions avec réponses. Il vous permettra de découvrir des choses sur ces lieux de culte musulmans. À vous...
0
2649 Vues
Enregistrer
quiz histoire du moyen orient 8

Histoire Islam Tous les quiz

Quiz : histoire du Moyen-Orient (avec réponses)

Ce quiz sur l’histoire du Moyen-Orient compte 27 questions. Il a été inspiré par la lecture de l’Atlas historique du Moyen-Orient de Florian Louis, paru...
0
3202 Vues
Enregistrer
quiz christianisme 8

Christianisme Tous les quiz

Quiz : le christianisme (avec réponses) ✝️

Ce quiz sur le christianisme vous permettra de réviser en 15 questions vos connaissances sur cette religion. Elles portent sur les principales branches du christianisme....
6
6408 Vues
Enregistrer
quiz cathédrales france

Christianisme France Patrimoine Tous les quiz

Quiz : les cathédrales françaises ⛪️

[Quiz] Les cathédrales françaises : les cathédrales racontent, par la diversité de leurs styles, une certaine histoire de France. Ce quiz sur les cathédrales vous...
1
2631 Vues
Enregistrer
Antée Hercule - 12 travaux d'Hercule - La culture générale

Mythologie Tous les quiz

Quiz : les douze travaux d’Héraclès (avec réponses)

Qui n’a pas rêvé à l’écoute du récit des douze travaux d’Héraclès ? Ce mythe est un des plus importants de la culture grecque. On...
10
4531 Vues
Enregistrer
quiz islam

Islam Tous les quiz

Quiz : la civilisation islamique (15 questions) ☪️

L’islam a une tradition intellectuelle très riche. La connaissez-vous sur le bout des doigts ? Ce quiz de 15 questions vous permettra de mettre vos...
8
4482 Vues
de charybde en scylla definition origine signification expression mythologie
Enregistrer

Expressions Mythologie

« Tombe de Charybde en Scylla » : définition & origine (expression) 📚

Définition Tomber de Charybde en Scylla : aller d’un danger à un danger encore plus grand, tomber de mal en pis, éviter un danger pour...
0
396 Vues
agnostique athée différence
Enregistrer

Religions Vocabulaire

Agnostique et athée : quelle différence ?

Le rapport à la transcendance de l’agnostique et de l’athée diffèrent.    Agnostique : définition Être agnostique signifie penser qu’on ne peut répondre à la...
9
1306 Vues
Enregistrer

Christianisme Symboles

IHS : signification · origine · symbolique

IHS est un trigramme (mot de trois lettres, du grec tri, « trois », gramma, « lettre ») qui est la transposition en latin de l’abréviation grecque ΙΗΣ, composée des...
0
140 Vues
Enregistrer

Religions

Tribune – Le Talmud : qu’est-ce que c’est ?

Si tout le monde connaît, au moins dans les grandes lignes, la Torah écrite, que les chrétiens appellent l’Ancien Testament, très peu connaissent réellement la...
15
481 Vues
quiz histoire du moyen orient 8
Enregistrer

Histoire Islam Tous les quiz

Quiz : histoire du Moyen-Orient (avec réponses)

Ce quiz sur l’histoire du Moyen-Orient compte 27 questions. Il a été inspiré par la lecture de l’Atlas historique du Moyen-Orient de Florian Louis, paru...
0
3202 Vues
se croire sorti de la cuisse de jupiter expression origine definition
Enregistrer

Expressions Mythologie

Sorti de la cuisse de Jupiter : définition & origine

Définition Se croire sorti de la cuisse de Jupiter signifie : se croire remarquable, se croire exceptionnel, se croire supérieur aux autres. Exemples  Il nous...
0
452 Vues
Enregistrer

Histoire Islam

Le califat abbasside : âge d’or de la civilisation islamique

La période du califat abbasside (750-1258) occupe une place centrale dans l’histoire du monde musulman. En effet, ce véritable empire a régné sur l’ensemble de celui-ci,...
7
308 Vues
Enregistrer

Christianisme Religions

Bulle et encyclique : quelle différence ?

Bulle et encyclique sont deux types de texte produits par le pape, le chef de l’Église catholique.   Bulle : qu’est-ce que c’est ? La...
0
474 Vues
Religions


Basilua a répondu à
Que pensez-vous de la figure de Jésus ?
Il est mon sauveur, celui qui est mort pour mes péchés sur la croix, il est tout pour moi.
Religions


Willy Dinsdale a répondu à
Quel est votre mythe préféré ?
Thésée et le Minotaure
Religions


Gérard a répondu à
Quel est votre mythe préféré ?
Cassandre
Religions


Tozzi Jean Claude a répondu à
Quel livre de l’Ancien Testament faut-il lire en premier ?
La Genèse
Religions


Claire Meteau a répondu à
Quel est votre mythe préféré ?
le mythe de sisyphe
Religions


Un utilisateur a répondu à
Quel est votre mythe préféré ?
Prométhée et Epiméthée
Religions


Lucy a répondu à
Quel est votre mythe préféré ?
Prométhée et Epiméthée
Religions


Cardon a répondu à
Quel est votre mythe préféré ?
Le mythe de la Grèce Antique


JMB a réagi à
Agnostique et athée : quelle différence ?
Prouver l' existence de Dieu est aussi complexe que prouver la Non existence de Dieu. Relisez l'Apocalypse de Saint Jean. De preference en Grec. Au debut etait le Verbe, LOGOS. Le Verbe portait l'Esprit, ATON. Cet Esprit portrait Dieu, THEOS. Et cet Esprit s'est fait chair. Etc... Faire chair en grec ancien c'est REALISER. Ce que les chretiens ont traduit par Jesus, Dieu fai chair...


Claire Moussu a réagi à
Agnostique et athée : quelle différence ?
La liberté de penser , de réfléchir , d'imaginer , de comprendre , d'évoluer .... est totale sur une bonne partie du globe terrestre de nos jours . La contre partie de cette liberté est que l'on est responsable des informations que l' on donne aux autres . Voici une information vérifiée : La religion chrétienne transmet un message , celui exprimé par un homme nommé Jésus il y a 2000 ans : L'attitude , le comportement individuel qui permettra à l'humanité de se transformer , de dominer son cerveau animal , instinctif , lui permet en même temps d'accéder à une Espérance . Il s'agit là de participer par nos propres efforts à la création de l'homme nouveau ( comme écrit Saint Paul ) par la domination que nous apprenons à exercer sur nos instincts . Seul notre cerveau moderne a cette possibilité de regard intérieur pour choisir nos comportements en fonction de leur dangerosité pour nous ou pour les autres et en fonction de leur utilité pour notre bien être ou pour celui des autres . C'est la Loi de Moïse approfondie par Le Christ , message fulgurant pour aider l'humanité à avancer vers le bonheur en évitant sa propre destruction , chose possible actuellement . Nous ne sommes pas dans un monde vide ... nous avons un avenir ...et il y a un chemin possible qui s'ouvre devant nous...C'est ce que dit le Christ .


Vielpa a réagi à
Agnostique et athée : quelle différence ?
Très, très interessant. Passionnant, même. Metci !


Lame a réagi à
Agnostique et athée : quelle différence ?
*Flavien Phanzu Mwaka, je suis un ancien chrétien catholique devenu agnostique puis athée. Je ne pas choisi de douter puis de cesser de croire: ma nature a évolué. Je me dis athée parce que je ne crois pas en un ou plusieurs dieux et que je ne cherche pas à la cacher. J'ai par contre choisi d'être un athée œcuménique (favorable à la liberté de culte) plutôt que militant./ *La majorité des athées ne sont pas de facto des athées militants "luttant contre Dieu" selon votre expression. En tant qu'athée œcuménique, je suis partisan de la liberté de pensée, de conscience et de religion, droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites. Je ne suis pas dérangé par la construction de lieux de culte au frais de l'Etat ou le fait que mes concitoyens portent des croix, kippa, main de Fatima ou autres symboles religieux. Je remarque aussi que certains athées œcuménique ou militant professent la même morale que le clergé dominant en l'expurgeant simplement de toute référence à des éléments surnaturels./ *Je n'ai pas besoin que tout le monde soit athée. Je ne suis pas heureux que certains de mes concitoyens doivent prier dans la rue. Je ne me sens pas menacé par la manifestation de leur orientation religieuse. J'ai besoin que l'on ne cherche pas à me nuire en raison de mon orientation religieuse et je refuse de nuire aux autres en raison de leur propre orientation.
Religions
Général


Blue Soul a réagi à
Tribune – Le Talmud : qu’est-ce que c’est ?
Bonjour Maximilien, Je tiens à vous remercier pour cet article. Je ne suis pas juive mais je m'intéresse aux religions en général, et je remaque que c'est souvent les clichés et les ''on-dits'' qui me poussent à creuser le sujet! J'ai par le passé beaucoup entendu de choses sur le Talmud. J'ai également entendu beaucoup de choses sur la Kabbalah, et suis au regret de vous dire qu'il n'en était rien de très flatteur. Mais c'est ce qui m'a amené ici. C'est un juif lui-même qui m'a expliqué que le Talmud n'aurait jamais du être écrit et que c'était quelque chose qui ne devait se transmettre qu'oralement. Il m'a également expliqué que ce même Talmud en réalité renseignait sur la façon dont les affaires doivent être faites, et ce dans un but qui ne paraît pas honorable ou glorieux: contrôler les richesses et se hisser dans les haut-rangs de la société. Il disait également que le talmud expliquait comment il fallait se comporter envers les non-juifs, qui n'étaient pas reconnus comme étant des êtres humains, et qu'ils devaient même être asservis. Je ne fais que relayer ce qu'il m'a dit; je ne prends jamais les paroles d'une personne comme étant une vérité absolue. Le fait que vous ayez parlé de ces "faux" qui auraient été imprimés pour décrédibiliser la religion juive peut expliquer en grande partie ce genre de pensée, et la méfiance qui en découle. En revanche, en lisant ces phrases, je vous avoue que je n'ai pas été rassurée : " Pour savoir s’il compte en minyan, c’est-à-dire savoir s’il a un statut d’être humain à part entière [...]" & "...comme l’interdiction du prêt à intérêt, elles ne concernent toutefois que les juifs entre eux selon le Talmud" Ayant travaillé avec des israéliens par le passé, qui ont été des gens charmants, je vous avoue que lorsque j'entends qu'il faut un texte écrit, qu'il faut débattre pour juger de la nature-même d'une personne, m'attriste. Être humain n'a selon moi rien à voir avec ses croyances et/ou convictions. Et c'est ici que mon intérêt pour le judaïsme s'arrête en tant que chemin spirituel personnel... Ensuite, les prêts avec intérêts qui ne sont possibles que pour les non-juifs, je ne le comprends pas, car je le trouve discriminatoire, quelqu'un de bon et juste devrait, il me semble, demander les mêmes intérêts à tout le monde, ou au contraire n'en demander à aucun. Ce qui me gêne profondément dans la culture juive du moins l'impression que j'en ai jusqu'ici est justement cet aspect communautaire, cette impression que si l'on n'est pas juif, on est un "sous-homme", qu'on ne mérite pas d'être respecté en tant qu'être humain... C'est très blessant pour moi. J'ai également vu un rabbin expliquer cela dans une vidéo, en disant que les "goyim", puisqu'ils ne sont pas juifs sont des bêtes, des animaux, qu'ils ne sont pas assez intelligents car ils n'ont pas été choisis par Dieu etc. Bien-sûr je n'attaque rien ni personne, il ne s'agit que de mon ressenti d'après ce que je sais. Sur un autre domaine, j'aime beaucoup l’ésotérisme, et je remarque que nombre des auteurs que je lis ont obtenu leurs enseignements de la Kabbale. Pourtant aujourd'hui, l'image que j'ai de la Kabbale n'a rien d'attrayant, on entend parler de magie noire, voire de secte... Je n'en sais rien. Je voudrais revenir sur le terme "anti-sémite"; ne désignait-il pas des peuples parlant l'Hébreu, l'Araméen et l'Arabe? Les sémites ne sont-ils pas des peuples venant d'Asie Occidentale? Pourquoi le terme anti-sémite renvoie-t-il toujours uniquement au peuple juif? ... Vous savez, moi, je rêve d'un monde où nous pourrions simplement vivre en paix, malgré nos croyances et convictions, malgré nos origines et notre histoire... Je ne sais pas si c'est possible. Je l'espère néanmoins. Merci de m'avoir lue.


FLAVIEN PHANZU MWAKA a réagi à
Agnostique et athée : quelle différence ?
Ceux qui ne croient pas à l'existence de Dieu devrait être comme un agnostique. Or, les athées combattent Dieu et ne veulent pas entendre quelqu'un parler de Dieu. Ce comportement démontre qu'ils des anti-Dieu et non des athées. Le nom de Dieu devrait être indifférent pour celui qui ne croit pas en lui, comme en font les agnostiques. Ceux qui combattent ce nom sont des croyants sans le savoir, mais avec un comportement d'anticroyant. Parfois, ils exhibent même des versets bibliquespour critiquer Dieu. Est-ce qu'un agnostique passerait sont temps à rechercher des versets bibliques pour critiquer Dieu ?


JIESSE a réagi à
Agnostique et athée : quelle différence ?
Ce que nous devons comprendre, c’est que, scientifiquement parlant, les premiers jours du christianisme ne sont qu’un grand trou noir dès lors qu’il s’agit de trouver des faits documentés et vérifiables. Mais si on ne peut pas dire avec certitude ce qui s’est passé en terre sainte il y a deux milles ans, nous savons au moins une chose : aucun des quatre Évangiles qui constituent le Nouveau Testament n’a été écrit par des contemporains de Jésus. Ce qui, ne manque jamais de prendre les chrétiens au dépourvu. On pense que le plus ancien de ces Évangiles, l’Évangile de Marc – ou plutôt celui qui est appelé ainsi, bien qu’on ne sache qui l’a véritablement écrit, car il était courant à cette époque d’attribuer des écrits à des gens célèbres – a au moins été écrit quarante ans après la mort de Jésus. Ça veut dire quarante ans sans CNN, sans entretiens filmés, sans moteurs de recherche sur Internet permettant de retrouver des dizaines de récits de témoins oculaires qui l’auraient réellement connu. Donc au mieux, c’était « le téléphone arabe », des histoires transmises de bouche à oreille, pendant quarante ans sans le moindre écrit. Alors, si nous devions procéder à une enquête de style police, quelle confiance accorderions-nous à de telles preuves, quelle précision donnerions-nous après quarante années de transmissions de ces histoires autour de feux de camps par des hommes primitifs, sans éducation et bourrés de superstitions ? Il y a beaucoup plus troublant encore … C’est la manière dont ces quatre Évangiles ont été intégrés dans le nouveau testament. Au cours des deux cents ans qui ont suivi la rédaction de l’Évangile de Marc, d’autre Évangiles ont été écrits, évoquant toutes sortes d’histoires à propos de la vie de Jésus. A mesure que le mouvement primitif devenait de plus en plus populaire et se répandait dans les communautés dispersées, les récits de la vie de Jésus prenaient des couleurs locales influencées par les circonstances particulières de chaque communauté. Des dizaines d’Evangiles circulaient et se contredisaient souvent les uns les autres. On sait tout ça grâce à un fait bien précis : en décembre 1945, des paysans arabes étaient en train de retourner leur terre dans les montagnes de Jabar al-Tarif, en haute Égypte. Ils se trouvaient près de la ville de Nag Hammadi * quand ils sont découvert une jarre en terre cuite de près de deux mètres de haut. D’abord, ils ont hésité à la briser. Ils ont fini par le faire, en espérant y trouver de l’or. Et cela a conduit à une des plus étonnantes découvertes archéologiques de tous les temps : dans la jarre, il y avait treize livres en papyrus, reliés en cuir de gazelle repoussé. Les paysans n’ont pas immédiatement réalisé la valeur de ce qu’ils avaient trouvé et certains livres et des feuilles de papyrus ont fini dans les flammes. D’autre pages ont été perdues quand les documents sont partis pour le musée du Caire. Mais ce qui a survécu, soit cinquante-cinq textes, est encore l’objet de controverses parmi les spécialistes de la bible, car ces documents – qu’on appelle généralement les Evangiles gnostiques – évoquent des paroles et des enseignements de Jésus qui ne concordent pas avec ceux de Nouveau Testament. Parmi ces textes trouvés à Nag Hammadi, il y a l’Évangile de Thomas, qui se présente lui-même comme un Évangile secret, et commence par ces lignes : « Voici les paroles secrètes prononcées par Jésus de son vivant et que son jumeau, Judas Thomas, a mise par écrit. » Son jumeau ! Et il n’y a pas que ça. Dans le même volume, figurait aussi l’Évangile de Philippe**, qui, explicitement, décrit la relation de Jésus et de Marie-Madeleine comme une relation d’amants. Dans l’Évangile de Marie-Madeleine, elle est considérée comme une disciple et le chef d’un groupe de chrétiens. Et il y a encore l’Évangile de Pierre, l’Évangile des Egyptiens, le livre secret de Jean … Il y a même un Évangile de Vérité aux connotations nettement bouddhistes. Et la liste est longue. En dehors d’attribuer à Jésus des actes et des paroles différents de ceux du Nouveau Testament, tous ces évangiles ont tous en commun de considérer les croyances chrétiennes acceptées telles que la virginité de la mère de Jésus et la Résurrection, comme de naïves illusions. Pire encore, ces écrits étaient aussi clairement gnostiques, parce qu’ils font référence à Jésus et ses disciples, le message qu’ils véhiculent, c’est que se connaître soi-même au niveau le plus profond, est aussi connaître Dieu. Ce qui explique que le mouvement chrétien primitif avait été déclaré illégal et comment, pour cette raison, il avait dû se doter d’une sorte de structure théologique pour pouvoir survivre et croître. La prolifération des évangiles contradictoires risquait de conduire le mouvement à une fragmentation potentiellement dangereuse et fatale. Pour une autorité unique, impossible d'obtenir si chaque communauté avait ses propres croyances et son propre évangile. Avant la fin du Ii° siècle, une structure de pouvoir a commencé à prendre forme. Au sein de différentes communautés, une hiérarchie à trois niveaux – évèques, prêtres, diacres – a émergée. Ils prétendaient parler au nom de la majorité et croyaient eux-même être les gardiens de la seule vraie foi. Ile se montraient courageux dans leur entreprise et ils avaient vraiment peur que, sans un ensemble de règles et de rituels stricts et largement acceptés, tout le mouvement se désintègre rapidement et meure. A une époque être chrétien exposait à la persécution et même à la mort, la survie même de l'église dépendait de l'établissement d'une forme d'ordre. Cette idée s'était developpée jusque vers l'an 180. A cette époque, sous la direction d’Irénée, évêque de Lyon, une conception unificatrice s'était finalement imposée. Il ne pouvait y avoir qu'une seule église avec un ensemble de croyances et de rituels. Tous les autres points de vue ont été rejetés comme hérétiques. Leur doctrine était simple : hors de l'église, point de salut. Ses membres devaient être orthodoxes, ce qui signifie « qui pense droit! ». Quant à l'église elle-même, elle devait être catholique, ce qui signifie « universelle ! ». Autrement dit, la production artisanale d'évangiles devait cesser. Irénée avait décidé qu'il y aurait quatre évangiles, utilisant pour ce faire un curieux argument : comme il y avait quatre coins de l'univers, et quatre vents principaux, il devait y avoir quatre évangiles. Il avait rédigé cinq volumes intitulés Contre les hérésies dans lesquels il dénonçait la plupart des œuvres existantes comme blasphématoires et imposait les quatre évangiles que nous connaissons aujourd'hui comme le texte définitif de la parole de Dieu – inhérente, infaillible et plus que suffisante pour les besoins ordinaires des fidèles. Aucun des évangiles gnostiques ne contient de récit de la Passion, mais les quatre évangiles qu'Irénée a retenus en possède un ! Ils parlent de la mort de Jésus sur la croix et de sa résurrection. Et ils relient cette que la hiérarchie chrétienne entendait promouvoir au rituel fondamental de l'Eucharistie, la Cène. Le plus drôle, c'est qu'ils n'en parlaient même pas à l'origine ! Dans sa version primitive, le premier a être inclus, l'évangile de Marc, n'évoque pas du tout une naissance virginale et il ne mentionne aucune résurrection. Il s'achève tout simplement avec la tombe vide de Jésus, près de laquelle un mystérieux jeune homme, semblable à un ange, annonce à un groupe de femmes qui se rendent au sépulcre que Jésus les attend en Galilée. Or cette révélation terrifie ces femmes. Elles s'enfuient et n'en parle à personne – ce qui nous permet de nous demander comment Marc, ou tout au moins celui qui a rédigé son évangile, l'a su. Toujours est-il que c'est ainsi que s'achevait originellement l'évangile de Marc. Ce n'est qu'avec celui de Mathieu, cinquante ans plus tard, puis de Luc, encore dix ans après, que des récits élaborés de la rés ni de la damnation éternelle. Il était simplement là pour nous guider vers une sorte de urrection et de ce qui s'est passé ensuite ont été ajoutés à la fin originelle de Marc qui a donc été réécrite. Il a fallut attendre encore deux cents ans, en l'année 367, pour que la liste des vingt-sept textes qui constituent ce que nous appelons le Nouveau Testament soit finalement entérinée.Avant la fin de ce siècle-là, le christianisme est devenu la religion officielle et la possession de tout texte jugé comme hérétique a été considéré comme un crime. Tous les exemplaires connus des évangiles alternatifs ont été brûlés ou détruits. Tous … à l'exception de ceux qui ont été cachés discrètement dans les grottes de Nag Hammadi, et qui montrent que Jésus n'avait en aucune manière de caractère surnaturel. Ils ont été proscrits parce que le Jésus de ces textes n'était qu'un sage nomade, prêchant une vie d'errance, sans possessions propres, tournée vers une acceptation inconditionnelle de tous les êtres humains. Il n'était pas venu pour nous sauver du péché ni de la damnation. Il était simplement là pour nous guider vers une sorte de compréhension spirituelle. Et dès qu'un disciple atteignait l'Illumination – cette notion a dû infliger bien des nuits blanches à Irénée et ses copains -, il n'avait plus besoin de son maître. L'élève devenait l'égal de ce dernier. Les quatre évangiles canoniques, ceux qui figurent dans le Nouveau Testament, voient Jésus comme notre Sauveur, le Messie, le Fils de Dieu. Les chrétiens – et les juifs orthodoxes, sur ce point – insistent sur le fait qu'un gouffre infranchissable sépare l'homme de son créateur. Or les évangiles trouvés à Nag Hammadi contredisent cela : pour eux, se connaître soi-même, c'est connaître Dieu. Le Soi et le Divin sont une seule et même chose. Pire encore, en décrivant Jésus comme un maître, un instructeur, un sage éclairé, ils le considèrent comme un homme, comme quelqu'un que vous ou moi pouvons imiter. Naturellement, cela ne pouvait convenir à Irénée et aux siens. Leur Jésus ne pouvait être simplement un homme ! Il devait être beaucoup plus que ça, Il devait être le Christ, le Fils de Dieu. ll devait être unique, parce qu'en étant unique, il rendait son Eglise unique et en faisait l'unique chemin vers le salut. En le dépeignant sous ce jour-là, l'Eglise primitive a pu prétendre que si on n'était pas avec elle, à suivre ses règles, à vivre selon ses préceptes, on était contre elle et voué à la damnation. Ce en quoi les chrétiens croient aujourd'hui, tout ce qu'ils ont cru depuis le IV ème siècle, tous les rituels qu'ils observent, l'Eucharistie, les jours saints, rien de tout cela ne faisait partie des croyances des disciples de Jésus. Tout a été fabriqué et ajouté beaucoup plus tard. De la Résurrection de Noël, tous les rituels et croyances surnaturelles ont bien souvent été importés d'autres religions. Les fondateurs de cette église ont fait un travail formidable... Ça fait plus de deux mille ans que la Bible est un immense best-seller. Les Templiers avaient raison ! Même à leur époque, les choses avaient commencé à ne plus être totalement maîtrisées par l'Eglise et des gens se faisaient déjà massacrer s'ils choisissaient de croire en quelque chose de différent. Nous sommes dans le royaume du mensonge, ici et maintenant au XXI ème siècle ! Toute la planète est engluée dans une illusion collective. Le christianisme, le judaïsme, l'islam … Les gens sont prêts à se battre à mort pour défendre les moindres mots qui se trouvent dans ces livres qu'ils considèrent comme sacrés. Mais sur quoi sont-ils fondés réellement ? Des légendes et des mythes vieux de plusieurs milliers d'années ? Abraham, un homme qui, d'après l'Ancien Testament, aurait enfanté un fils à l'âge de cent ans et aurait vécu encore soixante-quinze ans de plus ? Des sondages confirment constamment que la plupart des chrétiens, des juifs et des musulmans d'aujourd'hui ignorent que leurs religions respectives partagent des racines communes par l'intermédiaire d'Abraham***, le patriarche des trois religions et le fondateur du monothéisme. Ma conclusion personnelle : Je suis et reste un athée de bon aloi (comme disait Maître Cappello!): je ne peux croire en quelque chose qui n'existe pas ou dont l'existence n'a pas ou ne peut être avérée. Quand on pense aux millions de morts qui résultent de ce mensonge (avéré ou pas?), la responsabilité de l'église catholique est phénoménal ! Le texte ci-dessus n'est qu'une très petite partie, tirée d'un livre que j'ai aimé lire : « Le dernier templier » de Raymond KHOURY  aux éditions France Loisirs.


Marabout béninois a réagi à
Agnostique et athée : quelle différence ?
Lorsqu'il m'a été permis de lire "Lettre ouverte aux culs-bénits", je m'étais demandé vu que l’agnosticisme était un raisonnement et que l’athéisme serait, lui, un comportement, pourquoi dira-t-on alors que l'un découle de l'autre vu que l'agnosticisme ne rejette pas en soi la croyance mais que l'athéisme oui ? si on mettait de côté l'idéologie existancialiste de Sartre.


Costilhes a réagi à
Agnostique et athée : quelle différence ?
J' apprécie bcp ce site avec sa CULTURE


Michel Lhéritier a réagi à
Le califat abbasside : âge d’or de la civilisation islamique
Bonjour, article solidement charpenté et documenté. L’une des causes de l’éclatement abasside me semble située dans le déplacement de la capitale. Voulant rompre avec le califat omeyyade, les nouveaux venus ont dangereusement déséquilibré l’empire en en déplaçant le barycentre. L’article rend hommage à l’héritage des Damascènes, seul moment de l’histoire où l’empire islamique est uni sous une seule autorité. Si la civilisation abasside a rayonné sur l’orient, c’est aussi grâce à l’intelligence du califat omeyyade, ce que dit l’article. Il a su intégrer les savoirs chrétiens et juifs de l’empire byzantin, transmis évidemment aux abassides. La gloire des Omeyyades s’incarne notamment dans la Grande mosquée éponyme de Damas, quatrième lieu saint de l’Islam, qui conserve encore les vestiges de la splendeur de l’empire qui s’étendait des rives de l’Indus jusqu’au faubourg de Poitiers.


charles kharoubi a réagi à
Agnostique et athée : quelle différence ?
D... est esprit .l homme est esprit .qui est D... et qui est l homme .L,essence de l,esprit de D... est infini et l,infini est l homme par sa creativite et par son inteligence .Coire en D... ou croire en l,homme alors je suis agnostique et athe JE crains D... et je crois en l,homme qui suis-je? un ame perdue dans les limbes entre l,enfer et le paradi ou tout simplement un homme
Religions
Général


joseph a réagi à
Tribune – Le Talmud : qu’est-ce que c’est ?
Pourquoi dieu envoi la Torah si elle demandait beaucoup d'interprétation il est vraiment bête
Religions
Général


mohamed a réagi à
Tribune – Le Talmud : qu’est-ce que c’est ?
Et la Torah orale ???
Religions
Général


monique a réagi à
Tribune – Le Talmud : qu’est-ce que c’est ?
ERRATUM-CORRIGE: j'ai encore beaucoup 'à' étudier, lapsus altamente révélateur, mais ceci dit, l'erreur est vraie aussi!
Religions
Général


monique a réagi à
Tribune – Le Talmud : qu’est-ce que c’est ?
:)) Non, très cher Maximilien, non, vous avez non seulement le droit mais aussi et surout le devoir de vous reposer, en espérant que là est la raison qui vous a 'retardé'. Alors si vous ne voulez pas etre un juste dévoilé, d'accord, mais vous ne refuserez pas d'etre une 'étincelle illuminée'! Allez à bientot, Maximilien, merci et belle soirée. monique PS: Vous avez une autre lettre à decacheter, mais je ne suis ni attendeuse ni pressée, j'ai encore beaucoup étudier!
Religions
Général


Maximilien a réagi à
Tribune – Le Talmud : qu’est-ce que c’est ?
Désolé du délai de réponse pour commencer. Merci mille fois pour votre réponse Monique ! Tsadik non très très très loin de là haha , encore moins un des 36 tsadkim cachés ! Je suis tout à fait d'accord avec vous : ce que nous avons, maintenant, c'est aussi et surtout une fierté qui nous est rendue. Et je pense que c'est ce dont un peuple a le plus besoin... La citation est très belle en tout cas ! Je pense aussi que ce qui fait d'Am Israël quelque chose de très particulier, c'est que c'est à la fois un universalisme et un particularisme : un peuple particulier, avec ses traditions propres, qui porte en lui, plus qu'un message universel, une existence qui, notamment à cause de la diaspora, ne peut pas se penser sans l'universalisme. On le voit très concrètement en Israël aujourd'hui : un peuple, très uni, fait d'un melting-pot colossal de toutes les régions du monde, qui, malgré les très légères frictions, reste extrêmement soudé.
Enregistrer

Croyant ou non, quelle est votre approche de la figure de Jésus ? Que pensez-vous de lui comme personnage et ce qu’il représente ?

440 Vues

Enregistrer

Quel est le mythe que vous aimez plus que les autres, qu’il appartienne aux traditions grecque, nordique, indienne, iranienne, japonaise ou de votre village… ?

777 Vues

Enregistrer

Pourquoi les protestants français sont ils appelés les huguenots ?

354 Vues

Enregistrer

Que pensez-vous des Dix commandements (connus aussi comme le Décalogue ou les Dix paroles) donnés par Dieu à Moïse selon l’Ancien Testament (Exode) ? Pensez-vous…

232 Vues