Le nom goupil (du bas latin vulpiculus, avec un g initial d’origine germanique) a été éliminé par celui de renard (du francique Reginhart), du nom d’un héros du Roman de Renart, recueil de textes écrits aux XII et XIIIe siècles. Goupil était en usage jusqu’à au XVIIe. Faire d’un nom propre un nom commun est une antonomase

Voir le Dictionnaire historique de la langue française / Le Roman de Renart sur le site de la BNF