Pistolet et revolver : quelle différence ?

Le pistolet et le revolver sont deux armes à feu de poing, qui ont toutes deux un canon court. « Pistolet », terme attesté dès le XVIe siècle en français (cf. TLFi), sert de terme générique pour désigner toutes les armes à feu portatives, et notamment les revolvers (ainsi que les objets analogues, comme les pulvérisateurs à main).

 

Le pistolet « semi-automatique


Toutefois, dans le vocabulaire technique des armes à feu, le pistolet, qualifié de « semi-automatique », est différent du revolver. Le qualificatif « semi-automatique » renvoie au fait que chaque pression sur la détente provoque un tir. Le recul de la culasse mobile à cause de l’explosion du tir, qui met à nu la chambre unique et fixe, permet l’expulsion de la cartouche vide. Une nouvelle munition est automatiquement placée dans la chambre. Les pistolets sont alimentés par des chargeurs (magasins), qui sont le plus souvent amovibles, placés à l’intérieur de la crosse, et qui ont une capacité supérieure à ceux des revolvers (une trentaine de coups). L’arme peut s’enrayer (une munition reste bloquée).

 

Le Revolver


Le revolver est l’arme que l’on voit dans les films de cow boys dans les westerns. Il est approvisionné en cartouches par un barillet, qui est un magasin de forme cylindrique contenant plusieurs chambres visibles. L’armement du « percuteur » ou du « chien » (la pièce qui est l’arrière de la cartouche), ou le mouvement de la gâchette, fait tourner le barillet autour de son axe et place, coup après coup, une chambre contenant une cartouche dans l’axe du chien ou du canon. Ce mécanisme permet de tirer un certain nombre de balles, en général cinq ou six, sans recharger. L’activation du mécanisme entre deux tirs fait que la cadence de tir d’un revolver est inférieure à celle d’un pistolet. Pour recharger, il suffit d’insérer les cartouches dans les différentes chambres (c’est une arme à rechargement par la culasse). Les révolvers sont souvent dotés d’un système qui permet de sortir le barillet de son cadre afin de recharger.

Avec les revolvers de type single-action-only , la détente permet d’actionner le chien et de tirer. Le chien doit être armé manuellement. Les revolvers de type double-action ont un mécanisme qui fait qu’une pression sur la détente permet d’armer et de tirer. Il existe des revolvers double-action/single-action.

Le nom de ce type de pistolet, « revolver », fait d’ailleurs référence au mécanisme de rotation du barillet : il a été créé à partir du verbe anglais revolve, « tourner », « réaliser une révolution », par son inventeur (en 1836), l’Américain Samuel Colt (1814 – 1862).

Contrairement aux pistolets, ils ont la réputation d’être robustes (bien que la technique ait améliorer les pistolets), et ils peuvent plus facilement tirer des balles de plus gros calibre.

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.