Les 10 plus grandes villes de France en population

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. Nourry Bruno dit :

    Bon article. Juste et bien documenté.
    Un petit commentaire à propos de Lyon: il faudrait lire: que sa rivale phocéenne et non rhodanienne.

  2. Franck dit :

    Entre Paris (petite ville) et New-York et Berlin, c’est tout de même Paris qui a la plus forte densité d’habitants au kilomètre carré !
    20 mille pour Paris, 7 mille pour New-York, 4 mille pour Berlin.
    Alors, où vit-on le mieux ?

  3. André BOURDONNEAU dit :

    toulouse a le plus grand essor demographique des grandes villes de france

    • pepito dit :

      Et bien non.Parce que les chiffres sont calculés sur les communes et non les agglomérations,ils sont faux.
      Quand il y a 6000 habitants de plus en un an à Toulouse,c’est calculé sur 118km² alors que les « seulement » 5000 habitants de plus à Lyon le sont sur seulement 48km².
      En réalité,sur une superficie de 118km² (égale à la commune de Toulouse) il y à Lyon beaucoup plus que 6000h de plus par an. 😉
      C’est la mème chose pour Bordeaux,dont le périmètre communale est très petit

    • pepito dit :

      Non,Toulouse n’est pas la grande ville qui gagne le plus d’habitants.
      Il y a à Toulouse 5600 habitants supplémentaires par an,sur une superficie de 118km² alors qu’il y en a « seulement »4800 de plus à Lyon mais sur une superficie trois fois plus petite!

      J’ai fait un petit calcul rapide qui donne Lyon largement vainqueur par KO :
      Rien quand incluant Villeurbanne,(considérée comme l’intra-muros de Lyon puisqu’à l’intérieur du periph) Lyon gagne 6050h par an.
      Mais Lyon +Villeurbanne ne font toujours pas 118km² mais seulement 63!!
      En réalité,sur une superficie équivalente à celle de Toulouse,il y a à Lyon 10 communes,pour une population d’environ 1 millions d’habitants et (à peu près) 8500 habitants de plus par an 😉

      • Chocolatine dit :

        pas de chance pour lyon, qui sera dépassé par Toulouse en fin 2020, par la population de sa commune, avec les projection ,Toulouse aura 521 000 habitant et Lyon 519 000 habitants. Il faudra apprendre en géographie que Toulouse est la 3ième ville de France et Lyon la 4ième. Marseille reste la seconde commune de France et de loin plus de 350 000 Habitants que Toulouse

  4. From Mtp dit :

    Et Montpellier?

  5. Hugues dit :

    J’ai lu que Montpellier était la ville qui avait la plus grosse croissance démographique de France. Elle est 7eme ville de France et disparaît des radars au niveau de la Matropole avec seulement une trentaine de communes là où les autres en ont entre 250 et 400!!!! Pour quelles raisons?

  6. Statman dit :

    En fait les comparaisons sont compliquées en matière statistique (et je suis du métier, je précise).
    Le match Toulouse – Lyon ne se joue pas en termes de superficie, car statistiquement, c’est pas dit que si Lyon avait la même superficie que Toulouse, elle aurait eu du coup le même développement urbain qu’elle a eu, et donc la même population au niveau de la superficie de sa commune actuelle.
    Ensuite, il faut comprendre que la France a une tradition de morcellement du territoire très forte.
    Ainsi, des villes importantes comme Bordeaux ou Grenoble par exemple sont très petites en superficie, ce qui a nécessité une extension en banlieue assez loin du centre de ces villes, tandis qu’à Toulouse, l’aire urbaine est plus limitée en étalement et en superficie.
    Lyon, malgré ses 48 km², a réussi à développer des banlieues assez loin de son centre, mais ça s’explique par la forte attractivité de son territoire en matière économique.
    Ainsi, si Lyon, et admettons qu’on y adjoigne Villeurbanne, souvent considérée comme le 10e arrondissement de Lyon, depuis que la ville a été transférée au département du Rhône (elle appartenait à l’Isère auparavant et était jusqu’à la Révolution, le poste-frontière entre Lyonnais et Dauphiné), ne groupe que 650.000 habitants, la banlieue très étendue, et bien au-delà du périmètre de la métropole de Lyon, comprend ainsi plusieurs villes moyennes, assurant un meilleur maillage du territoire et un développement raisonné sur l’ensemble d’un territoire, donc aussi une potentialité d’évolution de la population beaucoup plus importante.
    À l’inverse, Toulouse, comme par ailleurs toutes les grandes villes d’Aquitaine, Occitanie et Provence, se repose sur une banlieue plus réduite en superficie (pas en nombre de communes en revanche, mais la plupart sont petites) et la population se concentre essentiellement sur Toulouse, 500.000 habitants à elle seule sur 1.300.000 au total, la où Lyon concentre 500.000 habitants sur 2.200.000 habitants.

  7. André BOURDONNEAU dit :

    nous verrons les chiffres dans 10 à 15 ans mais Toulouse a un avantage sur Lyon c’est sa superficie car lyon intra-muros ne peut plus s’étendre sauf de loger les gens dans des tours alors que Toulouse a un potentiel énorme pour construire avec sa grande superficie et vu le nombre de nouveaux habitants qui arrivent sur Toulouse sa population sera énorme bientot et dépassera trés vite les 500 000 habitants et beaucoup plus

  8. Lucas dit :

    genève c’est pas en France ???
    Sinon je pense que les gens s’installent à Annemasse pour la thune ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *