615 Vues
Enregistrer

Quiz Tintin : Les Cigares du pharaon (avec réponses)

Publié le 30/01/2024
0 commentaire

Ce quiz sur les Cigares du Pharaons, quatrième aventure de Tintin, vous permettra de vous replonger des cette histoire un peu confuse, mais néanmoins amusante !

Quiz Tintin : Les Cigares du pharaon

Les quiz dans votre boîte email 😉

#1. Où la bande dessinée commence-t-elle ?

Dans une rédaction.
À Alexandrie.
Sur un navire.
Dans le désert.

L’histoire commence sur un navire. Une carte nous apprend que la destination finale de Tintin est Shanghaï, en Chine. 

#2. À quel port Tintin parvint-il à s’échapper ?

À Dahab.
À Charm el-Cheikh.
À Aden.
À Port-Saïd.

Après avoir été victime d’une machinerie et avoir été arrêté par Dupond et Dupont, il parvient à s’échapper par un hublot et arrive à Port-Saïd.

#3. Quel est le nom du professeur dont Tintin croise la route tout au long de l’album ?

Le professeur Siclone est un savant fou. 

#4. Qu’y a-t-il écrit sur les cigares que Tintin trouve dans le tombeau ?

Cohiba Cuaba
Flor Fina
Kih Oskh
Rastpopoulos

Flor Fina est la fausse maison de cigares qui sert de couverture à Kih-Oskh.

#5. Que permet d’introduire l’usage des narcotiques ?

De l’onirisme dans le récit.
De véritables problématiques sociales.
Le côté sombre de Tintin.

La subjugation de Tintin par des narcotiques dans le tombeau de Kih Oskh permet à Hergé d’introduire de l’onirisme dans le récit : Tintin a des visions fantasmagoriques dans son rêve (il se voit notamment bébé dans un landau). 

#6. Qu’évoque la vague qui a englouti Tintin qui vogue avec Milou dans un cercueil ?

Une symphonie de Ravel.
Une estampe de Hokusai.
Un conte de Perrault.
Une référence à Tintin en Amérique.

L’embarcation de fortune de Tintin et Milou est menacée par une vague scélérate. Cette vue ne manque pas d’évoquer la Grande Vague de Kanagawa de Hokusai. 

#7. Par quel personnage Hergé pourrait-il avoir été inspiré pour le contrebandier sur son boutre ?

Henry de Monfreid
Arthur Rimbaud
Jacques Sagan
Ernest Hemingway

Henry de Monfreid (1879 – 1974) est célèbre pour ses récits d’aventure sur la mer Rouge, où il a sévi comme contrebandier. 

#8. En quoi la rencontre de Tintin avec Oliveira da Figueira humanise-t-elle Tintin ?

Tintin a de la peine pour le marchand.
Tintin est torturé psychologiquement.
Tintin se fait rouler par le marchand.

Oliveira da Figueira, personnage récurrent de Tintin, est introduit de manière incongrue par le contrebandier à Tintin sur le boutre. Le marchand parvient à refourguer à Tintin une bonne partie de sa camelote. Tintin peut lui aussi se faire avoir !  

#9. Quel procédé voit-on à plusieurs reprises en Arabie ?

Le plan séquence.
Le deus ex machina.
La mise en abyme.
L’ellipse.

Hergé s’amuse avec deux mises en abyme : un cheikh, à qui il a été livré, lui dit adorer ses aventures et l’un de ses hommes lui apporte un album de Tintin ; Tintin interrompt un film en croyant sauver une femme de deux hommes. 

#10. Quelle est l’image donnée des Arabes par Hergé ?

Une image frappante et paradoxale.
Une image de peuple qui aime les mystères.
Une image de peuple injustement traité par les puissances européennes.
Une image plutôt terne et négative.

L’image donnée par Hergé des Arabes est plutôt négative : le cheikh connaît Tintin parce qu’il lit ses aventures, certes, mais c’est après lui avoir été livré par ses hommes qui crurent qu’il avait essayé d’empoisonner un des leurs avec du savon (vendu en réalité par Figueira) ; il interrompt un film dans lequel une femme est fouettée par deux Arabes ; à Yebecca, il arrive pendant des troubles et est enrôlé dans une troupe hostile. 

#11. Que peut-on dire de Dupond et Dupont ?

Ils mélangent balourdise et inventivité.
Ils sont incapables et n’arrivent jamais à rattraper Tintin.
Ils ne comprennent pas bien ce qu’ils doivent faire.

Les Dupond & Dupont poursuivent inlassablement et injustement Tintin et le tirent à plusieurs reprises de mauvaises passes, avec inventivité (en se déguisant notamment) pour… l’arrêter. Mais leur balourdise lui permet à chaque fois de s’échapper. 

#12. Comment Tintin parvient-il à se sauver de la jungle en Inde ?

Il parvient à dresser des éléphant.
Il effraie les éléphants qui lui ouvrent un chemin.
Milou parvient à communiquer avec les éléphants.
Il parvient à communiquer avec des éléphants.

Tintin se figure qu’il pourra imiter le langage des éléphants avec une trompette. 

#13. Comment apparaît l’Inde après l’Arabie ?

Le cadre y est plus oppressant.
C’est un lieu de dénouement progressif et tranquille des intrigues.
L’Inde est d’un exotisme qui ravit Tintin en permanence.

L’Inde, après l’Arabie, paraît plus angoissante : Tintin est dans une jungle dense et entouré par la folie, matérialisée par le fakir qui manipule les esprits, rend fou et par la présence de Kih Oskh qui le mène à l’asile. 

#14. Quel genre de comique voit-on à plusieurs reprises en Inde ?

Du burlesque.
Des situations absurdes.
Du comique de mœurs.

Par exemple, Tintin échappe à ses poursuivants en leur lançant des peau de banane pour les faire glisser ou saute sur le gros ventre d’un Indien pour sauter le mur de l’asile.

#15. Kih Oskh est un jeu de mot : mais de quoi ?

Kih-Oskh, le nom de l’organisation de narcotrafiquants qui menace Tintin, est un jeu de mot avec kiosque, où ont paru les aventures des Cigares du Pharaon (dans Le Petit Vingtième).

#16. Quelle est la suite de l’album ?

Tintin au Tibet
Tintin au pays de l'Or noir
Le Lotus Bleu
Le Crabe aux pinces d'or

Les aventures de cet album se poursuivent dans Le Lotus bleu.

Voir le résultat

Réponses

Voir la suite