De sa grande amie | Dedans Paris, ville de joie | Poème de Clément Marot

De sa grande amie |Dedans Paris, ville de joie | Poème de Clément Marot


Dedans Paris, ville jolie,
Un jour, passant mélancolie,
Je pris alliance nouvelle
A la plus gaie demoiselle
Qui soit d’ici en Italie.

D’honnêteté elle est saisie
Et crois (selon ma fantaisie)
Qu’il n’en est guère de plus belle
Dedans Paris.

Je ne vous la nommerai mie,
Sinon, que c’est ma grande Amie,
Car l’alliance se fit telle,
Par un doux baiser, que j’eus d’elle
Sans penser aucune infamie, 
Dedans Paris. 

L’Adolescence clémentine, Rondeau XXXIX.

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *