Dogging : qu’est-ce que c’est ? Définition simple

Dogging est de l’argot de l’anglais du Royaume-Uni qui désigne une pratique sexuelle

Le dogging consiste à avoir une relation sexuelle dans un lieu public, semi-isolé, comme un parc, des bois, un parking, une voiture, etc. 

 

Entre exhibitionnisme et voyeurisme


Cette relation peut être pratiquée avec un seul ou plusieurs partenaires. Selon un témoignage, il n’y aurait pas de profil-type des amateurs de cette pratique. Le dogging serait apprécié par des personnes très ordinaires. 

Elle se rapproche de l’exhibitionnisme, mais s’en détache par le fait que le fait que les participants sont consentants. 

Le dogging est bien sûr lié au voyeurisme : les partenaires prennent plaisir au risque d’être vus. Le plaisir vient aussi du fait de déjouer les interdits.

En effet, avoir des relations sexuelles dans un lieu ouvert aux regards du public est interdit (autrefois : outrage public à la pudeur) : 

L’exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.

Article 222-32 du code pénal

C’est pour cette raison que les « doggeurs » choisissent des lieux isolés, marginalisés, accessibles en voiture, sans grande circulation où des habitués peuvent facilement se retrouver.

 

L’origine du dogging


L’origine du terme dogging, « promener son chien » en anglais, est difficile à déterminer. Elle fait peut-être référence au fait que certains promeneurs de chiens, dans les bois ou les parcs, pouvaient surprendre des personnes en pleine relation sexuelle, au fait qu’aller promener son chien pouvait être un alibi pour aller se livrer à ce genre de pratiques ou aller les regarder, ou au fait que les chiens ne se soucient pas d’être en caché pour avoir des relations. Selon un article de 2006, elle serait née dans l’argot britannique des années 1970.

Enfin, il faut savoir que les promeneurs de chien professionnels sont les dogsitters.

À lire ici : l’origine de « tailler une pipe » ?

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. lilou dit :

    Bah faut oas être trop candide. l’expression viendrait plutôt de ce que des pères de famille profitent d’aller promener leur chien au parc, ou d’aller faire leur promenade du soir pour … il faut le voir pour le croire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.