465 Vues
Enregistrer

Quiz : élections présidentielles françaises (Ve République) avec réponses

Publié le 03/03/2022 (m.à.j* le 11/02/2024)
0 commentaire

Ce quiz sur les élections présidentielles françaises sous la Ve République compte treize questions, une pour chaque élection, plus une question juridique. Il essaie de traiter du plus d’aspects possibles de ces élections, tout en essayant de vous stimuler, de vous amuser ou, au moins, de vous apprendre des choses. Il y a bien sûr des éléments qui n’ont pas été traités par ce quiz. La lecture de cet article pourrait vous faire gagner un point. Si vous des remarques ou des questions, n’hésitez pas à les formuler en commentaire !

Quiz : les élections présidentielles françaises (Ve République)

Les quiz dans votre boîte email 😉

#1. Comment De Gaulle a-t-il été élu président de la République en 1958 ?

Il n'a pas été élu, mais nommé.
Par un collège électoral.
Au suffrage universel direct.
Il n'y a pas eu d'élection présidentielle en 1958.

Charles de Gaulle a été élu le 21 décembre 1958 par un collège d’environ 81 700 grands électeurs, comprenant les parlementaires, conseillers généraux, élus des assemblées des territoires d’Outre-Mer et des représentants des communes.

#2. Avec quel pourcentage de voix Mitterrand mit-il Charles de Gaulle en ballotage à l’élection de 1965 ?

31% environ.
25% environ.
17% environ.
42% environ.

Charles de Gaulle obtint environ 10,8 millions de voix au premier tour, contre 7,7 millions environ pour François Mitterrand. De Gaulle remporta le second tour par 55,2% des voix. 

#3. Que se passe-t-il en cas d'empêchement d'un des deux candidats du second tour ?

Il doit être procédé de nouveau à l'ensemble des opérations électorales.
L'élection est organisée en un tour à la majorité relative.
Le troisième candidat est qualifié au second tour et celui-ci est reporté de quinze jours au moins.

Ce cas de figure est traité par l’article 7 de la constitution de 1958.

#4. À quelle place le candidat de la SFIO, Gaston Defferre, termina-t-il aux élections de 1969 ?

À la quatrième avec 5% des voix.
À la troisième avec 17% des voix.
À la deuxième avec 25% des voix. Il perd face à Pompidou avec 44% au second tour.
Il ne s'est pas présenté aux élections de 1969.

Gaston Defferre (1910 – 1986) réalisa une piètre campagne, et termina bien derrière le candidat communiste Jacques Duclos (21%).

#5. Le premier débat télévisé de l'entre-deux-tours fut organisé en 1974. Par quelle phrase cet affrontement a-t-il été marqué ?

Il faut changer la vie !
La France a peur !
Vous n'avez pas le monopole du cœur !
Vous êtes l'homme du passif !
Nous devons bâtir une nouvelle société.

Affirmer que Mitterrand, candidat de l’Union de la gauche, réunie autour du Programme commun (1972), n’a pas le monopole du cœur, c’était pour Valéry Giscard d’Estaing l’occasion de casser son image en montrant que, bien que technocrate (ancien élève de Polytechnique et de l’ENA), bien qu’homme des chiffres (il a été ministre de l’économie et des finances sous De Gaulle et Pompidou), bien qu‘homme de droite, il n’était pas un homme froid et indifférent aux gens, il a le souci de ceux qui ont « mis la main à la pâte » (pour reprendre les mots de Mitterrand), il a une sensibilité, des émotions. 

#6. Avec quel texte programmatique François Mitterrand a-t-il gagné l’élection de 1981 ?

Le Programme commun
Les 110 propositions pour la France
L'Union de la gauche
Les 120 propositions pour la France

Les 110 propositions pour la France est une partie du manifeste du Parti socialiste, inspiré par le Programme commun, porté par son candidat, François Mitterrand, pour l’élection présidentielle de 1981. Il en sortit vainqueur face à son adversaire de 1974. Il préconisait entre autres une politique de relance économique.

#7. L'élection présidentielle de 1988 fut marquée par une crise. Laquelle ?

L'URSS a commencé, entre la 1er et le 2d tour, l'invasion de l'Afghanistan.
Quelques jours avant le premier tour, des indépendantistes kanaks prirent des gendarmes en otage.
Le scandale Pechiney-Triangle.
Quelques jours avant le premier tour, le GIA avait fait connaître ses menaces sur la France.

Une prise d’otages de gendarmes a commencé le 22 avril 1988, à Ouvéa. Elle s’est terminée après un assaut le 5 mai.

#8. Qu'ont révélé des journalistes de France inter en octobre 2020 sur la campagne de 1995 ?

Des fraudes aux faux électeurs pendant les élections internes du RPR de 24 janvier 1994, avant de désigner E.Balladur comme candidat.
L'accord secret entre J.Chirac et Lionel Jospin pour favoriser l'élimination au premier tour de Balladur.
Des dépassements du plafond des comptes de campagne par Jacques Chirac et Édouard Balladur.

Selon Sylvain Tronchet, ils ont été aidés en cela par le Conseil constitutionnel. Le dépassement aurait été de 6 millions de francs pour Édouard Balladur, et 5 millions pour Chirac (90 millions pour le premier tour, 120 millions pour le deuxième). Les membres du Conseil constitutionnel ont probablement voulu éviter une crise politique. 

#9. Au premier tour des élections de 2002, quel a été le pourcentage, environ, de voix pour les partis trotskistes ?

5,2%
1%
7%
10,4%

Les candidats trotskistes étaient Arlette Laguiller (5,72%, 1,6 million de voix), Olivier Besancenot (4,25%, 1,2 millions de voix) et Daniel Gluckstein (0,47%, 132 000 voix). 

#10. Ségolène Royal est la première femme à atteindre le second tour d'une élection présidentielle en France.

Vrai
Faux

La candidate du Parti socialiste avait atteint le second tour avec 25,8% des voix (9,5 millions de votants).

#11. Parmi les propositions suivantes, laquelle dit la singularité de la candidature de François Hollande en 2012 ?

Il a été élu candidat par un vote interne des militants socialistes, rassemblant environ 350 000 personnes.
Il était le candidat du PS et du PRG, mais il n'a pas choisi son programme. Plusieurs programmes concurrents se sont affrontés au cours d'une primaire. Le programme « le changement, c'est maintenant ! » a finalement gagné.
Il a été élu candidat par une primaire « citoyenne » rassemblant 2,8 millions de votants environ.
Ses discours s'inspiraient de textes de chanteurs célèbres. « Mon adversaire, c'est le monde de la finance » est tiré d'une chanson de Renaud, « moi, Président » est un vers de Boris Vian, etc.

Ces primaires citoyennes, organisées en octobre 2011 et ouvertes à tous les citoyens se considérant à gauche, ont été remportées par François Hollande contre Martine Aubry au deuxième tour. La candidate de 2007, Ségolène Royal, avait terminé à la quatrième place.

#12. Quelles ont été les régions qui ont le plus voté Emmanuel Macron au premier tour de l'élection de 2017 ?

La façade atlantique, le Massif central et l'ouest de l'Île-de-France.
La façade maritime de la Provence, l'ensemble de la Bretagne et le Sud-Ouest jusqu'à l'Ariège.
La région parisienne, le Nord et la Bourgogne (à l'exception de la Nièvre).
Le couloir rhodanien, la région de Lille, l'ouest de l'île-de-France, la Bretagne et l'Alsace.

Emmanuel Macron, vainqueur de cette élection, est arrivé en tête au premier tour dans sur la façade atlantique, en Auvergne et dans le Limousin, dans le nord des Alpes et en région parisienne, et Marine le Pen sur la façade méditerranéenne, dans le Nord, le Centre et l’Est. 

#13. Quel candidat est arrivé premier au premier tour de l’élection de 2022 en Île-de-France ?

Emmanuel Macron
Jean-Luc Mélenchon
Marine le Pen
Anne Hidalgo
Yannick Jadot

C’était Jean-Luc Mélenchon, candidat de gauche de La France Insoumise, qui a recueilli 30,24% des suffrages exprimés en Île-de-France (environ 1,6 million de voix).

Voir le résultat

Réponses

Voir la suite