Qualité des rimes : rimes riches, suffisantes et pauvres

Une rime est la répétition ou le retour d’un son (on peut aussi parler de phonème) à la terminaison de deux ou de plusieurs mots (définition de l’Académie). On parle surtout des rimes en poésie. Ce sont les répétitions de sons à la fin des vers.

Les rimes peuvent être classées en fonction de leur qualité ou de leur richesse. La qualité ou la richesse de la rime désigne le nombre de sons répétés.

On obtient ainsi des rimes pauvres, suffisantes ou riches.

 

Les rimes pauvres : définition

rimes

Evgeny Chirikov, Ivan Koulikov, 1904 | Wikimedia Commons

Elles n’ont qu’un son (ou phonème) en commun.

En des termes plus complexes, les rimes ont en commun la voyelle tonique finale uniquement, c’est-à-dire la voyelle portant l’accent tonique à la fin du mot (la partie du mot prononcée plus haut, celle qui est accentuée).

Parfois, on parle d’assonance pour désigner les rimes pauvres. Une assonance est une figure de style qui consiste en la répétition d’une voyelle.

Exemples de rimes pauvres

Feuilles de jour et mousse de rosée,
Roseaux du vent, sourires parfumés,

Éluard, La courbe des tes yeux

Le son répété est « é ».

 

Tout conspire à la fois à troubler mon repos,
Et je me plains ici du moindre de mes maux :

Boileau, Les embarras de Paris

Le son répété est « o ».

 

J’ai perdu ma force et ma vie,
Et mes amis et ma gaieté ;
J’ai perdu jusqu’à la fierté
Qui faisait croire à mon génie.

Musset, Tristesse

Les rimes en gras sont pauvres. 

 

Les rimes suffisantes : définition

Elles ont deux sons (ou phonèmes) en commun. 

Exemples de rimes suffisantes :

Il était, quoique riche, à la justice enclin ;
Il n’avait pas de fange en l’eau de son moulin ;

Hugo, Booz endormi

Les sons répétés sont « l » et « in ».  

 

Nul ne sait votre sort, pauvres têtes perdues
Vous roulez à travers les sombres étendues

Hugo, Oceano Nox

Les sons répétés sont « d » et « u ». 

Rome de Rome est le seul monument,
Et Rome Rome a vaincu seulement.

De Bellay, Nouveau venu, qui cherches Rome en Rome

 

Les rimes riches : définition

Elles ont trois sons (ou phonèmes) ou plus en commun. 

Exemples de rimes riches

Plus mon Loire gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,

Du Bellay, Heureux qui comme Ulysse

Les sons répétés sont « l », « a », « t », et « in ». 

 

Et du sein de la terre, une voix formidable
Répond en gémissant à ce cri redoutable.

Racine, Phèdre, V, 6

Les sons répétés sont « a », « b », « l ». 

 

Mais moi seul dans la grande nuit mouillée
L’odeur des lys et la campagne agenouillée

René Guy Cadou, Pourquoi n’allez-vous pas à Paris ?

 

Cependant, s’élançant de la flèche gothique,
Un son religieux se répand dans les airs,
Le voyageur s’arrête, et la cloche rustique
Aux derniers bruits du jour mêle de saints concerts.

Lamartine, L’Isolement

En gras, les sont répétés sont « t », « i » et « qu ».

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

1 réponse

  1. Vantrepote Hervé dit :

    SMS photo de fleurs.
    J’espère que virtuellement ces fleurs,
    En voyageant vers ton cœur,
    Puissent t’apporter réellement,
    Un moment de bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *