« Charpentier », « menuisier » et « ébéniste » : quelle différence ?

charpentier menuisier ebeniste

La Tour de Babel, Joos de Momper | Google Arts & Culture

Charpentier, menuisier et ébéniste : quelle différence ?


Charpentier, menuisier et ébéniste sont à l’origine des métiers du bois. Cependant, ces artisans utilisent aujourd’hui des matériaux variés en plus du bois (métal, aluminium, pvc, etc.). Les frontières entre ces métiers sont parfois floues.

 

Charpentier

Le charpentier, du latin carpentum (« chariot à deux roues », par extension l’artisan qui façonne les chariots, resté en français sous le nom de charron), est l’artisan chargé du gros œuvre. Il dessine la charpente, c’est-à-dire l’assemblage de pièces qui sert à soutenir la construction, découpe la matière, puis l’installe afin de donner une structure au futur bâtiment.

Le charpentier peut intervenir sur de nombreux types de chantiers, de la construction de ponts ou de navires à des interventions plus spécifiques pour la construction de mezzanines, de vérandas, d’escaliers, etc. Ils se spécialisent alors.

 

Menuisier

Le menuisier, de « menuise » (« petit poisson », « menu bois », du latin minutia, « petitesse, exiguïté ») est l’artisan spécialisé dans la conception et la pose de second œuvre (portes, fenêtres, volets, escaliers, cloisons, etc.) dans l’agencement (pose de cuisines, de salles de bain, de parquets, etc.) et dans la conception de meubles (bibliothèques, placards, etc.).

Il peut aussi s’occuper de la restauration de meubles anciens.

 

Ébéniste

L’ébéniste, de l’ébène (bois de l’ébénier, arbre exotique et précieux, noir et dur), est un artisan spécialisé dans la restauration de meubles, notamment de meubles anciens, et dans la conception de beaux meubles, dont l’ornementation est travaillée, en suivant un cahier des charges du commanditaire. Le métier d’ébéniste comprend donc une dimension artistique marquée. Il travaille par exemple des essences précieuses de bois.

L’ébéniste peut pratiquer la marqueterie, qui est l’art d’assembler des pièces de bois d’essence et de tons différents, pour concevoir des dessins et des motifs.

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

2 réponses

  1. Elisabeta Bogățan dit :

    excellent !

  2. Reverchon dit :

    Les ébénistes dont je fait partie, sont en fait récent, depuis que les bois rares sont arrivés en Europe, tellement rare qu’on les travaillait en placage , notamment l’ébène, donc ébéniste 17ème je pense à vérifier
    Mais Avant cela il y avait une corporation de menuisier qui faisait des ouvrage d’art complexe, pour les différencier ont les appelaient : menuisier de la grande huchée et les autres de la petite huchée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *