« Nutritionniste » et « diététicien » : quelle différence ?

dieteticien nutritionniste difference

Le Festin des dieux, Giovanni Bellini, Dosso Dossi et Titien, 1529 (détail) | Wikimedia Commons

« Nutritionniste » et « diététicien » : quelle différence ?


 

Qu’est-ce qu’un nutritionniste ? 

L’usage du titre de « nutritionniste » (du latin nutritio, « action de se nourrir ») n’est pas réglementé par l’État en France. Tout le monde peut se déclarer « nutritionniste ».

Certains médecins accolent le qualificatif de « nutritionniste » à leur titre car ils se spécialisent, sans que cela soit une spécialité médicale, dans la dispensation de conseils alimentaires à leurs patients. 

Les endocrinologues, spécialistes de la sécrétion des hormones par le corps humain, s’intéressent particulièrement à la nutrition de leurs patients (ceux touchés par le diabète par exemple). 

 

Qu’est-ce qu’un diététicien ? 

Le titre de diététicien (dérivé de « diète », du grec diata, δι ́αιτα, « régime de vie ») est réglementé par l’État en France.

Cette profession paramédicale est définie comme suit à l’article L4371-1 du Code de la santé publique

Est considérée comme exerçant la profession de diététicien toute personne qui, habituellement, dispense des conseils nutritionnels et, sur prescription médicale, participe à l’éducation et à la rééducation nutritionnelle des patients atteints de troubles du métabolisme ou de l’alimentation, par l’établissement d’un bilan diététique personnalisé et une éducation diététique adaptée.

Les diététiciens contribuent à la définition, à l’évaluation et au contrôle de la qualité de l’alimentation servie en collectivité, ainsi qu’aux activités de prévention en santé publique relevant du champ de la nutrition.

En d’autres termes, les diététiciens prodiguent des conseils aux individus pour qu’ils rééquilibrent leur régime alimentaire, pour répondre à une pathologie, perdre du poids, s’adapter à une vie sportive, etc.

Tout le monde ne peut pas se proclamer diététicien. Il faut un diplôme d’État français de diététicien (article L4371-3 du Code de la santé publique). Il demande une formation de deux ans en BTS ou en DUT. 

Le diététicien peut exercer en cabinet comme libéral, dans la fonction publique ou dans une entreprise. 

 

Voir ici la différence entre psychologue, psychanalyste, psychothérapeute et psychiatre. 

 

À lire

Florence Pujol, Les 100 mots de la diététique et de la nutrition

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *