434 Vues
Enregistrer

Astronaute, cosmonaute, spationaute : quelle différence ?

Publié le 02/09/2017 (m.à.j* le 29/11/2023)
2 commentaires

Astronaute, cosmonaute et spationaute sont synonymes et désignent tous un membre de l’équipe d’un véhicule spatial. Ils ne s’appliquent pas à un individu qui paie pour un simple voyage dans l’espace. La différence tient à l’origine géographique des missions spatiales.

Astronaute

Astronaute est utilisé aux États-Unis, au Canada, au Japon, etc. Ce terme vient du grec astron (étoile) et nautus (navigateur). Astronaute est le terme standard, utilisé par la quasi-totalité des pays occidentaux. Les astronautes ont un site dédié sur le site internet de la Nasa (National Aeronautics and Space Administration), l’agence spatiale des États-Unis. 

Cosmonaute (космонавт)

Cosmonaute est utilisé en URSS puis en Russie. Le terme vient du grec cosmos (univers). Les Soviétiques sont les premiers à avoir envoyé un homme voler dans l’espace, Youri Gagarine, le 12 avril 1961. L’agence spatiale russe est la Roscosmos

Spationaute

Utilisé en France et par l’Agence spatiale européenne. Du latin spatium (espace). Il est assez mal connu et il est peu utilisé.

Voir ici : quelle différence entre « planète » et « étoile » ?

Pourquoi existe-t-il des mots différents astronaute/cosmonaute/spationaute ?

La réponse semble se trouver dans la course à l’espace que se sont livrés les États-Unis et l’URSS pendant la guerre froide : la dénomination est une arme comme une autre. L’utilisation de tel ou tel terme est surtout une question d’usage. Dans un domaine lié à des questions de prestige national, on peut supposer que la terminologie s’enrichira à mesure du développement des capacités d’envoi d’êtres humains dans l’espace par de nouveaux pays. Ainsi, on parle désormais de :

  • Taïkonaute = utilisé en Occident pour désigner un astronaute chinois.

Si la distinction cosmonaute/astronaute tient une certaine dose de charme guerre froide, un développement infini des synonymes pour désigner le métier d’astronautes pourrait rendre l’ensemble confus. Ainsi, on parle déjà de :

  • Vyomanaute = de l’anglais vyomanaut, qui est lui-même un étrange mélange de sanskrit (vyoman, c’est-à-dire ciel) et de grec (nautes), pour désigner un astronaute indien, même si l’Inde n’a pas encore la capacité d’envoyer des êtres humaines dans l’espace.