Locution latine. Définition. Dura lex, sed lex signifie : la loi est dure, mais c’est la loi. Cette locution, à la teinte juridique, sous-entend que, bien que la loi soit très sévère, il faut néanmoins la respecter, parce qu’elle est la loi. Elle exprime un certain légalisme, c’est-à-dire un attachement rigoureux, voire excessif, au respect de la loi. 

Prononciation :  « dura lèx, sèd lèx »

Exemples : 

  • le magistrat avait lancé avec une grande pompe « dura lex, sed lex » aux citoyens frappés par la dureté des peines auxquelles ils avaient été condamnés.
  • O loi souveraine du coup de poing, devant laquelle tous les passants sont parfaitement inégaux ! Dura lex, sed lex ! (Victor Hugo, Le Rhin)

 

Dura lex, sed lex : étymologie (origine)


Il ne semble pas que l’expression ait une origine antique, du moins pas sous cette forme. Elle ne se trouve pas dans le Digeste produit sous Justinien (VIe siècle). On relève un usage isolé en 1625 dans une histoire en latin des juridictions pontificales. Elle apparaît dans les occurrences relevées par Google Ngram à la fin des années 1820 en français (un peu plus tardivement en anglais, en allemand ou italien).

Sur Gallica, on la relève au plus tôt en 1814 dans un Dictionnaire des arrêts modernes en matière civile et criminelle, de procédure et de commerce. Elle est attribuée à D’Aguesseau : 

Il faut dire avec le Chancelier d’Aguesseau : Dura lex, sed lex.

Dans un Procès de la souscription nationale, jugé par la cour d’assises de Paris […] de 1820 :

Du temps de Licinius au moins, il y avait une loi ; à la vérité, une loi despotique, arbitraire, injuste, palam impudens atque immanissima ; mais enfin, il y avait une loi : dura lex, sed lex.

Sur Google livres, il y a un exemple encore antérieur (1806). Mais ceci n’explique pas cette émergence. C’est peut-être une transformation d’un autre adage : dura lex, sed scripta, « la loi est dure, mais elle est écrite ». Cet adage a inspiré la marque de vaisselle DURALEX, probablement pour insinuer que ses produits sont de bonne qualité, car aussi solides et durs que peut être la loi. À lire ici : que signifie « ad vitam aeternam » ?