« Évier » et « lavabo » : quelle différence ?

« Évier » et « lavabo » sont des dispositifs ménagers dont la fonction est proche.

 

Évier : définition


« Évier » est un lointain dérivé, d’abord sous la forme euwier (XIIIe siècle) du latin aquarium, au sens de « réservoir [à eau], abreuvoir », dérivé de l’adjectif aquarius « qui concerne l’eau », venant de aqua , eau. Désignant dans un sens technique l’égout d’écoulement des eaux usées, l’évier désigne dans la vie de tous les jours le bassin profond (ou « bac »), à fond plat, doté d’une arrivée d’eau (un robinet) et percé d’un orifice, qui est placé le plus souvent dans une cuisine pour faire la vaisselle ou pour laver des aliments avant de les consommer. Il est souvent accompagné d’un égouttoir pour y déposer la vaisselle lavée afin qu’elle sèche. Les éviers sont aujourd’hui produits le plus souvent en inox, matière robuste et facile à nettoyer, mais il en existe en résine, en grès, en granit ou en pierre. Selon le Dictionnaire historique de la langue française, « évier » s’applique dans quelques régions de France (Bourgogne, vallée du Rhône, Ardèche) à la pièce attenante à la cuisine où l’on fait la vaisselle.

 

Lavabo : définition


lavabo évier cuisine salle de bains

Un lavabo en céramique | Photo de Céline Lityao

Lavabo est le premier mot du sixième vers du Psaume 25 de la Vulgate, la traduction de la Bible en latin effectuée à la fin du IVe siècle.

lavabo inter innocentes manus meas et circumdabo altare tuum Domine

Je lave mes mains en signe d’innocence, pour faire le tour de ton autel, SEIGNEUR (Traduction œcuménique de la Bible)

En effet, le lavabo est une prière récitée par un prêtre au cours de la messe au moment de se laver les doigts au cours de l’offertoire (lorsqu’il dispose sur l’autel le pain et le vin). Lavabo est la première personne du futur de l’indicatif du verbe lavare, « laver » (la traduction proposée emploie néanmoins le présent de l’indicatif). Par extension, le lavabo a désigné une grande fontaine à ablutions dans les monastères, située généralement dans le cloître. Selon le Dictionnaire historique dans la langue française, le terme ne passe dans le langage courant qu’au XIXe siècle, pour désigner la table de toilette puis la cuvette d’eau courante utilisée dans les appareils sanitaires.

Aujourd’hui, le lavabo désigne quasi exclusivement le cuvette placée dans les salles de bains ou autres lieux de toilette, disposant d’une arrivée d’eau et d’un orifice d’évacuation. Il sert à se laver (le visage, les dents, etc.). Pour cette raison, un lavabo à une cuvette peu profonde et arrondie, parce qu’on n’y empile pas de vaisselle et que l’on souhaite faciliter l’évacuation des eaux usées. La céramique est le matériau le plus utilisé pour fabriquer les lavabos : il résiste aux rayures, à la corrosion, aux taches, etc. D’autres matériaux sont cependant disponibles (acrylique, inox, pierre, bois, etc.). Le « lave-main » est un petit lavabo servant à se laver les mains, installé le plus souvent à côté des toilettes. Une « vasque » est posée ou encastrée sur la surface qui lui sert de support. Les vasques sont aujourd’hui très en vogue. 

 

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.