1183 Vues
Enregistrer

Quiz : Henri IV (avec réponses)

Publié le 18/12/2016
10 commentaires

Ce quiz d’histoire sur Henri IV compte 18 questions. Il vous permettra d’évaluer vos connaissances sur ce roi de France d’apprendre, peut-être, de nouvelles choses. Il fut en partie écrit à l’aide du manuel de Lucien Bély sur La France Moderne (PUF, Quadriges). À vous de jouer !

Quiz sur Henri IV (avec réponses)

Les quiz dans votre boîte email 😉

#1. À quel roi Henri IV a-t-il succédé ?

À François II.
À Henri III.
À Charles IX.

Il a succédé à Henri III (1574 – 1589), dernier roi de la dynastie des Valois.

#2. Dans quelle religion fut-il élévé ?

Le zwinglisme.
Le luthéranisme.
Le calvinisme.
Le pentecôtisme.

Henri de Navarre, baptisé catholique, fut élevé dans la religion réformée sous l’influence de sa mère Jeanne III de Navarre (r. 1555 – 1572), c’est-à-dire le protestantisme français majoritaire influencé par la pensée de Jean Calvin (1509 – 1564).

#3. Avec qui avait-il été marié ?

À Marguerite de Valois.
À Margot de Valois.
À Henriette de France.
À Marie de France.

Ce mariage (18 août 1572) d’Henri de Navarre avec la sœur du roi Charles IX (1560 – 1574)  devait symboliser la réconciliation religieuse dans la famille royale. Il figurait dans un article secret de la paix de Saint-Germain (8 août 1570). Il faut cependant suivi par le massacre de la Saint-Barthélémy (24 août)

#4. Qui fut pour un temps le chef militaire de la Ligue catholique ?

Charles de Bourbon.
Le duc de Mayenne.
Le Grand Condé.
Le duc de Berry.

Charles de Mayenne fut le chef militaire de la Ligue. Il subit plusieurs défaites et fit sa soumission après sa défaite à Fontaine-Française le 5 juin 1595.

#5. Dans quelle ville le Parlement, fidèle à Henri IV, était-il réfugié ?

À Blois.
À Bordeaux.
À Saumur.
À Tours.

Les membres du parlement de Paris fidèle à Henri III s’étaient réfugiés à Tours. 

#6. Que fut l’expédient du 4 avril 1592 ?

Un texte dans lequel l'entourage de Henri IV tentait un entre-deux religieux afin de ne s'aliéner personne.
Une déclaration selon laquelle Henri IV se ferait instruire dans la religion catholique.
Un long texte qui tentait de discréditer toutes les prétentions espagnoles sur le trône de France.
Une déclaration qui déclarait Henri IV « relaps ».

Cette déclaration fut produite en réaction au mécontentement croissant des partisans catholiques du roi vis-à-vis de l’ambiguïté de son attitude religieuse. 

#7. En quelle année abjura-t-il, en tant que roi ?

En 1596.
En 1589.
En 1593.
En 1600.

Henri IV fit connaître son intention de se convertir le 16 mai. Il se fit initier à sa nouvelle religion le 23 juillet 1593 par l’archevêque de Bourges Renaud de Beaune, et abjura le 25 juillet à Saint-Denis.

#8. Où Henri IV fut-il sacré ?

À Paris.
À Rennes.
À Reims.
À Chartres.

Henri IV fut sacré à Chartres le dimanche 27 février 1594. C’est le seul sacre qui y fut organisé.

#9. Que fut la paix de Vervins ?

Un édit qui interdisait tous les combats entre protestants et catholiques.
Une paix signée avec l'Espagne.
Un cessez-le-feu signé avec la Ligue.

La paix de Vervins, signée avec l’Espagne de Philippe II le 2 mai 1598, mettait fin à la guerre avec l’Espagne qui avait tenté de profiter de cette huitième guerre de Religion pour s’emparer de provinces en France ou pour placer un allié sur son trône.

#10. Que fut peu ou prou le contenu de l’édit de Nantes ?

Un édit au contenu finalement assez vague, qui reconnaissait la présence de protestants dans certaines régions uniquement.
Un édit qui autorisait l'existence des protestants et organisait les modalités de cette existence.
Un édit qui reconnaissait la religion prétendument réformée comme « légitime et française » et fixait son organisation dans 200 villes.

L’Édit de Nantes, qui fut signé le 13 avril 1598, reconnaissait les droits d’une minorité religieuse seulement, « la religion prétendument réformée » (formule dévalorisante). Le protestantisme fut autorité là où il était célébré ouvertement en août 1597, et représentait 1,2 millions de personnes environ. Il était interdit à Paris, à la cour et aux armées. 144 places de sûreté étaient concédées pour huit ans aux protestants. Ces derniers pouvaient accéder aux charges publiques à égalité avec les catholiques, ce qui fut mal reçu par ces derniers. Par des articles secrets, le roi prenait en charge les frais du culte et l’entretien des garnisons des places de sûreté.

#11. Avec qui Henri IV se maria-t-il en 1601 ?

Catherine de Médicis.
Marie de Médicis.
Madame de Montespan.
Anne d'Autriche.

Le mariage avec Marguerite de Valois avait été déclaré nul en 1599. Le mariage avec Marie de Médicis apporta à Henri IV une dot conséquente. Le dauphin naquit le 27 septembre 1601 (Louis XIII).

#12. Qui fut son principal ministre ?

Maximilien de Béthune, marquis de Rosny puis duc de Sully à partir de 1606 fut chargé de la politique de « reconstruction du royaume » (Lucien Bély) après la pacification. Il fut surintendant des finances, des fortifications, des bâtiments ainsi que grand voyer.

#13. Que fut la « paulette » ?

Une taxe sur la circulation des grains.
Une taxe sur les offices.
Une taxe sur les boissons.
Une taxe sur les jurandes.

Sully créa la paulette, taxe annuelle imposée aux propriétaires d’offices royaux contre laquelle ils pouvaient vendre leur office ou le transmettre à un héritier. Elle renforça l’hérédité des offices tout en assurant une certaine forme de séparation des pouvoirs (L. Bély)

#14. Qui était Sébastien Zamet ?

Un architecte.
Un érudit.
Un financier.
Un bouffon.

Sébastien Zamet, piémontais d’origine, était devenu après son ralliement au roi un intime du roi.. Des financiers étaient chargés de percevoir les impôts indirects.

#15. Quel grand canal fut mis en chantier en 1604 ?

Le canal de Briare.
Le canal de Saintes.
Le canal de Montrachet.
Le canal de Pithiviers.

Henri IV et Sully investirent beaucoup sur les canaux, qui permettaient de faciliter les échanges et d’accélérer l’acheminement d’armes aux frontières. Le canal de Briare permet de relier la Seine à la Loire.

#16. Où trouve-t-on une statue équestre monumentale de Henri IV ?

Sur la place Henri IV de Paris.
Sur le Pont-Neuf à Paris.
Au bout du boulevard Henri IV de Paris.
Sur le Pont royal à Paris.

La statue actuelle en bronze de François-Frédéric Lemot (1771 – 1827) date de 1818. Elle a été érigée pendant la Restauration, après qu’une ancienne statue eut été abattue pendant la Révolution.

#17. Quelle fut l’orientation de sa politique étrangère à la fin de sa vie ?

Une guerre avait été préparée contre l'Angleterre.
La paix avait été maintenue malgré la menace sur certains intérêts français à l'étranger.
Henri IV lorgnait sur la Belgique.
Une guerre avait été préparée contre les Habsbourg.

Henri IV avait décidé l’intervention du royaume dans l’affaire des duchés de Clèves et Juliers, qui donna lieu à une guerre de succession entre héritiers, sous fond de tensions avec l’Empereur.

#18. Quel lieu parisien témoigne, entre autres, du souvenir positif et prestigieux de Henri IV ?

Une bibliothèque.
Un passage.
Un pont.
Un lycée.

Le lycée Henri IV, situé sur la montagne Sainte-Geneviève, est un des lycées les plus prestigieux de France. Henri IV a aussi un boulevard à son nom, qui mène à la Bastille.

Voir le résultat

Réponses

Voir la suite