La Russie : le plus grand pays du monde (superficie)

La Russie est le plus grand pays du monde. En effet, ce pays, dont le nom officiel est Fédération de Russie (en russe Rossiyskaya Federatsiya, Российская Федерация), s’étend sur environ 17 millions de km². Ce chiffre de 17 millions se retrouve dans nombre de sources bien que sa provenance soit difficile à déterminer. Il est par exemple avancé par Mikhail S. Blinnikov dans A Geography of Russia and Its Neighbors ou par Jean Radvanyi. Le chiffre donné par le site de statistiques de la Banque mondiale est un peu plus faible : environ 16,3 millions de km².

Quoi qu’il en soit, le fait que la Russie soit le plus grand pays du monde ne fait pas de doute. Il est bien plus grand que le deuxième pays du monde en superficie, le Canada, qui s’étend sur 9 984 670 km2  selon le site des statistiques du Canada. Suivent les États-Unis, la Chine, le Brésil, etc.

La Russie, « État-continent », s’étend de l’Europe centrale, depuis l’exclave formée par l’oblast de Kaliningrad sur la mer Baltique, entre la Pologne et la Lituanie, à la péninsule du Kamchatka sur l’océan Pacifique. La majeure partie de son territoire est en Asie : c’est la Sibérie. La Russie est traversée par 11 fuseaux horaires et a des frontières terrestres avec 14 États : la Norvège, la Finlande, l’Estonie, la Lettonie, la Pologne, la Lituanie, la Biélorussie, l’Ukraine, la Géorgie, l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan, la Mongolie, la Chine et la Corée du Nord. Environ 7400 km séparent Kaliningrad de Vladivostok (ville portuaire qui donne sur le Japon), et 120 heures de voiture (soit cinq jours) seraient nécessaire selon Google maps pour relier cette dernière ville à Moscou. Les paysages de la Russie sont bien sûr d’une grande diversité : steppes, taïga (grandes forêts de conifères), toundra (paysage froid composé de mousses, de lichens, d’arbres nains, et de pergelisol, sol gelé en permanence), lacs (Baïkal par exemple), etc.

La Russie était encore plus étendue lorsqu’elle était au cœur de l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS, 1922 – 1991, avec 22,4 millions de km² environ) ou lorsqu’elle était, auparavant, un empire. Cette expansion territoriale est le fruit d’une longue histoire. Son territoire a reflué depuis que de nombreux États ont pris leur indépendance (après divers épisodes historiques, et notamment la chute du l’URSS). Cet état de fait est contesté par le pouvoir russe avec, à sa tête, Vladimir Poutine, qui a étendu l’influence de son pays sur ses voisins : en Ukraine, où il a été à l’initiative d’un conflit majeur toujours en cours depuis février 2022 (la péninsule de Crimée avait été annexée en 2014, une partie de l’Est du pays est russifiée), en Géorgie où deux États satellites ont été créés (l’Abkhazie, l’Ossétie du Sud) et en Moldavie (la Transnistrie). D’anciens États parties de l’URSS, comme la Biélorussie ou le Kazakhstan, sont en outre sujets à une forte influence russe.

Bien que la Russie soit le plus grand État du monde en superficie, il n’est pas pour autant le plus peuplé. Le pays ne compte « que » 145,5 millions d’habitants (2022), ce qui donne une densité de population d’environ 8,5 personnes / km². En outre, la démographie russe est en déclin : selon des projections de Rosstat, elle pourrait diminuer jusqu’en 2050 pour atteindre 130 à 140 millions de personnes.

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.