Lac et un étang : quelle différence ?

lac etang difference

Estes Park, Colorado, Whyte’s Lake, Albert Bierstadt, vers 1877 | Wikimedia Commons

Lac et un étang : quelle différence ?


Il n’existe pas un différence établie de manière officielle entre lac et étang (pas plus qu’entre lake et pond en anglais), qui sont des étendues d’eau stagnante, naturelles ou artificielles, d’eau douce ou d’eau salée (voir le Grand Lac salé dans l’Utah, aux États-Unis).

Le limnologue (de la limnologie, la science étudiant les eaux stagnantes) français Laurent Touchart a proposé, dans un article de 2000 qui revient sur les débats autour de cette notion, une définition de lac. Il écrit :

un lac est un plan d’eau continental (séparé de la mer, dominé par son bassin d’alimentation et développant une personnalité propre), dont la profondeur, la superficie ou le volume sont suffisants pour provoquer un étagement, une zonation ou une régionalisation des processus limniques.

Par processus limniques, il faut entendre les processus propres aux eaux stagnantes.

Voir ici la différence entrer mer et océan.

Dans l’usage, un lac est considéré comme étant, en général, plus grand et plus profond qu’un étang, et un étang plus grand et plus profond qu’une mare.

Mais les appellations relèvent surtout de traditions. Ainsi, certains étangs sont très grands, comme l’étang de Berre, dans les Bouches-du-Rhône, qui s’étend sur 155,3 km², ou celui de Thau, dans l’Hérault, d’une superficie de 75 km². L’étang de Berre est plus grand que le lac de Côme, qui s’étend sur 146 km². Certains lacs sont petits, comme le lac d’Annecy, d’une superficie de 27,5 km².

Au reste, un article de 2005 a conclu à la faible influence de la taille des lacs et des étangs sur la richesse de ces plans d’eau en espèces de plusieurs rangs taxinomiques.

Lacs comme étangs entrent la définition des zones humides au sens de la convention de Ramsar, signée pour les protéger.

Voir ici la différence entre fleuve et rivière.

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

3 réponses

  1. Jean Luc dit :

    Nous apprenions , en primaire, au début des années 60, par nos instituteurs hussards lettrés de la République,des définitions assez simples et pourtant très précises.
    Il nous disait en la matière, qu’un Lac, est une étendue d’eau alimentée par un ou plusieurs cours d’eau , même très petits, voire minuscules, y compris de type ruisselet, ru voire rigole..
    .Alors que l’Etang, aussi grand soit il, ne doit son alimentation, en principe,uniquement qu’aux eaux d’infiltrations,de ruissellement,ou de résurgence interne.

  2. Fred dit :

    A la fac, j’ai appris qu’un lac a des eaux profondes jamais brassées (sous une limite qui est le « clinotherme ») et qu’à contrario les eaux d’un etang peuvent être brassées a toutes les profondeurs (avec le vent notamment…)

  3. Lair dit :

    Je rigole, tu rigoles, nous rigolons.

    J’en prendrais volontiers avec un filet d’eau …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *