141 Vues
Enregistrer

« Soyons clair » ou « soyons clairs » ? orthographe

Publié le 24/10/2022
0 commentaire

On écrit en général : « soyons clairs ! ». En effet, clair est l’adjectif attribut du pronom personnel « nous », qui n’est pas exprimé car l’unique verbe de cette phrase est à l’impératif (le verbe « être » à la deuxième personne du singulier). Pour autant, « clair » doit s’accorder avec « nous », et prend donc la marque du pluriel. À l’indicatif, on écrirait naturellement « nous sommes clairs ».  Si « nous » renvoie à plusieurs femmes, il faudrait alors écrire « soyons claires ». L’hésitation vient du fait que la prononciation de « clair » ne change pas au féminin et au pluriel. La même difficulté ne se présenterait pas avec « soyons folles » ou « soyons grandes ». Cette formule, relativement courante aujourd’hui, est récente : elle permet souvent d’éveiller son auditoire et d’introduire une explication.

Cependant, on peut trouver « soyons clair » lorsque « soyons » est employé comme équivalent à une première personne du singulier, l’impératif étant un temps défectif. Cependant, ce type d’usage est rare.

Exemples :

  • Je vous en prie, soyons clairs dans nos propos demain à la réunion ! Soyons convaincants et sincères !
  • Soyons clairs sur ce que nous souhaitons pour l’avenir de notre pays.
  • Soyons clairs, soyons brefs, soyons francs. (Dumas, La Reine Margot)
  • Elle n’avait pas dit ça sur le ton de l’effronterie, c’était un « Oh si » résigné, un éclair de lucidité, une façon de dire : Soyons claires, d’accord ? Je ne vaux pas mieux que ça. – C’est nul, Gabriella. Irène était sur les nerfs. (Ariane Le Fort, On ne va pas se quitter comme ça ?)
  •  Que de fois nous a-t-il dit, alors que nous discutions d’une définition : « Soyons clairs, pensons à être bien intelligibles pour les jeunes filles sénégalaises qui excellent en grec ancien et en mathématiques ! » (academie-francaise.fr)
  • Mais soyons clair avec cet aspect là : je ne suis pas historien du tout ; je n’ai pas de compétences en la matière, aucune formation ni pratique, pendant mes études je n’ai appris qu’à découper des rats et électrocuter des grenouilles (books.openedition.org)
    • Emploi de clair au singulier, mais peut être une coquille, car on trouve plus loin dans le texte : « Soyons clairs : la torture était une technique répandue, elle a existé, même institutionnalisée. »

Vous devez cliquer ici pour lire l’article : « on est allé » ou « on est allés », faut-il accorder ?