Définition. (Adjectif). Coruscant (prononcer koruskan) signifie : « qui brille intensément, qui scintille vivement, qui étincelle, qui éclate par sa lumière aux yeux de celui qui regarde ». Par extension, en littérature : brillant pour un style, qui emploie un vocabulaire rare, qui se distingue par son goût pour les archaïsmes, etc.

 

Synonymes de « coruscant »


Brillant, éclatant, flambant, lumineux, éblouissant ;

 

Exemples


Le style coruscant de son livre avait achevé de me convaincre. 

L’épopée coruscante de Napoléon ne cesse pas de fasciner.

Depuis le ciel, dans l’avion, la ville semblait être un météore coruscant dans une mer de néant.  

Jamais la pauvreté des couleurs chimiques n’avait ainsi fait jaillir sur le papier des coruscations semblables de pierres.

Huysmans, À rebours

Rembobinons. En l’an 1971, l’alors tout jeune François Guérif, 28 ans, ayant sur le feu, avec Stéphane Lévy-Klein, un livre à la gloire du film noir français, contacte, sur la recommandation d’Albert Simonin, l’alors toujours jeune et coruscant Léo Malet, 63 ans. Le livre ne verra pas le jour, mais une amitié cash et des lettres suivront. Les deux « épistoleros » ne se quitteront que dix-sept ans plus tard.

Lemonde.fr

 

Étymologie de coruscant


« Coruscant » est repris au latin coruscans, participe présent coruscare, dont un des sens a été « briller, étinceler ». Il est entré dans l’usage au XIXe siècle (cf. résultats Google Ngram), employé littérairement par les Goncourt par exemple. Très rare, il fait partie de l’article de laculturegenerale.com sur les mots oubliés qui peuvent être employés à nouveau. Autre illustration de cette rareté, cet adjectif ne fait son apparition dans le Dictionnaire de l’Académie français qu’à la 9e édition (celle qui est en cours de rédaction). Il faut noter au reste que « Coruscant » est en même temps un nom célèbre parce que c’est celui de la planète-capitale de la République et de l’Empire dans l’univers de la Guerre des étoiles (Star Wars).