Anatidaephobie : qu’est-ce que c’est ?

L’Anatidaephobie est la peur que quelque part, d’une façon ou d’une autre, un canard vous regarde.

Cette pseudo-phobie a été inventée par le dessinateur américain Gary Larson, en commentaire d’un de ses dessins :

Anatidaephobia : The fear that somewhere, somehow, a duck is watching you.

Wildlife preserves, A Far Side Collection, 1989

Sur ce dessin (cliquez ici pour le voir), qui joue sur l’humour absurde, on voit un employé assis à son bureau avec des yeux écarquillés par la peur. Il tourne le dos à sa fenêtre. On voit à la fenêtre d’un immeuble voisin un canard le regarder. L’employé semble sentir le regard du canard.

Le terme anatidaephobie est construit sur le nom de la famille dans laquelle sont classés les canard, les Anatidés (Anatidae) et le suffixe phobie, qui renvoie à réaction d’angoisse qui fait suite à une répulsion (de l’anglais phobia, dérivé du grec phobos, peur). 

Dans The Prehistory of The Far Side, Gary Larson raconte l’invention de l’anatidaephobie : 

En inventant le nom de la phobie, je me suis amusé avec des mots comme « quackaphobie » [en anglais, le canard fait quack quack] et « duckalookaphobie », et ainsi de suite. Mais ensuite j’ai eu l’idée géniale de chercher le nom scientifique des canards, and j’ai découvert que le nom de leur famille est Anatidae. Et donc, j’ai terminé par inventer un mot que douze ornithologues comprirent et qui fit dire probablement à la plupart des autres « vous pouvez répéter ? ».

In coming up with the name for the phobia, I played around with words like « quackaphobia » and « duckalookaphobia » and so on. But then I got the bright idea to look up the scientific name for ducks, and discovered their family name is Anatidae. And so, I ended up coining a word that twelve ornithologists understood and everyone else probably went, « Say what? »

 

À lire ici : quel est le trou le plus profond du monde ? 

 

Ce n’est pas la seule phobie farfelue inventée par Gary Larson. Il a aussi inventée la luposlipaphobie (luposlipaphobia) :

la peur d’être poursuivi par des loups gris atour d’une table de cuisine en portant des chaussettes sur un sol tout juste ciré.

The fear of being pursued by timber wolves around a kitchen table while wearing socks on a newly waxed floor.

Cette pseudo-phobie se fait connaître en France aux environs des années 2010, par les relayeurs d’anecdotes amusantes.

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.