22 mots rares pour enrichir son vocabulaire

Adrian

Passionné par les sciences humaines. N'hésitez pas à me contacter :)

Vous aimerez aussi...

35 réponses

  1. certains mots m’étaient étrangers …d’autres sans doute compte tenu de mon âge …un peu familiers 🙂

  2. Crochard dit :

    Interessant .

  3. ANNE dit :

    Cette très intéressante proposition de mots rares m’a mise en « alacrité »… merci de nous faire retrouver ces joyaux de notre belle langue française. Me voici donc en état de sérendipité » si j’en crois la définition…

  4. danielle dit :

    On retrouve certains de ces mots en anglais comme
    holistic
    serendipity
    exhausted
    par exemple.

    • Champigny dit :

      Exhausted en anglais signifie épuisé. ..un faux ami , le radical est effectivement le même qu’exhaustif…

    • Alison dit :

      On a « exhaustive » en anglais, ce qui est surtout utilisé dans le dernier contexte donné: « est complet, » mais c’est surtout utilisé dans le négatif. Par exemple, « This is not an exhaustive list of the best songs of 2018. »

    • Normal, les anglais nous les ont emprunté… comme « to remember » qui vient du l’ancien français « remembrance », (voire chez Rabelais et Villon entre autres..)

      • MAILLET Jean dit :

        « Remembrer » existait aussi en ancien français avec le sens de « se souvenir de ». Entre le normanno-picard de Guillaume de Normandie et la langue parlée au XVè siècle dans l’aristocratie britannique, ce sont plus de 8000 mots qui sont passés de France en Angleterre avec le sens qu’ils avaient alors. Ceci explique notamment les faux amis.

    • Pat dit :

      Non, exhausted en anglais n’a rien à voir avec exhaustif mais veut dire épuisé, harrassé

      • Pamela dit :

        L’article stipule que « Même s’il paraît savant, le terme « exhaustif » est en réalité récent. C’est un emprunt à l’anglais exhaustive, « complet ». »

  5. Gast dit :

    Très intéressant, mais un choix curieux, qui se rapproche de l’actualité ,

  6. BOURRIER dit :

    Ma question de culture générale : Connaissez-vous le château de Vissec? Mon grand père y jetait les rousiguous aux escoubilles…

  7. jottrand dit :

    peu de mots inconnus (2) … j’ai 62 ans et lit beaucoup , est-ce la raison ?

    • Lan dit :

      Il me semble que l’orthographe, malgré vos lectures, n’est pas votre point fort. « J »ai soixante ans et LIS beaucoup… »

      • dormoy dit :

        ohhhh, votre commentaire n’est pas agréable…..une simple faute de frappe peut-etre !?! pour ma part, pas d’accent circonflexe sur le « e » de etre car je ne sais pas le positionner avec le clavier !

      • Lecteur dit :

        Mais vous êtes complètement désagréable.

  8. FG dit :

    à Jottrand, il y a aussi une différence entre peu de mots inconnus et être capable, à brûle pourpoint, de donner la définition exacte du mot. Pour ma part, peu de mots également inconnus mais aurai-je été capable de donner la défintion….pas certaine!

  9. Janaelle dit :

    La première fois où j’ai trouvé « coruscant » c’est dans « Lolita » de Nabokov et ce n’est pas d’hier!

  10. Maryposa dit :

    J’ai découvert certains mots avec ravissement.
    S’il m’est permis de faire une suggestion, j’adore « superfétatoire » !

  11. Maryve dit :

    Mon petit fils m’a dit dernièrement : » ton inculture est abyssale »!
    Il m’a beaucoup fait rire….

  12. Shey dit :

    On retrouve le mot allemand « Frage », ce qui veut dire « question », dans « irréfragable ». Très intéressant !
    Un mot que je n’oublierai pas. Merci pour la liste !

  13. Crapahut Frabiboulba dit :

    Immarcescible : qui ne peut se flétrir

    (@Maryposa j’adore superfétatoire aussi, surtout qu’il n’ajoute rien de + que superflu, ça sert vraiment à rien, c’est beau.)

  14. Michel Mathel1 dit :

    Amusez vous à lire les définitions une fois et les retrouver pour chaque mot à la fin de la liste

  15. Parle tout droit dit :

    Comment peut on dicter à des locuteurs les mots qu’il doivent apprendre et utiliser et en leur proposant des mots disparus de notre vocabulaire ?
    C’est tellement beau de choisir un mot en fonction de sa sonorité, de son vécu, de nos propres connotations, etc.
    Manque plus que nous implanter des puces pour nous faire parler !!!

  16. Noel dit :

    J’ai un vieux dictionnaire de 1865 et je regarde de temps en temps les mots oubliés c’est passionnant !

  17. Issey dit :

    Echange flavescent contre zinzolin…

  18. claire lebel dit :

    Abrier. Verbe ancien, déclaré « mort » par l’Académie Française, mais pourtant toujours utilisé au Québec. Vient du mot « abri ». Utiliser dans le sens de « protéger en couvrant », comme « abrier un enfant sous sa couverture ».

    • marie dit :

      Sauf qu’au Québec, on l’écrit, le plus souvent, abriller. Le terme est souvent utiliser quand il s’agit de couvrir avec une couverture ou une couette. C’est un archaïsme que je trouve charmant.

  19. Serge H. dit :

    Bonjour vous tous belles paroles française, merci de votre culture que j’apprécie, mais dites moi est-ce que ces mots vous les employez très souvent dans votre jargon de bon français ?
    Je ne pense pas, mais cela est peut être fertilisant de le savoir peut être ?
    Bien amicalement, Serge H.

  20. z.el dit :

    c’est vraiment magnifique ce retour dans le passé pour redonner la vie à des mots qui puisaient dans leur antiquité la beauté et le respect. comme c’est joli d’embellir son texte avec ces mots. toute l’attention du lecteur se converge vers ses étoiles rutilantes.

  21. TALLOEN dit :

    INTERESSANT

  22. Caulier dit :

    Emeutir = fienter, solliciter une dignité dans l’ordre de Malte.

    Falqué =bec d’oiseau recourbé en forme de faux.

  23. lecteur dit :

    Pas si rares que cela, vos 22 mots.
    Au mois 15 parmi eux sont bien connus aux gens qui lisent régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *