Définition de la démocratie : régime de liberté et d’impuissance

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Brigitte Pachot-Hyde dit :

    Lucide et pertinente synthèse, merci Adrian comme d’habitude c’est excellent

  2. monique dit :

    Vous allez m’excuser, Adrian, mais les si archiconnus ‘Commandements’ auxquels vous dites que l’on doit obéissance, ne se nomment pas ‘Commandements’, donc! Le mot hébreu est ‘DAVAR’ ou ‘DEVAR’, l’hébreu Biblique n’ayant pas de voyelles, et ce mot est admirablement traduit en grec: ‘Logos’, d’où, ‘Décalogue’, pour dire les mal dits ‘DIX COMMANDEMENTS’. C’est si vrai que le judaisme n’est pas fondé sur la ‘LOI’, mais sur la ‘JUSTICE’ et, et très extraordinairement sur la ‘Liberté’ tout en pratiquant les prescriptions données pour etre guidé. Les sages du Talmud insiste sur: »Ne lis pas gravées sur(la pierre)mais liberté » Le mot hébreux, si je ne me trompe pas est « ne lis pas ‘Harout’, mais ‘Herout’, ou vice versa, car en changeant la voyelle on change le sens. Ce qu’en fait disent les dix paroles sont la base meme de la démocratie voire Justice et liberté en suivant une étique donnée pour ne pas laisser au ou aux plus forts le pouvoir de soumettre qui n’a pas de pouvoir. J’espère avoir éclairci une erreur plurimillénnaire. Belle soirée, Adrien, avec le somptueux tableau de Rembrandt à admirer. monique

  3. Sac dit :

    A cette notion de liberté des peuples dans la représentativité,
    Il me semble que l’analise s’est arrêtée au 19e siècle… pour l’occident.
    Car la composante média/propagande, baisse de la culture générale (à tout le moins, découpages, perte du contexte, infirmations bridées ou orientées) du peuple, oubli ou méconnaissance de l’histoire n’a fait que progresser.

    Je fais référence à un livre écrit il y a 30 ans sur l’utilisation des médias : « fabriquer un consentement » de Edward Herman et Noam Chomsky.

    – professionnalisation des représentants du peuple qui ont besoin des médias et de financements… détenus par…
    Représentants de la majorité et de l’opposition issus pour beaucoup des mêmes écoles ou de formations similaires.
    Au final la démocratie d’aujourd’ui a remplacé la monarchie d’hier par une nouvelle classe (les bourgeois d’hier ont remplacés la noblesse d’avant hier… et sont devenus la noblesse d’aujourd’hui.. formant une autre forme de caste tout aussi séparée du peuple)… avec une différence notable :
    Le peuple pouvait se retourner contre la noblesse de droit divin jugée illégitime… aujourd’hui, la nouvelle noblesse en démocratie peut opposer à l’opposition au système le fait que se révolter contre le pouvoir, ‘est se révolter contre le peuple!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *