172 Vues
Enregistrer

La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a

Publié le 14/12/2019
0 commentaire

« La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a » signifie : que l’on ne peut donner que ce que l’on a. Même si l’on possède beaucoup, comme une grande beauté, on ne peut donner plus que ce que l’on possède. « Fille » peut être remplacé par « femme ». La pertinence de ce proverbe a été discutée (avec femme au lieu de fille) par Chamfort (1741 – 1794) :

CCCLXXXIII

On dit communément : la plus belle femme du monde ne peut donner que ce qu’elle a ; ce qui est très faux : elle donne précisément ce qu’on croit recevoir, puisqu’en ce genre, c’est l’imagination qui fait le prix de ce qu’on reçoit.

Maximes et Pensées

Cette expression proverbiale pourrait passer pour sexiste aujourd’hui aux oreilles de certains allocuteurs, même si l’équivalent masculin pourrait très bien être compris : « le plus beau garçon du monde ne peut donner que ce qu’il a ». Son emploi est de toute façon assez rare. Exemples d’emplois dans la littérature :

  • On faisait alors son chemin par les femmes sans en rougir. Celles qui n’étaient que belles donnaient leur beauté, et de là vient sans doute le proverbe, que la plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a. (Dumas, Les Trois Mousquetaires)
  • Mon pauvre et malheureux éditeur !
    La plus belle fille au monde ne peut donner que ce qu’elle a. Je travaille toute la journée à la Physiologie du mariage, je ne donne que six heures de nuit (de neuf heures à deux) aux Scènes de la vie privée, dont je n’ai qu’à corriger les épreuves ; et ma consciente est nette. (Balzac, Correspondance)
  • Elsa tousse un peu, puis chante avec un reste de larmes dans la voix :
    Sanson a cru en Dalila
    Ah, dansons, dansons à la ronde !
    La plus belle fille du monde
    Ne peut donner que ce qu’elle a (Laforgue, Moralités légendaires)