Pro domo : définition, exemples et étymologie

Locution latine. Pro domo signifie :

  1. pour soi, pour sa propre cause ;

Elle est presque toujours employée avec « plaidoyer ». Un « plaidoyer pro domo » : un plaidoyer pour soi-même, pour sa propre cause, pour se défendre.

 

Exemples


D’un ton grave, l’orateur dénonce les « tyrans » et « conspirateurs » qui poursuivent leur œuvre, et la nécessité de les combattre par des lois d’exception. Alors que sa vertu civique est désormais contestée, il se lance par moments dans un plaidoyer pro domo ; comme souvent depuis 1789, le ton est alors à la confidence.

Hervé Leuwers, Maximilien Robespierre

 

« Il y a cette espèce de construction politique, médiatique, qui voudrait faire de la majorité présidentielle un mouvement politique déraciné, absent des territoires. Vous êtes toutes et tous la preuve que c’est faux », lance-t-il. Un plaidoyer pro domo destiné à contrecarrer le récit d’un Emmanuel Macron dépeint par ses opposants comme déconnecté de la réalité du pays.

Lemonde.fr

 

Le recours aux tests oncogéniques est freiné par leur difficile financement. Ils conditionnent cependant l’essor de la médecine de précision, selon Amgen. Très présent en France dans les traitements contre le cancer, le laboratoire américain se livre à un plaidoyer pro domo.

Lesechos.fr

 

Étymologie (origine)


Du latin pro domo sua, « pour sa maison », pro, « pour », et de domus , maison.

Comme le rappelle le Dictionnaire historique de la langue française, cette locution naît d’une allusion à un très long discours de Cicéron (106 – 43 av. J.-C.), De domo sua (« De sa maison »), tenu en septembre 57 av. J.-C., devant des pontifes, après un retour d’exil. Dans ce discours, Cicéron réclamait la désacralisation et la restitution du terrain de son ancienne maison sur le Palatin, qui avait été détruite pendant son exil. Ce terrain avait été saisi par l’instigateur de l’exil de Cicéron, le tribun de la plèbe Claudius Pulcher, qui avait menacé l’orateur romain de la peine mort en raison de ses agissements en tant que consul en 63. Le terrain de la maison avait été consacré religieusement et un temple y avait été bâti en l’honneur de la déesse Libertas, pour commémorer la fin de la « tyrannie » de Cicéron. Cicéron parvient à ses fins grâce à son discours, et y justifie sa politique.

Selon le Dictionnaire historique de la langue française et le Trésor de la langue française, une premier emploi en français peut être repéré dans une lettre de Vincent Voiture (1597 – 1648), où « de » a été remplacé par « pro » :

Et vous voyez comme il crie luy mesme pro domo suâ

Lettre à monseigneur d’Avaux

Elle est employée sous la forme « pro domo sua » …

Son livre n’est pas seulement un plaidoyer personnel, et, comme on l’a dit, pro domo suâ, mais un témoignage national de la résistance d’un peuple aux abois contre l’organisation d’une armée formidable.

Jules Claretie, Histoire de la Révolution de 1870-1871

… jusqu’au XXe siècle, où le dernier élément est retranché. 

Chapitre XVI. Un visiteur d’importance. Manifestation du monde réel. Joseph le moraliste. Plaidoyer « pro domo ».

Duhamel, Suzanne et les jeunes femmes

 

À lire


 

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.