Nicolas Boileau : « Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement »

Adrian

Passionné par les sciences humaines. N'hésitez pas à me contacter :)

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Merci beaucoup pour ce bel article de révision ! Ma mère répétait souvent l’extrait bien connu et j’avoue, ma foi, que je ne me souviens pas l’avoir étudié à l’école ni recherché le texte entier par ailleurs. Je le trouve en effet toujours aussi pertinent, peut-être encore plus, de nos jours. Oui, en 5 minutes il a tout dit ! Bravo Monsieur Boileau !

  2. Maud Cambronne dit :

    PS: merci au modérateur d’effacer mon premier message et cette première phrase, et de publier le texte corrigé.

    On me dit souvent que le fond compte et qu’il ne faut pas s’arrêter aux fautes, qu’avec un peu d’effort on comprendra le propos.
    Mais j’avoue que je n’ai jamais lu, ou alors si rarement, un texte truffé d’erreurs mais disant des choses intelligentes.
    Sait gens qui écrive faune et tique ment, simplement ne réfléchissent pas à ce qu’ils écrivent, et dans ce cas, qu’ils ne s’étonnent pas qu’on ne perde pas de temps à les lire, car quel est l’intérêt de lire quelqu’un qui ne réfléchit pas à ce qu’il écrit?

  3. Beigneux dit :

    Merci de nous rappeler que Boileau est un grand défenseur de la française

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *