« Rouvrir » ou « réouvrir » : lequel employer ?

rouvrir ou reouvrir

« Rouvrir » ou « réouvrir » : lequel employer ? 


On écrit :

Rouvrir

Contre la logique, on tire du verbe « rouvrir » le nom « réouverture ». Le participe passé de « rouvrir » est « rouvert » et pas « réouvert ». 

Cette contraction du préfixe « -re » (qui signifie « faire quelque chose de nouveau») s’explique peut-être par des raisons d’euphonie : il est plus complexe et moins mélodique de prononcer « réouvrir », deux consonnes se suivant. 

Exemples

Le magasin a rouvert après deux mois de travaux. 

Soudain, elle rouvre la porte pour entrer dans la chambre. 

La réouverture de l’université n’est pas encore prévue. 

Ils ont promis qu’ils ne rouvriront pas les yeux avant ce soir. 

 

Réouvrir

Le verbe « réouvrir » n’est pas reconnu par l’Académie française. Cependant, on en trouve des occurrences dans la littérature française : 

La porte du petit salon, non plus, n’avait pas été fermée ou avait été réouverte

Gaston Leroux, Rouletabille chez le Tsar

On trouve aussi « réouvert » dans la presse :

À La Baule, le mythique hôtel L’Hermitage a réouvert ses portes

madame.lefigaro.fr, 9 mai 2017

 

Être libre, ou ne pas l’être : Peter Brook parle aussi de sa nouvelle création The Prisoner, à voir à partir du 6 mars 2018 au théâtre des Bouffes du Nord, théâtre qu’il a ré-ouvert et qui fut le sien. 

Franceculture.fr, Peter Brook à livre ouvert, 15 février 2018

Par ailleurs, le site du Larousse conjugue le verbe « réouvrir ». Il faut cependant préférer les formes « rouvrir » et « rouvert ». 

Adrian

Étudiant et passionné par les sciences humaines. N'hésitez pas à me contacter :)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *