Connecteurs logiques (mots de liaison) en français

Les connecteurs logiques, ou mots de liaison, permettent de lier par le sens différents éléments d’une phrase ou d’un texte.

Ils permettent d’introduire des idées, d’articuler les différentes idées d’un texte et de lui donner une cohérence.

Les connecteurs logiques permettent de rendre plus fluide un texte et donc rendre sa lecture plus naturelle. Ils permettent en outre de clarifier une argumentation.

Le schéma narratif, en revanche, permet de construire un récit.

 

Liste des connecteurs logiques en français 


 

Connecteurs logiques pour l’addition 

Adverbes : ensuite, voire, quant à, ailleurs, encore, aussi, également, puis

Locutions : mais encore, en outre, de surcroît, non seulement, de plus, de même

Conjonction de coordination : et

Conjonction de subordination : de même que, sans compter que, ainsi que

 

Connecteurs logiques pour l‘alternative

Adverbes : tantôt, seulement

Locutions : ou bien, mais encore, d’un côté…de l’autre

Conjonctions de coordination : ou, ou…ou

Conjonctions : soit…soit, soit…ou

Pronoms : l’un…l’autre

 

Connecteurs logiques pour le but

Conjonction de subordination : pour que, de crainte que, afin que, de peur que, en vue de

Prépositions : dans le but de, afin de, en vue de, pour

 

… pour la comparaison

Adverbes : plus, moins, également, comme

Locutions : de même, semblable à, pareil à, à la façon de, à l’image de, conformément à

Conjonctions de coordination : de même que, de la même manière que

Pronom : tel

 

… pour la condition

Adverbes : probablement, apparemment

Locution : sans doute

Conjonctions de subordination : si, au cas où, en admettant que, à condition que, pourvu que, à moins que, pour peu que, à supposer que, en supposant que, dans l’hypothèse où,

Conjonction : si

Préposition : en cas de

 

… pour la conclusion

Adverbes : ainsi, bref, finalement

Locutions : en somme, pour conclure, en résumé, en un mot, en définitive, en conclusion, en guise de conclusion, par conséquent

Conjonctions de coordination : donc

 

… pour l‘explication, la cause

Adverbes : effectivement, comme

Locutions : en effet, en raison de, grâce à, eu égard à, dans la mesure où,

Conjonctions de coordination : car

Conjonctions de subordination : puisque, étant donné que, comme, sous prétexte que, vu que, parce que, , attendu que, du fait que

Conjonction : c’est-à-dire

 

… pour la conséquence

Adverbes : aussi, ainsi, finalement

Locutions : c’est pourquoi, par conséquent, en conséquence, tout compte fait, dans ces conditions,

Conjonctions de coordination : donc, et

Conjonctions de subordination : si bien que, de façon que, au point que, tellement que, de sorte que, de manière que,

 

… pour l‘opposition

Adverbes : cependant, pourtant, néanmoins, toutefois, certes

Locutions : au contraire, en revanche, malgré tout, en dépit de, au lieu de

Conjonctions de coordination : mais, or

Conjonctions de subordination : quoique, même si, alors que, tandis que, bien que

Préposition : malgré

 

… pour l‘exemple

Adverbes : ainsi, notamment, comme

Locutions : par exemple, en effet, en d’autres termes, autrement dit, c’est-à-dire, d’ailleurs

Conjonction de subordination : ainsi que

 

… pour l‘énumération

Adverbes : d’abord, premièrement, puis, enfin, ensuite

Locutions : d’une part, en premier lieu, en définitive, en conclusion, en fin de compte

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

6 réponses

  1. Brigitte Magermans dit :

    J’adore vos posts…non, vos petits billets !!! Bonne humeur garantie ( et ça rend plus intelligent que la Marie-Jeanne…oui, je parle en vieux françois, j’ai 60 piges! ; ))) )

  2. bien compris dit :

    du coup ça ne devrait pas être si compliqué que ça enfaite, m’enfin.

  3. Christophe dit :

    Bonjour et bravo pour votre site ! Et également pour cet article. Un bémol, l’usage de « dans le but » peut-être. Mon père, grand défenseur de la langue française, m’a toujours appris à refuser cette locution car si c’est « dans » le but… Et bien on y est déjà ! Il tirait cela du Littré il me semble. Mais la chose se discute certainement.

    • Adrian dit :

      Vous avez raison. Littré dit :

      « 2. Peut-on dire : il agissait ainsi dans le but de se réconcilier ? Cette locution est très usitée présentement ; mais elle n’est pas aisée à justifier. On n’est pas dans un but ; car, si on y était, il serait atteint. On dit bien : je suis dans l’espérance de, dans l’intention de, vu que on peut considérer l’espérance, l’intention comme quelque chose où l’on est placé ; mais il n’en est pas de même du but qui est éloigné et auquel il faut atteindre. Cette locution serait justifiée si on donnait à dans le sens de pour ; mais dans n’a, en aucun autre cas, un emploi de ce genre. La locution, ne pouvant s’expliquer ni par le sens de but dans lequel on n’est pas, ni par l’emploi de dans qui ne marque jamais quelque chose à atteindre, doit être évitée ; et, en place, on se servira de : dans le dessein, dans l’intention, à l’effet de, etc. »

      Cependant, cette locution n’est-elle pas consacrée par l’usage ?

  4. Cassin Michel. dit :

    Tellement pratique et fonctionnel pour nos apprenants français langue étrangère. Merci Michel Cassin. le salut de Nouméa/

  5. Camille dit :

    Dans le but de …. Expression utilisée le plus souvent par les amateurs de football ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *