Octobre 1952 : la « Cité radieuse » de Le Corbusier à Marseille

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Michel Charlotte dit :

    Merci pour cet article qui se distingue de certains autres que nous pouvons lire sur le sujet. Bon dimanche

  2. Med Lmtch dit :

    Est ce qu’il est devenu un exemple à suivre dans le reste du monde ce village de béton?

  3. Lucas M dit :

    Très bel article ! Bravo !
    (Toute la thématique sur l’empêchement du mouvement ou du libre-choix de l’habitant est particulièrement passionnant !)

  4. Explosion dit :

    Crest un bon article, j’ai bien aimé le lire !

    • Eve dit :

      Je suis d’accord avec le commentaire de Lucas M , cet éclairage sur le formatage des populations est très instructif.
      C’est une « barre » certes mais la comparer avec les autres « barres » construites à l’époque et à sa suite montre bien qu’il était un architecte génial. La preuve, on se bat pour y habiter alors que les immeubles-villes ne font plus rêver.
      Merci beaucoup pour cet article qui a dû vous demander beaucoup de travail !

  5. Sormain dit :

    Merci pour ce beau travail. Toutefois on aurait peut-être pu parler de sa relation avec Charlotte Perriand et sa récupération de son travail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *