8 mai 1816 : la loi « Bonald » abolit le divorce

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. monique dit :

    Au fond, le top des top pour éviter toutes ces contreverses sur le plus fort et le plus faible, entre l’homme et la femme, entre qui a le droit de et qui pas et, et, et bien que tout soit relatif_il y a beaucoup d’absolu entre hommes et femmes_ce serait des mariages pas mixtes du tout, de prime abord, j’entends des mariages entre androgynes, comme à l’aube des temps, appelé ‘le trosième sexe’ tel que raconte Platon dans ‘Le Banquet’, et pour les enfants, avec les nouvelles technologies, ils pourraient enfanter l’un après l’autre et la guerre des sexes serait peut-etre et enfin à sa fin. Mais la guerre étant une faim, ils trouveraient peut-etre un autre moyen pour que la guerre n’est pas de fin Car pour paraphraser Nietszieche, l’Humain n’est pas trop humain. A mon avis, ce serait une bonne solution! :)) monique PS: L’Androgyne de Bernini est d’une beauté à couper le souffle!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *