Avoir du bol : définition & origine [expression]

Avoir du bol signifie : avoir de la chance.

 

 

Avoir du bol : origine de l’expression


« Bol », comme « pot », est une métaphore euphémique de « cul ». Cette expression revient donc à dire « avoir du cul ». L’équivalence se retrouve dans « coup de bol » / « coup de cul », « ras le bol » /  « ras le cul ».

L’occurence de 1872 évoquée dans le Dictionnaire historique de la langue française est de source inconnue.

L’expression est absente du dictionnaire d’argot de 1901 d’Aristide Bruant (L’argot au XXe siècle). Elle s’est probablement diffusée dans la deuxième moitié du XXe siècle. 

 

Voir ici : pourquoi dit-on « sucrer les fraises » ?

 

Exemples


Outre la réactivation d’une haine de classe, la colère engendrée par cette anecdote reflète l’immense lassitude de tous ceux qui se sentent arrimés aux fourneaux, sans possibilité de mettre les pieds sous la table de temps en temps. Ras le bol de cuisiner ! Le cri du cœur est presque unanime. Retour, en trois temps, sur une indigestion.

lemonde.fr

 

 

J’ai rêvé que j’affrontais le Montpellier de Der Zakarian pour prendre ma revanche, même si je n’en fais pas une affaire d’état. À Reims, on n’était pas en conflit, puisqu’il ne me parlait pas. Mais ce serait un beau pied de nez de l’affronter et de le battre. Sinon pour le tirage, moi j’étais plutôt de ceux qui voulaient l’équipe la plus abordable à chaque tour, pour aller le plus loin possible. Bon, pas de bol, on tombe sur Monaco. Gaëtan Charbonnier m’a dit que c’était la meilleure équipe qu’il ait affrontée cette année. En plus, c’est un club que j’ai toujours bien aimé et suivi. Mais ce soir, on ne sera pas là pour les regarder, ce sera à nous de jouer et à eux de ne pas nous laisser la moindre brèche parce qu’on foncera dedans.

Sofoot.com

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *