Avoir du bol signifie : avoir de la chance. Exemples : 

  • Après des gains extraordinaires à la roulette, pas de bol, le joueur perd coup sur coup, si bien qu’il se retire sans plus un sou dans la poche.
  • Tu as vraiment du bol, toi ! Si je ne t’avais pas vu, tu serais tombé dans le ravin.
  • Il faut vraiment avoir du bol pour trouver un appartement vendu à bon marché à Paris.

 

Avoir du bol : origine de l’expression

Bien que cela ne soit pas su de la plupart des locuteurs, « bol », comme « pot », est une métaphore euphémique de « cul » (une façon de l’exprimer de manière moins familière). Cette expression revient donc à dire « avoir du cul », synonyme bien plus familier. L’équivalence se retrouve dans « coup de bol » / « coup de cul », « ras le bol » /  « ras le cul ».

  • Outre la réactivation d’une haine de classe, la colère engendrée par cette anecdote reflète l’immense lassitude de tous ceux qui se sentent arrimés aux fourneaux, sans possibilité de mettre les pieds sous la table de temps en temps. Ras le bol de cuisiner ! Le cri du cœur est presque unanime. Retour, en trois temps, sur une indigestion. (lemonde.fr)

Selon le Dictionnaire historique de la langue française, la première occurrence écrite de cette expression date de 1872. Mais elle est de source inconnue.

avoir du bol ca veut dire quoi
Google N-gram (mesure les occurrences d’un terme dans un corpus de textes) pour « a du bol ».

Cette expression est absente du dictionnaire d’argot de 1901 d’Aristide Bruant (L’argot au XXe siècle). Elle s’est probablement diffusée, à l’écrit au moins, à partir de la deuxième moitié du XXe siècle.  Voir ici : pourquoi dit-on « sucrer les fraises » ?