324 Vues
Enregistrer

Être coiffé au poteau : définition & origine (expression) 📚

Publié le 24/05/2021
0 commentaire

Définition

Être coiffé au poteau signifie : battu de justesse, d’une courte tête.

 

Être coiffé au poteau : origine de l’expression

Être coiffé au poteau ou sur le poteau vient du monde des courses hippiques. L’emploi du verbe « coiffer » est métaphorique : c’est ici « dépasser d’une tête » à l’arrivée. Le poteau désigne le poteau d’arrivée dans les courses de chevaux (cf. Alain Rey, Sophie Chantreau, Dictionnaire d’expressions et locutions). C’est une expression née au début du XXe siècle. 

Voir ici : pourquoi dit-on « ne pas être dans son assiette » ?

 

Exemples

  • Nous avons contacté au plus tôt le client pour éviter de nous faire coiffer au poteau par un concurrent qui voudrait nous le dérober !
  • Première tout le long de la course, la coureuse fut coiffée au poteau à la dernière longueur par sa rivale, qui avait gardé des forces secrètes pour un puissant sprint.

La Fine a enlevé le Steeple Régional en se jouant de sa rivale Abondance. Arnull cependant pour finir la course en grand jockey a failli être victime de sa confiance en se laissant coiffer au poteau. 

La Vedette, 10 juillet 1909

Un recrutement mené tambour battant auprès de la famille de l’international français : « Un soir, je suis rentré à Paris à 22h30. À mon arrivée, j’ai appelé Antero pour faire le point, et il s’est étonné que je ne sois pas resté dans le Sud. Le lendemain, à six heures, je prenais le premier vol. Deux heures plus tard, je sonnais à la porte des Mbappé avec des croissants. » De quoi coiffer au poteau la rude concurrence du Real : « Ça n’a pas été simple ! Jorge Mendes m’a fait la totale pour qu’on abandonne ! »

sofoot.com