490 Vues
Enregistrer

« Charpentier », « menuisier », « ébéniste » : quelle différence ?

Publié le 08/11/2019 (m.à.j* le 09/09/2022)
2 commentaires

Charpentier, menuisier et ébéniste sont à l’origine des métiers du bois. Cependant, ces artisans utilisent aujourd’hui des matériaux variés en plus du bois (métal, aluminium, pvc, etc.). Les frontières entre ces métiers sont parfois floues. Ce sont trois métiers qui demandent une bonne condition physique, ainsi qu’une résistance à un environnement bruyant, ainsi que de la concentration et de la minutie.

 

Charpentier : qu’est-ce que c’est ?

Le charpentier, du latin carpentarius, de carpentum (« chariot à deux roues », carpentarius est l’artisan qui façonne ces chariots ; on le désigne en français sous le nom de « charron », terme dont l’usage disparaît), est l’artisan chargé du gros œuvre en bois. Il dessine la charpente, c’est-à-dire l’assemblage de pièces qui sert à soutenir la construction, découpe la matière, puis l’installe afin de donner une structure au futur bâtiment. Le charpentier peut intervenir sur de nombreux types de chantiers, de la construction de ponts ou de navires à des interventions plus spécifiques pour la construction de mezzanines, de vérandas, d’escaliers, etc. Ils se spécialisent alors. 

 

Menuisier : qu’est-ce que c’est ?

Le menuisier, de « menuise » (« petit poisson », « menu bois », du latin minutia, « petitesse, exiguïté », au sens où cet artisan s’occupe des « menus objets ») est l’artisan spécialisé dans la conception et la pose de second œuvre (portes, fenêtres, volets, escaliers, cloisons, etc.) dans l’agencement (pose de cuisines, de salles de bain, de parquets, etc.) et dans la conception de meubles (bibliothèques, placards, etc.). Il peut aussi s’occuper de la restauration de meubles anciens. Sa branche se nomme la menuiserie. « Menuiser » veut dire « rendre plus fine une pièce de bois ».

 

Ébéniste : qu’est-ce que c’est ?

L’ébéniste, de l’ébène (bois de l’ébénier, arbre exotique et précieux, noir et dur), est un artisan spécialisé dans la restauration de meubles, notamment de meubles anciens, et dans la conception de beaux meubles, dont l’ornementation est travaillée, en suivant un cahier des charges du commanditaire. Le métier d’ébéniste comprend donc une dimension artistique marquée. Il travaille par exemple des essences précieuses de bois. Son métier est moins marqué par la dimension utilitaire que celui du menuisier même si, en réalité, le métier de menuisier peut aussi avoir une dimension artistique. L’ébéniste peut pratiquer la marqueterie, qui est l’art d’assembler des pièces de bois d’essences et de tons différents, pour concevoir des dessins et des motifs.

À lire ici : « nutritionniste » et « diététicien », quelle différence ?