360 Vues
Enregistrer

« Antilope » et « gazelle » : quelle différence ? 

Publié le 13/04/2018 (m.à.j* le 23/11/2022)
1 commentaire

Le terme « antilope » est un nom vernaculaire (pas un terme de zoologie, mais un terme usuel, employé dans la langue de tous les jours) qui désigne certaines espèces des Antilopinae (antilopinés), une une sous-famille des bovidés (qui compte les boeufs, chèvres, etc.), des mammifères ruminants (avec un estomac à quatre poches) et herbivores. Les antilopes se distinguent par leur couleur brune ou jaune, leurs cornes, leurs sabots à doigts et leur tendance à vivre en groupe. On trouve la majorité des espèces d’antilopes en Afrique. Antilope est un terme ancien, dont l’origine semble être le grec byzantin antholops, ἀνθόλοψ.

À lire en cliquant ici : « corbeau » et « corneille », quelle différence ?

Les gazelles : qu’est-ce que c’est ?

gazelle antilope difference

Toutes les gazelles sont des antilopes, mais toutes les antilopes ne sont pas des gazelles. Dans le groupe des antilopes, on trouve aussi les impalas, les oryx, les élands, les dik-diks, les gnous, etc. Les gazelles sont de petites antilopes aux cornes annelées, aux oreilles pointues et longues, à la queue courte et touffue. La plupart ont des cornes indifféremment de leur sexe, mais elles sont plus larges chez le mâle. Chez les impalas par exemple, seuls les mâles ont des cornes. On les trouve dans les steppes et les déserts

Aux yeux des hommes, la gazelle est par excellence l’animal allègre, énergique et léger. Très rapide, elle peut courir de 80 à plus de 100 km/h selon les espèces. Le springbok, gazelle que l’on trouve au sud de l’Afrique, peut atteindre une pointe de 110 km/h. Elle a d’ailleurs donné son nom à l’équipe de rugby d’Afrique du Sud. Le terme gazelle est un emprunt ancien à l’arabe classique g̊azāl, غزال.

À lire en cliquant ici : bœuf, taureau, vache, génisse et veau ?

Le stotting de la gazelle

La gazelle est aussi célèbre pour le stotting, un saut vertical les quatre pattes en l’air, qui lui permet d’intimider les prédateurs, ou de prévenir ses congénères d’un danger imminent.