Sépulture, tombe, tombeau, mausolée, cénotaphe et crypte : quelle différence ?

difference crypte mausolee tombe tombeau sepulture

Cripta, Jenaro Pérez Villaamil, 1844 | Wikimedia Commons

 

Quelle différence entre sépulture, tombe, tombeau, mausolée, cénotaphe et crypte ?


Ces mots ont tous un rapport avec le lieu où l’on enterre un mort.

 

Sépulture

La sépulture désigne l’endroit où l’on enterre ou l’on dépose un mort. C’est le lieu d’inhumation, le lieu où l’on porte en terre le corps d’un défunt. 

Sépulture est un emprunt au latin sepulturadérivé de sepelire, « rendre les derniers devoirs ». Dans la langue chrétienne, sepultura désigne un tombeau. 

La basilique Saint-Denis est la sépulture des rois de France, les pyramides celles des pharaons.

 

Tombe

La tombe est la fosse creusée dans le sol où l’on enseveli un mort (TLFi), son cercueil, et qui peut être recouverte d’une dalle. Tombe est un synonyme de sépulture. 

Tombe est un emprunt au latin chrétien tumba, lui-même emprunté au grec τύμϐος (tumbos), « tumulus funéraire ». 

On trouve au cimetière du Père Lachaise les tombes de nombreuses personnes célèbres.

 

Tombeau

Un tombeau, dérivé de tombe, est une sépulture sur laquelle on élève un monument commémoratif. C’est un lieu de pélerinage, de distinction, de gloire à l’égard du défunt. 

On parle ainsi du tombeau de Napoléon, de Chateaubriand ou de Jésus. 

 

Mausolée

Un mausolée est un nom propre devenu un nom commun (on parle d’antonomase). En effet, ce terme est emprunté au mausolée d’Halicarnasse, l’une des sept merveilles du monde antique. Mausole, roi de Carie au IVe siècle av. J.-C., fait élever pour sa femme Artémise II un tombeau à sa gloire. 

On parle aujourd’hui de mausolée pour désigner un bâtiment grandiose qui contient le corps d’un célèbre défunt. Il existe ainsi le mausolée de Mao, la mausolée de l’empereur Qin, le mausolée de Lénine, le mausolée de Cyrus, etc.

 

Cénotaphe

Un cénotaphe est un monument commémoratif en l’honneur d’un ou plusieurs défunts, mais qui ne contient pas leurs corps

L’étymologie de cénotaphe, emprunté au grec, l’indique bien : Κενοτάφιονkenotaphion, est composé de ϰενὸς, khenos, « vide », et de τάφος, taphos, « tombeau ». 

Ce sont des monuments rendant hommage à des soldats morts à la guerre. 

Le Panthéon de Paris contient plusieurs cénotaphes. On peut trouver le cénotaphe de Baudelaire au cimetière du Montparnasse, The Cenotaph à Whitehall à Londres, en l’honneur des morts des deux guerres mondiales, etc.

 

Crypte

La crypte est un caveau souterrain, construit la plupart du temps sous les églises, et qui sert de sépulcre, c’est-à-dire, en langage littéraire, un monument funéraire. 

Crypte est un emprunt au grec κρυπτηkrupte, « grotte ». 

On parle de la crypte de la basilique de Saint-Denis, la crypte des Capucins, etc.

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Sonia dit :

    Bjr comment apelle t on allrs le petit monument fermé qui ressemble a 1 maisonnette avc 1 autel a l’interieur ou on pose les urnes ou autre?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *