385 Vues
Enregistrer

Avoir une marotte : définition & origine (expression)

Publié le 30/04/2021
0 commentaire

Avoir une marotte est une expression qui signifie : avoir une idée fixe, une manie, voire une passion, un goût marqué pour quelque chose. On pourrait par exemple dire : « Prendre un petit verre en terrasse avec mes collègues, après une dure journée de travail, était devenu, en quelque sorte, notre marotte ».

Avoir une marotte : définition et origine

La « marotte » de l’expression, diminutif de Marie, était entre autres l’espèce de sceptre agité par les bouffons, avec à son bout une tête coiffée d’un capuchon à grelots. Peut-être parce qu’il était le symbole de la folie (« à chaque fou sa marotte »), ou que le bouffon n’en s’en séparait jamais pendant ses cabrioles, et l’agitait tout le temps, la marotte en est venue à désigner ce qui fait l’objet d’une obsession. Ce terme à pu servir de synonyme à marionnette.

Cette expression est relativement familière. On peut estimer qu’elle est courante.

Exemples

Je suis perdu dans les combinaisons de mon second chapitre, celui des Sciences. – Et pour cela, je reprends des notes sur la Physiologie – et la thérapeutique, – au point de vue comique, ce qui n’est point un petit travail. Puis il faudra les faire comprendre et les rendre plastiques. Je crois qu’on n’a pas encore tenté le comique d’idées ? Il est possible que je m’y noie, mais si je m’en tire, le globe terrestre ne sera pas digne de me porter. – Enfin, il faut bien avoir une marotte pour se soutenir dans cette chienne d’existence !

Flaubert, Lettre à Edma Roger des Genettes

  • Les gouvernements d’entreprise ont pour marotte de créer des comités ad hoc dès qu’il s’agit de s’attaquer à un problème qui touche l’entreprise, sans que cela soit bien efficace.
  • Partir à la montagne ! Partir à la montagne ! C’était une de ses vieilles marottes qui l’agitait dès que les vacances approchaient. Mais il cédait toujours et nous partions à la mer.
  • Sa nouvelle marotte était de regarder toutes les séries populaires du moment, afin de pouvoir en parler avec ses enfants.

À lire

Dictionnaire historique de la langue française