342 Vues
Enregistrer

Le pluriel de festival : festivals ou festivaux ?

Publié le 02/03/2020 (m.à.j* le 25/11/2022)
4 commentaires

On écrit : « festivals ». Le pluriel de festival (du latin festivalis, de festum, fête) est en -als, pas en -aux, bien que la tentation soit forte d’écrire « festivaux » en suivant certains pluriels irréguliers (un cheval/des chevaux, un mal/des maux, un fanal/ des fanaux, un journal/des journaux, un terminal / des terminaux, etc.). Ce n’est pas le seul mot en -al pour qui le pluriel est régulier en « s ». On peut aussi citer : bal/bals, canal/canaux, carnaval/carnavals, cérémonial/cérémonials, final/finals, natal/natals, récital/récitals, etc. Voir ici : quel est le pluriel de banal ?

Le festival de musique fut d’abord une pratique allemande qui fut ensuite importée en France (à l’imitation, notamment, du festival de Bayreuth, fondé par Richard Wagner en 1876). Ainsi, le mot n’est pas relevé par le Dictionnaire de l’Académie française avant sa 7e édition (1878), et il est très clairement identifié à une pratique allemande par le Littré (1863).

Exemples avec festivals

  • Les festivals de musique ont beaucoup de succès aujourd’hui et plaisent beaucoup aux jeunes, tandis que les bals sont assez rares.
  • Ils avaient plaidé pour que les festivals qu’ils allaient organiser soient gratuits. 
  • Pour attirer un plus grand public, le producteur avait insisté pour présenter son film à tous les festivals de cinéma du pays.
  • Les halles de Paris, c’était de grands festivals de couleurs sous pavillon.
  • « Il convient toutefois de faire une exception pour l’Angleterre, qui par ses institutions permanentes de festivals réguliers […] » (Saint-Saëns, Portraits et Souvenirs)
  • Un sentiment d’émulation passionnée poussait l’Allemagne, à la suite des festivals anglais (Romain Rolland, Hændel)
  • « Mark, que j’avais croisé dans des festivals, a pensé à moi. Dès que j’ai été disponible, en 2018, j’ai fait retravailler le scénario, et nous avons tourné quelques mois plus tard, à l’automne. » (Lemonde.fr)

Remarque : il  y a plusieurs mots en -al à propos du pluriel desquels l’usage hésite : cérémonial, idéal, val, etc.