145 Vues
Enregistrer

Le pluriel de banal : « banals » ou « banaux » ?

Publié le 23/04/2019
12 commentaires

Le pluriel de banal est : « banals ». De la même manière, le pluriel de la forme féminine « banale » est « banales ».  Cette confusion est facilement explicable. En effet, les adjectifs se terminant en -al ont généralement un pluriel en -aux. Exemples

  • Abyssal -> abyssaux
  • Communal -> communaux
  • Inégal -> inégaux
  • Infernal -> infernaux
  • Magistral -> magistraux
  • Original -> originaux
  • Sentimental -> sentimentaux 

Cependant, « banal » fait exception, tout comme « fatal », « natal » ou « naval ». L’emploi au pluriel de ces adjectifs est en définitive assez rare. Au reste, il existe toutefois, le pluriel « banaux », mais il se rapporte à l’adjectif de « ban », un terme de droit féodal. 

À lire : quel est le pluriel de chef-d’œuvre ?

 

Exemples avec banals


Ce sont des moments banals

Je fais des rêves banals. 

On veut se tenir devant le monde, surtout quand on a une belle paire de favoris à la Chemineau ; on affecte de s’occuper des détails matériels ; mais les larmes coulent tout de même, mouillent les mots les plus banals.

Daudet, L’Évangéliste

Mais dans des relations comme celles que j’avais avec Albertine et ses amies, le plaisir vrai qui est à leur origine laisse ce parfum qu’aucun artifice ne parvient à donner aux fruits forcés, aux raisins qui n’ont pas mûri au soleil. Les créatures surnaturelles qu’elles avaient été un instant pour moi mettaient encore, même à mon insu, quelque merveilleux dans les rapports les plus banals que j’avais avec elles, ou plutôt préservaient ces rapports d’avoir jamais rien de banal.

Proust, À la recherche du temps perdu

« Il chinait tous les jours, se souvient son fils Victor, qui a rejoint la galerie paternelle en 2007. C’était un esthète non conventionnel, curieux de tout, qui décelait la beauté même dans des objets que d’autres auraient trouvés banals mais qu’il savait sublimer dans des agencements pleins de poésie. »

Lemonde.fr