321 Vues
Enregistrer

10 capitales qu’on ne retient jamais !

Publié le 15/03/2023
0 commentaire

Cette liste vous présente 10 capitales qu’on ne retient jamais. Cela s’explique par le fait qu’elles ne sont pas les plus grandes villes de ces pays, ou parmi les villes les plus célèbres.

1. La capitale du Canada : Ottawa

capitale canada ottawa
Photo

La première capitale du Canada, à l’adoption de l’Acte d’Union (1840) et donc avant l’indépendance, fut Kingston, dans l’Ontario. En 1843, Montréal, alors ville principale de la colonie du Canada, hérita cette dignité. Enfin, en 1849, ce furent Toronto et Québec qui se partagèrent successivement le titre, l’une après l’autre, tous les quatre ans. Ottawa fut finalement choisie comme capitale en 1857. Elle garda ce statut à l’indépendance, le 1er juillet 1867. Le choix d’Ottawa comme capitale était stratégique. La ville a l’avantage de se situer à mi-chemin entre deux rivales, l’anglophone Toronto et la francophone Montréal, et d’être à la frontière avec la province du Québec, francophone. En savoir plus par ici.

2. Pakistan : Islamabad 

capitale pakistan islamabad
La mosquée Faisal à Islamabad | Photo

Islamabad est la capitale du Pakistan depuis 1967. La capitale précédente était Karachi, la plus grande ville du pays. C’est une ville nouvelle qui a été créée pour devenir capitale : elle était plus facile à défendre que Karachi, plus proche du Cachemire et de l’Afghanistan, et légitime le Pakistan comme pays islamique (Islamabad signifie « ville de l’islam »). En savoir plus par ici.

3. Côte d’Ivoire : Yamoussoukro

capitale cote ivoire Yamoussoukro
La basilique Notre-Dame-de-la-Paix à Yamoussoukro, construite sur le modèle de Saint-Pierre de Rome.

La décision de déplacer la capitale d’Abidjan, la plus grande ville du pays, à Yamoussoukro (surnommée Yakro) a été prise par le « père de la nation ivoirienne », Félix Houphouët-Boigny (1905 – 1993), en mars 1983. Toutefois, le transfert de la capitale pose des problèmes politiques et traîne en longueur. En savoir plus ici.

4. Afrique du Sud : pas de capitale officielle

capitale afrique du sud le cap johannesburg
Le Cap | Photo

Dans la constitution de la République d’Afrique du Sud, promulguée en 1996, au chapitre 4 (Parliament), il est fait mention du fait que le Parlement siège au Cap. Cependant, le Parlement peut modifier son siège par un acte. Cependant, on considère généralement que l’Afrique du sud a trois capitales :

  • Le Cap comme capitale législative puisqu’elle accueille le Parlement ;
  • Pretoria comme capitale administrative ;
  • Bloemfontein comme capitale judiciaire (malgré la présence de la Cour constitutionnelle à Johannesbourg).

Pretoria et Bloemfontein sont donc des capitales de fait, et non de droit. Johannesbourg est la plus grande ville du pays. En savoir plus par ici.

5. Australie : Canberra

capitale australie canberra
Photo

Le Commonwealth d’Australie (selon son nom officiel) a gagné son indépendance du Royaume-Uni en 1901. Le nouvel État chercha alors à bâtir une nouvelle capitale distincte des grandes villes de l’époque, Sydney et Melbourne. C’est d’ailleurs dans cette dernière que siégeaient le gouvernement et le Parlement. Melbourne était la plus grande ville australienne au XIXe siècle. Canberra fut inaugurée en 1913. Le Parlement australien fut déplacé de Melbourne à Canberra en mai 1927. Cependant, il fallut attendre les gouvernements de Robert Menzies (1939-1941 et 1949-1966) pour voir la ville se développer. Canberra reste aujourd’hui une capitale de taille modeste. En savoir plus par ici.

6. Birmanie : Naypyidaw

Naypydaw (prononcez « Népido »), nom qui signifie « demeure des rois », est la capitale de la Birmanie depuis novembre 2005. Cette ville gigantesque de 4800 km², soit six fois la taille de New York ou cinq fois la taille de Berlin, est pourtant une ville fantôme. La plus grande ville du pays est Rangoon. En savoir plus par ici.

7. Nigéria : Abuja

Abuja n’est pas une ville historique du Nigéria. Sa création est le fruit d’un calcul. En effet, en 1976, le régime militaire alors au pouvoir au Nigéria décida de bâtir une nouvelle capitale fédérale. Un terrain de savane fut choisi au centre du pays par une commission d’enquête pour construire la ville nouvelle. En 1991, Abuja devint officiellement la nouvelle capitale du Nigéria à la place de l’ancienne capitale, Lagos. Pour une raison de maintien de l’équilibre entre les différentes ethnies qui composent le pays, Abuja a été bâtie au centre du pays. Bien plus que Lagos, Abuja est une capitale véritablement nationale. Lagos est cependant la plus grande ville du Nigéria, et son cœur économique. En savoir plus ici.

8. Maroc : Rabat

capital maroc rabat
La tour Hassan | Photo

La capitale du Maroc est Rabat (al-Rabat, الرباط)En 1912, Rabat devient le siège du résident général français, Hubert Lyautey (1854 – 1934), et la capitale administrative du protectorat français sur le Maroc. Dans ce rôle, elle remplace les « villes impériales », Marakkech, Meknès, Fès et Rabat, les quatre capitales historiques du pays. Avant la présence française, Fès était le siège principal de la dynastie Alaouite, qui règne toujours sur le royaume du Maroc. Rabat a l’avantage d’être située sur la côte atlantique, et donc d’être aisément accessible à des troupes étrangères. Elle a en outre l’avantage de déraciner le centre de décision de l’une des capitales spirituelles du pays et de l’islam mondial, Fès. Le traité faisant passer le Maroc sous protectorat français était d’ailleurs surnommé « Traité de Fès ». À son retour à l’indépendance en 1956, Rabat est restée la capitale du pays. On y trouve le principal palais royal, ainsi que le parlement. On peut aussi y visiter, entre autres, la Kasbah des Oudayas, la cathédrale Saint-Pierre, inaugurée en 1921, la tour Hassan ou le mausolée Mohammed V. Fondée au XIIe siècle par les Almohades, son nom vient de l’arabe ribat, « forteresse ». En savoir plus ici.

9. Suisse : Berne

capitale suisse berne
Photo

Berne, cité médiévale germanophone du canton du même nom, a été élue ville fédérale en 1848, peu après l’installation de l’État fédéral suisse moderne. Cette ville a été choisie car elle était et est toujours plus petite que Zurich (ou que Genève aujourd’hui), mais aussi parce qu’elle est proche des cantons francophones du fait de sa position centrale. Deux institutions dirigeantes se trouvent à Berne : le gouvernement fédéral et l’Assemblée fédérale helvétiques.

10. Bolivie : Sucre

Wikimedia Commons
  • Sucre est la capitale selon la Constitution (article 6) ;
  • La Paz est le siège du gouvernement ;
  • Santa Cruz de la Sierra est la plus grande ville et le centre économique du pays.