La liste complète des 167 musées de Paris

La Fée électricité, Raoul Dufy, 1937 | À voir au musée d’art moderne de la ville de Paris

 

La liste des 167 musées de Paris (tous les musées de Paris)


Cette liste a pour vocation de rassembler tous les musées et espaces d’exposition (qui ont un souci d’enseignement et de diffusion de la culture) de Paris intra-muros.

Si vous voyez un manque, n’hésitez pas à le signaler.

-> AVERTISSEMENT : la banlieue manque, non pas par haine de ce qu’il se passe au-delà du périphérique, mais parce que la liste est déjà très longue. <-

 

Les musées du 1er arrondissement de Paris


Le Louvre

Photo de AC Almelor

Adresse : Esplanade du Louvre, 75001 Paris
17 euros pour le billet en ligne
15 euros pour le billet sur place

Gratuit pour les jeunes de moins de 26 ans (UE)
Gratuit le premier samedi de chaque mois de 18h00 à la fermeture 21h45
Site du musée du Louvre

Le musée du Louvre n’est plus à présenter. C’est le plus grand musée du monde (72 735 m2), ainsi que le plus visité.

Ses collections, réparties en huit départements, comptent notamment la célèbre de Joconde de Léonard de Vinci, la Vénus de Milo, la Victoire de Samothrace, le Scribe accroupi ou le Code d’Hammurabi. Il expose des œuvres produites de l’Antiquité à 1848, ainsi que productions des arts de l’islam.

 

Le musée des Arts décoratifs 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mad Paris (@madparis) le

Adresse : 107 rue de Rivoli, 75001 Paris
11 € (plein tarif) / 7€ (tarif réduit)
Gratuit pour les jeunes de moins de 26 ans (UE)
Site du musée des Arts décoratifs

Le musée des Arts décoratifs, situé dans l’aile Marsan du palais du Louvre, est sous tutelle du MAD, association loi 1901 qui gère aussi le musée Nissim-de-Camondo et l’école Camondo, célèbre école d’architecture d’intérieure et de design de produits.

On trouve plus d’un millier de pièces dans un espace de 2100 m2, notamment de l’orfèvrerie, de la céramique (porcelaine de Sèvres ou Saint-Cloud), des bijoux, des textiles et plus généralement, tous les chefs-d’œuvre de l’art décoratif, c’est-à-dire l’art « utile », « fonctionnel » ou « industriel », les objets qui nous entourent dans notre vie quotidienne.

Les collections sont présentées par thème. Le musée compte des period rooms, reconstitutions de décors du passé. On peut ainsi admirer la cuisine-bar de Le Corbusier ou une chambre étudiante de Jean Prouvé. Certaines salles sont consacrées à des designers de renom, comme Roger Tallon (le « père du design industriel français ») ou Philippe Starck, mieux connu du grand public.

Le musée des Arts décoratifs compte un important département dédié à la mode et au textile et un autre consacré à la publicité et au design graphique.

 

Le Musée Nissim de Camondo

Adresse : 63 rue de Monceau, 75008 Paris

Cet autre musée géré par le MAD expose les collections d’objets d’arts de la seconde moitié du XVIIIe siècle de Moïse de Camondo (1860 – 1935), banquier et propriétaire de cet hôtel particulier, situé en bordure du parc Monceau et édifié entre 1911 et 1914 par l’architecte René Sergent sur le modèle du Petit Trianon de Versailles.

Le Musée Nissim de Camondo s’est efforcé d’intégrer les œuvres présentées aux décors, qui font renaître l’atmosphère de l’époque.

 

Le Jeu de paume

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jeu de Paume (@jeudepaumeparis) le

Adresse : Jardin des tuileries, côté place de la Concorde
10 € (plein tarif) / 7,5€ (tarif réduit)
Site du Jeu de paume

Le Jeu de paume, bâtiment inauguré en 1862 sous le Second Empire, est un centre d’art contemporain et lieu d’exposition dédié à l’image, produite au XXe et XXIe siècle.

On y trouve ainsi des expositions offrant une visibilité à un photographe, à un film, à une vidéo, etc.

 

Le musée de l’Orangerie

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Musée de l’Orangerie (@museeorangerie) le

Adresse : Jardin des tuileries, côté place de la Concorde
Gratuit pour les moins de 26 ans (UE)
Gratuit le 1er dimanche du mois
Site du musée de l’Orangerie

Le bâtiment du musée de l’Orangerie, qui fait face au Jeu de Paume, fut construit en 1852 pour protéger des rigueurs de l’hiver les orangers des jardins des Tuileries.

Ce musée consacré à l’impressionnisme mais aussi à la peinture de la fin du XIX et du début XXe, dans lequel on trouve des œuvres de la plupart des grands noms de l’époque (Renoir, Matisse, Derain, Utrillo, Gauguin…), est célèbre pour les Nymphéas de Monet, installées sur proposition de Clemenceau en 1927, et qui font du lieu une « Sixtine de l’impressionnisme » (André Masson).

 

Le Forum des images

Adresse : dans le Forum des Halles, 2 Rue du cinéma, 75001 Paris
Séance : 6€ (plein tarif) / 5€ (tarif réduit)

Le Forum des images est une institution de la ville de Paris consacrée à la culture audiovisuelle. Il organise de nombreuses projections thématiques, des événements, des festivals ou des ateliers autour du cinéma, et donne accès aux cinéphiles à ses collections (courts et longs métrages, documentaires, images d’actualité…).

Une « école » de création numérique destinée aux 12-18 ans, non-diplômante et gratuite, a été ouverte en 2018.

La bibliothèque du cinéma « François-Truffaut » se trouve à côté du Forum.

 

Le musée du barreau de Paris

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Striiiipes (@striiiipes) le

Adresse : 25 rue du Jour, 75001 Paris
12€ (plein tarif) / 6€ (tarif réduit)
Gratuit pour les avocats du Barreau de Paris (avec possibilité d’un accompagnant)
Gratuit pour les élèves de l’EFB
Site du musée du barreau de Paris

Situé dans les caves d’un hôtel particulier du XVIIe siècle, l’hôtel de la Porte, restauré au début des années 1980, ce musée méconnu raconte l’histoire des avocats et du barreau de Paris depuis le XVIIe siècle, ainsi que celle du Parlement de Paris, institution importante de l’Ancien Régime.

On y trouve ainsi des pièces liées aux grands procès de l’histoire de France, comme ceux de Louis XVI et de Marie-Antoinette, de l’affaire Dreyfus, Stavisky (1934), de nombreuses notes de plaidoiries, comme celles de Jacques Isorni en défense de l’écrivain collaborationniste Brasillach.

Le musée du barreau de Paris organise en outre des expositions temporaires.

 

Les musées du 2e arrondissement de Paris


 

Le cabinet des médailles de la BNF

Adresse : 58 rue Richelieu 75002 Paris
Collections indisponibles (travaux) mais catalogue en ligne à cette adresse

On trouve dans le département des monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France plus de 600 000 monnaies anciennes et médailles, notamment de l’Antiquité, et 37 000 objets d’art et d’archéologie.

Les objets sont, pendant la durée des travaux du site de la BNF de la rue de Richelieu, consultables sur rendez-vous sur le site François-Mitterrand de la BNF, dans le XIIIe arrondissement.

 

Les musées du 3e arrondissement de Paris


 

Le musée des archives nationales

Adresse : 60 Rue des Francs Bourgeois, 75003 Paris
Période d’exposition : 8€ (plein tarif) / 3€ (tarif réduit)
Hors expo : 5€ / 3€
Gratuit pour les moins de 26 ans (UE)
Gratuit le premier dimanche du mois
Site du musée des Archives nationales

Ouvert en 1867 pour présenter les « monuments écrits de la Patrie » et donner à voir les preuves de l’histoire de France, le musée des Archives nationales, anciennement musée de l’histoire de France, présente, dans les hôtels de Soubise et de Rohan (fermé jusqu’en 2020), bâtis à l’Est du Marais, de grands documents de l’histoire de France (édit de Nantes, dernière lettre de Marie-Antoinette), des reproductions de documents importants, ou des pièces rares comme le bureau de l’historien Jules Michelet.

Il organise en outre de nombreuses expositions temporaires.

 

Le musée des arts et métiers

Adresse : 60, rue Réaumur 75003 Paris
8€ (plein tarif) / 5,5€ (tarif réduit)
Gratuit pour les moins de 26 ans (UE)
Gratuit le premier dimanche du mois
Gratuit le jeudi en nocturne de 18h à 21h30
Site du musée des arts et métiers

Le musée des arts et métiers est indissociable du conservatoire des arts et métiers (CNAM), établissement d’enseignement créé à la Révolution sous l’impulsion de l’abbé Grégoire. Situé dans l’ancien prieuré de Saint-Martin-des-Champs, ce musée, consacré à l’innovation technique des quatre derniers siècles, présente une importante collection d’objets et de dessins qui permet de mieux comprendre, par exemple, l’évolution des machines-outils, du téléphone, des moteurs, des avions, etc.

On y trouve notamment une démonstration du pendule de Foucault (1851) ou un aéroplane de 1897. On termine la visite dans la station de métro Arts et métiers, dont la décoration est inspirée par le Nautilus de Jules Verne.

 

Le musée d’art et d’histoire du judaïsme (mahJ)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par mahjparis (@mahjparis) le

Adresse : 71, rue du Temple 75003 Paris
10€ (plein tarif) / 7€ (tarif réduit)
Gratuit pour les 18-25 ans de l’UE sans l’exposition
Ce ticket permet billet gratuit le lendemain
Site du musée d’art et d’histoire du judaïsme

Ce musée, ouvert en 1988 dans l’hôtel de Saint-Aignan, hôtel particulier du XVIIe siècle, au cœur du Marais, quartier d’installation de Juifs dès le XIIIe siècle, retrace l’histoire du judaïsme en Europe et au Maghreb, du Moyen Âge à nos jours. Il présente ainsi de nombreux manuscrits, des maquettes de synagogues, des tableaux (notamment de Chagall), des explications sur les grandes fêtes religieuses, et permet de mieux comprendre certaines périodes de l’histoire juive, la séparation entre Ashkénazes et Séfarades, l’affaire Dreyfus (le musée d’une importante collection de documents sur cette affaire) ou la Shoah (à voir, l’œuvre Les Habitants de l’hôtel de Saint-Aignan en 1939 de Christian Boltanski).

Le mahJ est aussi doté d’une médiathèque de 20 000 ouvrages 3000 documents audiovisuels.

On trouve dans la cour une reproduction de la statue Hommage au capitaine Dreyfus de Tim.

 

Le musée Carnavalet

Adresse : 16 Rue des Francs Bourgeois 75003 Paris
Fermé pour restauration jusqu’à 2020

Le musée Carnavalet, qui occupe deux hôtels particuliers du Marais (l’hôtel Carnavalet et l’hôtel Le Peletier de Saint-Fargeau), quartier préservé du renouvellement haussmannien du XIXe siècle, est consacré à l’histoire de Paris et des Parisiens de la Préhistoire à nos jours.

On y trouvait, avant sa restauration, une présentation de sa gigantesque collection (plus de 600 000 pièces), et notamment de nombreuses œuvres et objets de l’époque de la Révolution (des pierres de la Bastille, une chemise de Marie-Antoinette dans sa prison du Temple) et de Commune de Paris (1871), des objets plus insolites (le masque mortuaire de Napoléon) ou des reproductions, comme celle de la chambre de Proust.

 

Le musée de la chasse et de la nature

Adresse : 62 rue des Archives 75003 Paris
8€ (plein tarif) / 6€ (tarif réduit)
Gratuit le premier du dimanche du mois
Site du musée de la chasse et de la nature

Ce musée, inauguré en 1967 par André Malraux et qui occupe les hôtels Guénégaud et Mongelas, présente une importante collection de peintures (Chardin, Vernet, etc.), tapisseries, céramiques, sculptures, etc., et surtout, plus original, d’armes (fusils, épées, dagues, etc.) ainsi que des œuvres de taxidermie.

Le musée mêle à ses pièces classiques des éléments d’art contemporain.

 

Le musée Cognacq-Jay

Adresse : 8 rue Elzévir 75003 Paris
Musée GRATUIT
Expositions temporaires : 8€ (plein tarif) / 6€ (tarif réduit)
Site du musée Cognacq-Jay

Le musée Cognacq-Jay, qui occupe l’hôtel Donon, expose principalement des œuvres du XVIIIe siècle européen, léguées à la ville de Paris par Marie-Louis Jay et d’Ernest Cognacq, les fondateurs de la Samaritaine (1870).

On y trouve notamment des œuvres de Tiepolo, Fragonard, Boucher (Le Retour de Diane chasseresse), Watteau, Rembrandt (L’Ânesse de Balaam).

 

La Gaîté lyrique 

Adresse : 3bis rue Papin 75003
Entrée libre dans le bâtiment
Site de la Gaîté lyrique

La Gaîté lyrique, située dans un ancien théâtre dont la salle actuelle est ouverte depuis 1862, est un espace culturel où sont organisées des expositions (2 grandes par an), des concerts, des ateliers, des projections, des festivals.

La programmation se concentre sur les arts numériques et les musiques actuelles.

 

La fondation Henri Cartier-Bresson

Adresse : 79 rue des archives 75003
10€ (plein tarif) / 5€ (tarif réduit)
Site de la fondation Henri Cartier-Bresson

La fondation Henri Cartier-Bresson est un espace destiné à la préservation du fonds d’archive du photographe ( environ 50 000 tirages originaux), consultable sur rendez-vous, et un espace dédié à des expositions temporaires sur la photographie.

 

L’institut suédois

Adresse : 11 rue Payenne 75003 Paris
Entrée libre
Site de l’institution suédois

L’unique institut culturel suédois à l’étranger est situé dans un hôtel particulier du Marais, l’hôtel de Marais, depuis son inauguration en 1971.

Acquis en 1965 par l’État suédois, l’institut organise nombre d’expositions et événements consacrés à la Suède, fait découvrir la gastronomie suédoise par son café et expose une partie des collections de l’institut Tessin, qui témoigne des relations et échanges artistiques entre la Suède et la France du XVIIe siècle à nos jours.

 

Le musée Picasso

Adresse : 5 rue de Thorigny 75003
14€ (plein tarif) / 11€ (tarif réduit)
Gratuit pour les moins de 26 ans
Gratuit le premier dimanche du mois
Site du musée Picasso

Le musée Picasso est installé depuis son inauguration en 1985 dans l’hôtel de Salé, un des plus grands hôtels particuliers du XVIIe siècle.

Y sont exposés près de 400 œuvres de l’artiste, notamment des peintures de toutes les grandes périodes (L’Autoportrait, La Célestine, mais aussi des peintures sur la guerre civile espagnole, ou des Grands Nus, Baisers et Matadors et Musiciens de ses dernières années), en plus de pièces plus rares, des sculptures (La guenon et son petit), des dessins et gravures.

 

Les musées du 4e arrondissement de Paris


 

Le pavillon de l’Arsenal

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pavillon de l’Arsenal (@pavillonarsenal) le

Adresse : 21 boulevard Morland 75004 Paris
Entrée libre
Site du pavillon de l’Arsenal

Dans le quartier de l’Arsenal, ce centre culturel ouvert en 1989 présente sur trois étages des collections permanentes, de grandes maquettes ou des expositions (30 chaque année), et accueille des conférences, colloques, des ateliers et des cours sur l’architecture, de l’urbanisme et de la transformation de la ville.

On y trouve en outre un centre de documentation dédié à l’architecture et l’urbanisme.

 

Le musée national d’art moderne – Beaubourg

Adresse : place Georges Pompidou 75004 Paris
Musée + exposition : 14€ (plein tarif) / 11€ (tarif réduit)
Gratuit pour les moins de 26 ans + tarif réduit pour les expositions (UE)
Gratuit le premier dimanche du mois

Le musée national d’art moderne est logé dans le centre Georges Pompidou, l’un des bâtiments les plus célèbres de Paris. Ce dernier, que l’on doit aux architectes Renzo Piano et Richard Rogers, expose, au risque de soulever les passions, ses entrailles d’acier, de verre et de métal.

Inauguré en 1977, pour que Paris reste une capitale de l’art, alors qu’elle a perdu sa suprématie au profit de New York après la Deuxième Guerre, « Beaubourg » a la plus riche collection d’art moderne et contemporain d’Europe (100 000 œuvres de 1905 à nos jours), devant celle du Tate de Londres, et derrière celle du Museum of Modern Arts de New York.

On pourra ainsi y admirer des œuvres de peintres célèbres (Picasso, Matisse, Kandinsky, Warhol, Klein, Chirico, Dali, etc.), mais aussi des chefs-d’œuvre du design et de la photo.

 

Les musées de la bibliothèque polonaise de Paris

Adresse : 6 quai d’Orléans 75004
5€ (+2€ pour les visites guidées)
Gratuit pour les moins de 26 ans
Attention de bien vérifier les horaires d’ouverture, très réduites

La bibliothèque polonaise de Paris est la plus grande institution polonaise en dehors de la Pologne.

Située sur l’île Saint-Louis, elle abrite, en plus d’une importante collection d’ouvrages, trois musées :

  • le musée Adam Mickiewicz : consacré à Adam Mickiewicz (1798 – 1855), grand poète romantique polonais et professeur au collège de France. On y trouve de ses ouvrages, des manuscrits, sa correspondance et diverses archives ;
  • le salon Chopin : consacré à un autre célèbre Polonais qui a passé une grande partie de sa vie en France. On trouve dans ce salon la dernière photographie de Chopin (1810 – 1849), une mèche de ses cheveux, son fauteuil, son masque mortuaire, un moulage de sa main, son portrait sur son lit de mort, des tableaux et des partitions musicales ;
  • le musée Boleslas Biegas : on y trouve des sculptures de Boleslas Biegas (1877 – 1954) ainsi que des tableaux d’autres peintres polonais.

 

La crypte archéologique de l’île de la Cité

Adresse : sur le parvis de Notre-Dame, 7 place Jean-Paul II 75004 Paris
8€ (plein tarif) / 6€ (tarif réduit)

Cette crypte archéologie, la plus importante d’Europe, ouverte au public en 1980, après des fouilles réalisées dans les années 1960, présente l’histoire de Paris comme le musée Carnavalet, mais sous une forme originale : l’évolution urbaine et architecturale de l’île de la Cité depuis l’Antiquité.

On y trouve ainsi des vestiges du quai datant de l’époque où Paris se nommait encore Lutèce, des thermes gallo-romains (ou des pièces d’époque ont été retrouvées), des restes médiévaux de la rue Neuve-Notre-Dame, etc.

Des équipements audiovisuels sont présents sur le parcours pour aider les visiteurs à comprendre et à interpréter ces vestiges.

 

Lafayette anticipations

Adresse : 9 rue du Plâtre 75004
Entrée libre

Lafayette anticipations est une fondation dont l’espace d’exposition de 2200 m² a ouvert en mars 2018. Il est abrité par un ancien entrepôt du Marais, transformé par l’architecte Rem Koolhaas, dans un style sobre, métallique et lumineux, avec en son centre une tour à la plateformes mobiles de 20 mètres.

Cette fondation souhaite organiser trois à quatre expositions par an. Elle en outre la vocation d’aider les créateurs d’art, de mode et de design à travailler, au sein d’un atelier de 400 m² au sous-sol.

 

Le musée de la magie

Adresse : 11 rue Saint-Paul 75004
14€ (adulte) / 6€ (jusqu’à 12 ans)
Site du musée de la magie

Créé en 1993, et situé dans des caves du XVIe siècle dans le Marais, le musée de la magie présente une collection issue de la tradition des illusionnistes et prestidigitateurs de XVIIIe siècle à nos jours.

En plus d’un spectacle de magie, la visite, sur sept salles, permet de découvrir un ensemble d’objets, affiches, gravures, baguettes, boîte à secrets, machines optiques, ainsi qu’une centaine d’automates.

Le musée propose des cours de magie.

 

Le mémorial des martyrs de la déportation

Adresse : Square de l’Île-de-France 75004 Paris
Entrée libre
Site

Inauguré le 12 avril 1962, le mémorial des martyrs de la déportations est dédié au 200 000 déportés de France entre 1941 et 1944, construit à l’initiative de l’association du Réseau du souvenir.

L’architecture du lieu a été pensée par Georges-Henri Pingusson (1894 – 1978), dans un style singulier qui cherche à exhumer la dureté de l’atmosphère concentrationnaire et à susciter le recueillement. Ainsi, un passage resserré traverse deux où sont incrustées 200 000 billets, chacune symbolisant un déporté. Une crypte abrite la tombe d’un déporté inconnu décédé au camp de Neustadt ainsi que 15 urnes contenant terre et cendres provenant des principaux camps nazis.

Le mémorial a inauguré en 2016 une galerie d’expositions qui permet de s’instruire sur la mémoire des camps grâce à des textes, films et documentaires.

 

La maison européenne de la photographie (MEP)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par cacole_bn (@cacole_bn) le

Adresse : 5/7 Rue de Fourcy 75004 Paris
10€ (plein tarif) / 6€ (tarif réduit)
Site de la maison européenne de la photographie

Présente depuis 1996 dans l’hôtel de Cantobre dans le quartier de l’Arsenal, au sud du Marais, la maison européenne de la photographie présente quatre à sept expositions simultanées pour une vingtaine par an.

En plus d’un auditorium, la MEP compte une vidéothèque et une bibliothèque proposant plus de 30 000 titres.

 

La salle des traditions de la Garde républicaine

Adresse :18, boulevard Henri IV 75004 Paris
Sur réservation : 14,5€ (plein tarif) / 9,5€ (tarif réduit)
Site internet

La caserne des Célestins, située sur l’ancien emplacement du couvent des Célestins, abrite, dans un immeuble de 1895, l’état-major de la Garde républicaine, le 1er escadron et ses 140 chevaux et de la fanfare de cavalerie.

Une salle, qui peut être visitée, rassemble une collection de souvenirs (sculptures, médailles, mannequins, uniformes, armes et autres objets) concernant cette unité de la gendarmerie.

 

Le mémorial de la Shoah

Adresse17 rue Geoffroy l’Asnier 75004 Paris
Entrée libre au musée et libre accès aux expositions temporaires
Site du mémorial de la Shoah

Le mémorial de la Shoah, inauguré en 2005, est né de la fusion du centre de documentation juive contemporaine, fonds d’archive constitué sous Vichy par Isaac Schneersohn pour témoigner de la persécution des Juifs, et du mémorial du martyr juif inconnu, inauguré en 1956.

Une exposition permanente et deux expositions temporaires annuels permettent de revenir sur l’histoire de la Shoah, de la déportation et de la destruction des Juifs européens par l’Allemagne nazie, avec, en France, le soutien de la police de Vichy.

Le mémorial présente aussi un « mur des noms » où sont gravés les noms des 76 000 Juifs de France déportés entre 1942 et 1944 (et dont une salle des fichiers contient les fiches individuelles et familiales des déportés), une crypte au centre de laquelle se trouve une grande étoile de David symbolisant le tombeau des Juifs exterminés au cours de la Shoah ainsi qu’un mémorial des enfants exposant les photos de 3000 enfants juifs déportés. Le mémorial est en outre accessible par l’allée des Justes, où se trouve un mur des Justes où sont gravés les noms de ceux qui ont protégé les Juifs de la persécution, au péril de leur vie.

Une antenne du mémorial à été ouverte à Drancy, en face de l’ancien camp d’internement.

 

La maison de Victor Hugo

Adresse : 6 place des Vosges 75004 Paris
Musée GRATUIT
Entre 6 et 8€ pour les expositions
Site de la maison de Victor Hugo

Victor Hugo a occupé ces appartements de l’hôtel de Rohan-Guémené entre 1832 et 1848, soit le temps de la majeure partie du règne de Louis Philippe (1830 – 1848).

Chaque salle des ses anciens appartements a été aménagée chronologiquement afin de retracer la vie de l’écrivain. Ainsi, on part d’une antichambre revenant sur son enfance et ses premiers succès, pour poursuivre sur un salon rouge correspondant à l’époque romantique, puis sur un salon chinois sur l’époque de l’exil de 1851 à 1870, et terminer sur une salle à manger aux meubles gothiques et la reconstitution de sa dernière chambre de l’avenue d’Eylau, avec le lit dans lequel il s’est éteint en 1885.

Le musée est richement pourvu en mobilier : Victor Hugo était porté sur la décoration intérieure. Il expose en outre de nombreuses peintures et permet de voir, de l’étage où il se situe, la place des Vosges sous une nouvelle perspective.

 

Les musées du 5e arrondissement de Paris


Le musée de l’AP-HP

Fermé

Le musée historique et artistique des hôpitaux de Paris, ouvert en 1934, dispose de 13 000 œuvres et objets liés à la vie hospitalière du Moyen Âge à nos jours.

Le musée, qui se situait autrefois dans l’hôtel de Miramion, est aujourd’hui fermé et fait « l’objet d’une réflexion quant à son redéploiement ».

 

Le musée de Cluny | Musée national du Moyen-Âge

Adresse : 28 Rue du Sommerard 75005 Paris
Tarifs spéciaux du fait de la rénovation, voir le site
Site du musée de Cluny

Le musée de Cluny vaut d’abord une visite pour les lieux qui l’accueillent : l’hôtel de Cluny est un hôtel particulier médiéval de style gothique flamboyant édifié à partir de la fin du XVe siècle. Il appartenait alors aux abbés du puissant ordre bourguignon de Cluny. On y trouve toujours aujourd’hui une chapelle remarquable dont dont l’unique pilier est le départ à de nombreuses nervures réparties en quatre voutes en ogive. Les thermes datant de la période romaine, attenantes à l’hôtel, permettent d’admirer le frigidarium préservé, où se trouve le fameux pilier des Nautes.

Le musée en lui-même, ouvert au milieu du XIXe siècle, compte une importante collection d’œuvre et d’objets médiévaux, dont certains chefs-d’œuvres comme le vitrail du Joueur d’échecs, les figures des anges de Poissy, une statue d’Adam du XIIIe siècle et bien sûr, la célèbre tapisserie du XVe siècle de la Dame à la Licorne.

Attention : le musée propose un parcours restreint jusqu’à la fin de la rénovation jusqu’en 2020. L’hôtel médiéval et la cour sont fermés.

 

Le musée Curie

Adresse : 1 rue Pierre et Marie Curie 75005 Paris
Musée GRATUIT
Site du musée curie

L’ancien bâtiment de l’institut du radium, dont la construction a débuté en 1911, abrite aujourd’hui le musée Curie, rénové en 2012.

Le musée est consacré aux découvertes des Curie, comme les propriétés du radium en 1898, élément qui fascinait alors la société ou la radioactivité artificielle, etc. Ce couple (Marie, 1867 – 1934, et Pierre, 1859-1906), avec les Joliot-Curie, a été récompensé de cinq prix Nobel (dont 2 pour Marie Curie). On peut aussi y voir le bureau et le laboratoire de Marie Curie (de 1914 à 1934), consulter des documents et des films d’archives, et découvrir le parcours de Claudius Regaud (1870 – 1940), pionnier de la radiothérapie.

L’Institut Curie est d’ailleurs aujourd’hui un centre de recherche et du traitement du cancer.

 

La grande galerie du museum national d’histoire naturelle

Adresse :  36 rue Geoffroy Saint-Hilaire 75005 Paris
10€ (plein tarif, 12€ avec exposition) / 7€ (tarif réduit, 9€ avec exposition)
Gratuit pour les moins de 26 ans

Ouverte en 1889 au bout du jardin des plantes (héritier du jardin du Roy créé sous Louis XIII), dans un grand hall éclairé par une verrière de 1000 m² et comptant 3 balcons, où fonte, verre et boiseries se mélangent, la galerie de l’évolution expose 7000 spécimens, poissons, reptiles, mammifères, oiseaux et même dinosaures et mammouth. Elle propose en outre une importance documentation pour comprendre l’histoire de ces organismes, leur anatomie, leur évolution.

Parmi les moulages les plus célèbres, le narval rapporté par le duc d’Orléans, le grand éléphant d’Asie, le rhinocéros de Louis XV ou le calmar géant Wheke.

On trouve en outre :

  • une galerie de minéralogie et de géologie : cristaux, météorites, cristaux, roches, minéraux, etc. ;
  • une galerie de paléontologie et d’anatomie comparée : 650 squelettes de vertébrés, etc. ;
  • une galerie de botanique.

La collection de minéraux de l’université de la Sorbonne

Adresse : 4 place Jussieu 75005 Paris
6€ (plein tarif) / 3€ (tarif réduit)
Site de la collection de minéraux de la Sorbonne

La collection de minéraux de la Sorbonne se développe tout au long du XIXe siècle. Cependant, elle n’est ouverte au public qu’à l’après-guerre. Conçue selon le modèle de l’exposition du trésor de la couronne d’Iran, la salle contient 24 vitrines panoramiques éclairées chacune par 4 projecteurs pour mettre en valeur les volumes et couleurs des 1400 minéraux exposés.

 

L’Institut du monde arabe

Adresse : 1 Rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris
8€ (plein tarif) / 6€ (tarif réduit)
Gratuit pour les moins de 26 ans

Inauguré en novembre 1987, l’Institut du monde arabe a pour vocation de faire connaître et rayonner la culture arabe en France, de œuvres antiques aux créations contemporaines. En plus des ateliers, expositions, des concerts et festivals organisés régulièrement, l’Institut compte une grande bibliothèque comptant des pièces de collection (un Coran ayant appartenu à Rimbaud), et un musée qui présente des pièces rares, comme un manuscrit syriaque du VIe siècle, des astrolabes de navigateurs arabes ou des pièces issues du musée de Palmyre en Syrie, qui a subi les destruction de l’État islamique.

Le bâtiment, pensé par Jean Nouvel, est lui-même remarquable pour sa façade de 2000 m² faite d’une mosaïque de 240 moucharabieh, plaque grillagée d’1,8m de diamètre.

 

Le musée de la préfecture de police de Paris

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @e.loveparis le

Adresse : 4, rue de la Montagne Sainte-Geneviève
Musée GRATUIT
Site du musée de la préfecture de police de Paris

Situé dans l’hôtel de police du Ve arrondissement, et donc dans un lieu encore en activité, le musée de la préfecture de police, pensé par le préfet Louis Lépine en 1909, permet de s’instruire dans ses 300 m²sur l’histoire de la police française du XVIIe siècle à nos jours.

Sont ainsi exposés de nombreuses armes et uniformes, mais aussi des pièces uniques, comme le carnet de notes du tueur en série Landru, des lettres de cachet contre Lavoisier, Beaumarchais ou Charlotte Corday, des archives sur Vidocq, aventurier et délinquant devenu chef de la sûreté, etc. Un espace est aussi consacré à la naissance de la police scientifique, dont l’un des pionniers est le Français Alphonse Bertillon.

 

Le musée de la sculpture en plein air

Adresse : Square Tino Rossi, Quai Saint Bernard, 75005 Paris
Musée GRATUIT

Situé dans le square Tino Rossi, une promenade de long de la Seine qui fait face à l’Institut du monde arabe, entre le pont de Sully et le pont d’Austerlitz, le musée de la sculpture en plein air, accessible 24h/24 et 7j/j, permet d’entrer en contact direct avec des œuvres signées par César (Marseille), Cárdenas (La Grande Fenêtre), Martin (Demeure I), Brancusi, Zadkine, Jean Arp, Archipenko, etc.

 

Le musée du service de santé des armées

Adresse : 1 Place Alphonse Laveran 75005 Paris
5€ (plein tarif) / 2,5€ (tarif réduit)

Le musée du service des santé des armées est situé au Val-de-Grâce, à côté de l’hôpital militaire moderne. On peut y découvrir les différents métiers du service de santé dont la mission se concentre sur la guérison des blessures de guerre et la reconstruction (moulages de cire qui permettent de voir les progrès de la chirurgie maxillo-faciale pendant la Première Guerre mondiale) et y voir des collections d’objets de pharmacie.

La visite du musée permet de pénétrer dans cet ancien cloître, bâti au XVIIe siècle sur la volonté d’Anne d’Autriche, qui compte une magnifique cour intérieure, un grand escalier et église conçue par Mansart.

 

Les musées du 6e arrondissement de Paris


Le musée du 11 Conti | Monnaie de Paris

Adresse : 11 quai de Conti 75006 PARIS
10€ (plein tarif) / 7€ (tarif réduit)
9 et 6€ sur internet
Gratuit pour les moins de 26 ans
Site du musée du 11 Conti

La monnaie de Paris, fondée au IXe siècle, est l’une des plus anciennes institutions françaises. Le musée du 11 Conti, dans un hôtel où se trouve encore une fabrique de monnaie, a été ouvert en septembre 2017.

On y trouve une galerie d’exposition d’art contemporain, un musée présentant 1800 objets des collections de la monnaie de Paris (dont le trésor de Hue, lingots, barres et médailles venus de l’Annam), ainsi que des présentations consacrées au travail du métal.

Il est possible de voir les ateliers de la manufacture et ses 150 artisans à ses heures d’ouverture.

Le musée de la Bible et de la Terre sainte

Adresse : 21 rue d’Assas 75005
Fermé pour travaux, date de réouverture inconnue
Site du musée de la Bible et de la Terre sainte

Ce musée, sis dans l’Institut catholique de Paris, retrace l’histoire du christianisme en Palestine de l’Antiquité au Moyen Âge. Dans ses deux salles, il exposait des pièces rares, comme des masques funéraires, des papyrus égyptien, un fragment des manuscrits de la mer morte, des tablettes gravées, etc.

Le musée-librairie du Compagnonnage

Adresse : 10 rue de Mabillon 75006 Paris
Musée GRATUIT
Site du musée

Ce musée est installé dans l’ancien siège des compagnons charpentiers du Devoir et Liberté. Le compagnonnage, cadre traditionnel de transmission des connaissances entre un maître et son élève, en perdition avec l’industrialisation, connaît aujourd’hui un renouveau.

Le musée présente livres et chef-d’œuvres au sens littéral, c’est-à-dire l’ouvrage que devait réaliser un artisan pour devenir compagnon.

 

Le musée national Eugène Delacroix

Adresse : 6 rue Furstemberg
7€ / pas de tarif réduit / Billet jumelé avec le Louvre : 15€ /
Gratuit pour les moins de 26 ans (membres de l’UE)
Gratuit le 1er dimanche du mois

Sis rue Furstemberg, qui est en réalité jolie place préservée de l’agitation de Saint Germain des Prés, le musée national Eugène Delacroix propose la visite des derniers appartements du peintre (1798 – 1863), de son atelier et d’un charmant petit jardin.

On peut y voir quelques unes de ses œuvres, et notamment une étude pour La Liberté guidant le peuple, ou une réprensation de Casque circassien. On y trouve aussi une reproduction de La Mort de Sardanapale par Frédéric Villot ou des tableaux d’Odilon Redon.

On peut compléter sa visite à l’Église Saint Sulpice, située non loin, où Delacroix a laissé deux tableaux, dont la célèbre Lutte de Jacob avec l’Ange.

 

Le musée du Luxembourg

Adresse : 19 rue de Vaugirard 75006 Paris
13€ (plein tarif) / 9€ (tarif réduit, dont les 16 – 25 ans)
Site du musée du Luxembourg 

Le musée du Luxembourg, premier musée français ouvert au public (en 1750), aujourd’hui accueilli par le bâtiment de l’orangerie du palais du Luxembourg, est un espace d’exposition.

Les principaux thèmes abordés « la Renaissance en Europe », « art et pouvoir » et « le Palais, le Jardin et le Musée : le Luxembourg au cœur de Paris, capitale des arts ».

 

Le musée de la minéralogie

Adresse : 60 boulevard Saint Michel 75006 Paris
13€ (plein tarif) / 9€ (tarif réduit)
Site du musée de la minéralogie

4000 échantillons, réprésentant environ 2900 espèces minérales, des 100 000 de la collections, sont présentés dans les vitrines de ce musée, qui est à la fois un conservatoire de minéraux, roches, météorites, etc., mais aussi un lieu de recherche.

On y trouve en outre les pierres taillées des joyaux de la couronne de France.

 

Le musée Moissan

Adresse : 4 avenue de l’Observatoire 75006 Paris
Peut-être fermé ? Se renseigner

Henri Moissan (1852 – 1907) fut le premier récipiendaire français du prix Nobel de chimie, en 1906. Il avait réussi, en 1886, à isoler le fluor lors d’une expérience. La synthèse du fluor est toujours réalisée aujourd’hui selon les principes de Moissan et joue un rôle dans la génération de l’énergie nucléaire.

Le musée, situé dans la faculté de pharmacie de Paris, rassemble des documents et photographies sur la vie de ce scientifique de renom.

 

Le musée François Tillequin

Adresse : 4 avenue de l’Observatoire 75006
Ouvert uniquement pour les journées du patrimoine

Cette collection de « matière médicale » compte près de 25 000 échantillons, dont la majorité est d’origine végétale.

On y trouve des drogues et autres ingrédients destinés à préparer les potions d’antan.

 

Mundolingua

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mundolingua (@mundolingua_) le

 Adresse : 10 rue Servandoni 75006 Paris
7€ (plein tarif) / 5€ (tarif réduit) / 4€ (enfant jusqu’à 12 ans)

Ce petit musée de 170 m², ouvert par un Néo-zelandais passionné, est consacré à la langue, aux langues et aux accents dans toutes leurs dimensions. Ainsi, des écrans et autres instruments interactifs permettent de mieux comprendre la phonologie, la sémantique, la communication non-verbale (comme la langage des signes). Les concepteurs ont essayé d’éviter le vocabulaire scientifique pour rendre la compréhension la plus facile possible.

Toutes les explications sont traduites dans les six langues officielles de l’ONU : anglais, russe, chinois, arabe, espagnol et bien sûr français.

 

Le musée d’histoire de la médecine

Adresse : 12 rue de l’école de médecine 75006 Paris
3,5€ (plein tarif) / 2,5€ (étudiant)

Dans une belle salle de 1905, recouverte de boiseries, ce petit musée de 25 mètres de long sur 8 mètres de large expose des instruments de chirurgies réunis au XVIIIe siècle et d’autres pièces de matériel médical ayant servi jusqu’à la fin du XIXe siècle.

 

Le musée Zadkine

Adresse : 100 bis rue d’Assas 75006 PAris
Musée GRATUIT (collections permanentes)
Musée payant pendant les expositions : 7€ (tarif plein) / 5€ (tarif réduit)
Site du musée Zadkine

Ce musée, ouvert en 1982, est consacré à la mémoire et à l’œuvre du sculpteur Ossip Zadkine (1888 – 1967). Situé dans l’atelier qu’il a occupé de 1928 à 1967, il compte 6 salles, un jardin et un atelier jardin.

 

Les musées du 7e arrondissement de Paris


Le musée du quai Branly – Jacques Chirac

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Léa Deschamps (@deschampignons) le

Adresse : 37 Quai Branly 75007 Paris
Sans expo 10€ (plein tarif) / 7€ (tarif réduit)
Avec expo : 12€ / 9€
Gratuit pour les moins de 26 ans
Site du musée du quai branly

Ouvert en 2006, le musée du quai Branly, dont l’architecte est Jean Nouvel, est dédié aux arts extra-européens, et présente 3500 œuvres venues de l’Asie, de l’Océanie, de l’Afrique et des Amériques, produites du Néolithique au XXe siècle.

On y trouve en outre un jardin de 18 000 m² comptant 169 arbres et une trentaine d’espèces végétales.

Les collections peuvent être explorées en ligne en cliquant ici.

 

Le musée des égouts de Paris

Adresse : 93 quai d’Orsay – 75007 Paris
En travaux : Réouverture prévue au premier semestre 2020.

Situé à cinq centre mètres dans les sous-sols de Paris, les galeries souterraines de ce musée permettent de connaître l’histoire des égouts de la capitale, de l’Antiquité à nos jours. 500 mètres des 2500 km des égouts de Paris sont accessibles. Des égoutiers présentent leur métier au cours de la visite.

 

La fondation Custodia

Adresse : 121 rue de Lille 75007 Paris
Expositions : 10 € (plein tarif) / 7€ (tarif réduit)
Site de la fondation Custodia

Cette fondation abrite, dans un hôtel particulier du XVIIIe, les collections de dessins anciens, d’esquisses, de peintures, de portraits, d’estampes et de lettres d’artistes de Frits Lugt et de sa femme To Lugt-Klever.

Elle organise régulièrement des expositions ouvertes au public.

 

Les musées de l’hôtel des Invalides

Adresse : 129 rue de Grenelle ou 2 place Vauban 75007 Paris
Accès aux musées et au dôme (tombeau de Napoléon) : 12€ (plein tarif) / 10 (tarif réduit)

Gratuit pour les moins de 26 ans
Site du musée de l’Armée 

Cet immense hôpital militaire, construit sur ordre de Louis XIV par Libéral Bruand et Jules Hardouin-Mansart, abrite toujours, aujourd’hui, des blessés de guerre, mais aussi des musées dédiés à l’histoire militaire de la France.

La cour d’honneur, de 102 mètres sur 64 mètres, où se trouvent une statue de Napoléon Ier, ainsi que 60 canons anciens et un char Renault, est en libre en accès. Les visiteurs peuvent aussi se rendre gratuitement dans la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides où se trouvent des trophées militaires de la France.

 

Le Dôme – Tombeau de Napoléon

Le Dôme, dont le lanternon culmine à 107 mètres de haut (le bâtiment le plus haut de Paris jusqu’à la construction de la tour Eiffel), abrite depuis 1861 le tombeau de l’empereur Napoléon Ier.

On y trouve aussi le cœur de Vauban qui repose dans son mausolée, les sépultures de Napoléon II, Joseph et Jérôme Bonaparte, des généraux Bertrand et Duroc et des maréchaux Foch et Lyautey.

 

Le musée de l’Armée

Le musée de l’armée présente, suivant un parcours chronologique, l’histoire militaire de la France et du monde, des Croisades à la Deuxième Guerre mondiale. On peut ainsi y admirer des armures, uniformes, armes, de la France ou de l’Orient (Empire Ottoman, Japon, etc.) ou des reliques plus insolites, comme un taxi de la Marne.

Un historial, comportant de nombreux supports multimedias, est dédié à l’œuvre du général de Gaulle.

 

Le musée de l’ordre de la Libération

Ce musée est présente l’histoire de la Seconde Guerre mondiale à travers l’histoire de l’ordre de la Libération, fondé en 1940 par le général de Gaulle. Il permet ainsi d’approfondir ses connaissances sur la France libre, la Résistance et la répression par l’occupant, par la déportation notamment.

 

Le musée des plans-reliefs

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Paris Museum Project (@theparismuseumproject) le

Site du musée des plans-reliefs

On trouve dans ce musée des maquettes historiques de villes fortifiées des littoraux de la France faites de carton, de papier, de soie et de sable. Elles ont été réalisées entre le règne de Louis XIV au XVIIe siècle jusqu’au règne de Napoléon III au milieu du XIXe siècle. Elles servaient d’outils de planification militaire.

 

Le musée de la Légion d’honneur et des ordres de chevalerie

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Carl-Henric Malmgren (@malmgrenantiques) le

Adresse : 2 rue de la Légion d’Honneur 75007 Paris
Musée Gratuit
Audio-guides gratuits
Site du musée de la Légion d’honneur

Ce musée, accueilli par l’hôtel de Salm, en face du musée d’Orsay, propose de découvrir l’histoire des décorations françaises et étrangères. Sont ainsi présentées des pièces de joaillerie, des tableaux, costumes, portraits, armes et documents.

Ainsi, on peut y approfondir sa connaissance de l’histoire de France et de l’histoire du monde à travers le prisme des ordres de chevalerie. Sont par exemple présentés l’ordre Teutonique, l’ordre de Malte, l’ordre de Saint-Louis (créé par Louis XIV), les armes et récompenses de la Légion d’honneur, ou l’Ordre national du mérité (créé par Charles de Gaulle).

 

Le musée Maillol

Adresse : 61 rue de Grenelle 75007 Paris
13,5€ (plein tarif) / 11,5€ (tarif réduit)
Site du musée Maillol

Ce petit musée, ayant appartenu au XVIIIe siècle aux religieuses du couvent des Récollets, et transformé en cabaret au milieu du XXe par les frères Prévert, présente aujourd’hui l’œuvre Aristide Maillol (1861 – 1944), ses sculptures, peintures, dessins, terres cuites et tapisseries.

Le musée organise chaque année de grandes expositions consacrées à un style artistique ou un artiste.

 

La maison de l’UNESCO

Adresse : 7 place de Fontenoy Paris 75007
Entrée libre
Site de la maison de l’UNESCO

La maison de l’UNESCO (sigle de United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization, en français Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture) est un bâtiment remarquable pour son architecture moderne conçue par les architectes Marcel Breuer (États-Unis), Pier Luigi Nervi (Italie) et Bernard Zehrfuss (France). L’unité principale, de sept étages, forme une étoile à 3 branches (architecture en Y). Dans ses dépendances, Robert Burle Marx a aménagé six patios et Tadao Ando a conçu un espace de méditation de forme cylindrique, en béton.

La maison de l’Unesco abrite de nombreuses œuvres d’arts, notamment Le Ciel et la Lune, une céramique de Joan Miró, Les Forces de la vie et de l’esprit, une composition murale de Picasso, et d’autres productions de Giacometti, Jean Arp, Jean Lurçat, Isamu Noguchi ou Brassaï.

 

Le musée d’Orsay

Adresse : 1 Rue de la Légion d’Honneur 75007 Paris
14 € (plein tarif) / 11 € (tarif réduit)

Gratuit pour les moins de 26 ans
Gratuit le 1er dimanche du mois
Site du musée d’Orsay

L’ancienne gare d’Orsay, inaugurée pour l’Exposition universelle de 1900, accueille, depuis 1986, dans son hall de 138 mètres sur 40 et sur ses trois niveaux, un musée consacré à l’art produit entre 1848 et 1914.

Ses collections éclectiques comptent ainsi des œuvres romantiques, réalistes, fauvistes et surtout impressionniste : le musée d’Orsay possède la plus grande collection d’œuvres de ce courant.

On pourra y admirer des chefs-d’œuvre de Millet (L’Angélus), Courbet (Un enterrement à Ornans, L’Origine du monde), de Manet (Le Déjeuner sur l’herbe), Cézanne (Les Joueurs de cartes), Degas (La Petite Danseuse de quatorze ans), Van Gogh (Autoportrait, L’Église d’Auvers-sur-Oise), de Renoir (Le Bal du moulin de la Galette), etc.

 

Le musée Rodin

Adresse : 77 rue de Varenne 75007 Paris
12 € (plein tarif) / 9€ (tarif réduit)
Gratuit le 1er dimanche du mois du 1er octobre au 31 mars
Site du musée Rodin

Situé dans l’hôtel Biron, construit au XVIII, et donné par l’État à Rodin en échange de créations, le musée Rodin présente d’importantes collections de l’artiste et de sa compagne Camille Claudel.

On trouve ainsi certains chefs-d’œuvre du sculpteur (Jeune fille aux fleurs dans les cheveux, Le Penseur, Le Baiser, L’Homme qui marche, Les Portes de l’Enfer, etc.), ainsi que des dessins, des estampes, des céramiques, des photographies et des peintures (Le Penseur dessiné par Munch, Belle Île de Monet, Les Moissonneurs de Van Gogh, Femme nue Renoir).

L’hôtel a aussi des jardins à la française et une chapelle de style néogothique.

Le musée Rodin compte une antenne à Meudon, où des sculptures sont exposées dans un parc.

 

Les musées du 8e arrondissement de Paris


Le musée de l’Arc de triomphe

Adresse : place Charles de Gaulle 75008 Paris
12€ (plein tarif) / 10€ (tarif réduit)
Gratuit pour les moins de 26 ans
Site de l’Arc de triomphe

L’Arc de triomphe, commencé en 1806 sur ordre de Napoléon (1804 – 1815) après la bataille d’Austerlitz (1805), et achevé en 1836 sous Louis-Philippe (1830 – 1848), abrite, en plus de la tombe du soldat inconnu et de sa terrasse panoramique, un musée.

Il présente, à l’aide d’œuvres, de documents et d’écrans géants, les grands événements dont l’Arc a été témoin : le retour des cendres de Napoléon Ier en 1840, la veillée funèbre de Victor Hugo en 1885, le défilé de la Victoire en 1919, l’arrivée du corps du Soldat inconnu en 1921, l’hommage du général de Gaulle sur cette même tombe en 1944, etc.

 

Le musée Cernuschi

Adresse : 7 avenue Vélasquez 75008 Paris
Musée GRATUIT (collections permanentes) / Possibilité de payer un billet donation de 2€
Expositions : 9€ (plein tarif) / 7€ (tarif réduit)
Site du musée Cernuschi

À deux pas du parc Monceau, dans un hôtel néoclassique, sur la façade duquel on peut admirer un médaillon représentant Léonard de Vinci, le musée Cernuschi, musée de la ville de Paris, présente ses collections tournées vers les arts de l’Asie.

Née des legs d’Henri Cernuschi, patriote italien devenu millionaire en France, le musée, inauguré en 1898, présente ainsi statuettes, poteries, céramiques ainsi que des des calligraphies japonaises et peintures chinoises, anciennes et contemporaines. On peut notamment y voir une grande statue de bouddha en bronze.

 

La Collection 1900 | Maxim’s de Paris

Adresse : 3 rue Royale 75008 Paris
Accessible uniquement pour visite guidée à des groupes de 20 personnes déjà constitués
Site de la Collection 1900

La Collection 1900 rassemble des 550 pièces art nouveau rassemblés par Pierre Cardin, dans 12 pièces meublées qui reproduisent l’ambiance d’un appartement Belle époque.

 

Le Grand Palais

Galeries nationales

Adresse : 3 avenue du Général Eisenhower 75008 Paris
Site du Grand Palais

Cet édifice de 72 000 m² inauguré pour l’Exposition universelle de 1900, placé entre les Champs-Élysées et la Seine, est célèbre pour sa gigantesque verrière. Il accueille quatre expositions temporaires par an.

 

Le palais de la Découverte

Adresse : avenue Franklin Delano Roosevelt 75008 Paris
9€ (plein tarif) / 7€ (tarif réduit)
Site du palais de la découverte

Le palais de la découverte, qui occupe l’aile ouest du Grand Palais, présente dans ses différentes salles les différentes branches des sciences « dures » à l’aide d’expérience interactive et d’explications de conférenciers. Ainsi, on peut apprendre plus sur les recherches récentes en astronomie, en sciences de la vie, en information, en mathématiques, en physique, etc.

Des séances de 45 mins sont organisées dans un planétarium doté d’une coupole de 15 mètres de diamètre sur laquelle est représenté un planétaire. Il représente le ciel étoilé et permet de découvrir notre univers.

Le palais de la découverte accueille également des expositions temporaires, et organise des ateliers et conférences.

 

Le musée Jacquemart-André

Adresse : 158 boulevard Haussmann 75008 Paris
Collections permanentes + exposition : 14,5€ (plein tarif) / 11,5 € (tarif réduit) / 9,5€ (tarif jeune)
Site du musée Jacquemart-André

Le musée Jacquemart-André présente les collections rassemblées au XIXe siècle par Édouard André et de Nélie Jacquemart, dans un hôtel particulier de style Second Empire.

La visite vaut d’abord pour les magnifiques salons, salles et appartements de l’hôtel, restitués dans le style fastueux de l’époque.

La collection du musée Jacquemart-André est remarquable bien que moins connue que celle d’autres musées parisiens. On peut ainsi y venir pour admirer les œuvres des peintres français du XVIIIe (Boucher, notamment La Toilette et le Sommeil de Vénus, Chardin, Fragonard), mais aussi des merveilles de l’art italien (une partie du musée y est consacrée, « le musée de l’art italien », constitué par les collectionneurs) et de l’art européen.

Parmi les incontournables : La Place Saint-Marc de Canaletto, Les Pèlerins d’Emmaüs de Rembrandt, La Vierge à l’enfant de Boticelli, Saint Georges terrassant le dragon d’Uccello ou une fresque de Tiepolo dans la salle à manger.

 

Le Petit Palais

Adresse : Avenue Winston-Churchill 75008 Paris
Musée GRATUIT (collections permanentes)
Site du Petit Palais

Le Petit Palais, inauguré pour l’Exposition universelle de 1900, accueille dans ses salles, riches de fresques, vitraux, mosaïques, ses collections permanentes, composées d’œuvres de l’Antiquité au début du XXe siècle. En plus des sculptures, tapisseries et icônes orientales, on peut venir y admirer des peintures de grands maîtres, comme Rembrandt, Poussin, Fragonard, Courbet, Géricault, Monet, Degas, etc.

Les chefs-d’œuvre de la collection du Petit Palais sont accessibles ici

Le Grand Palais compte aussi un jardin planté d’arbres exotiques, entouré par un péristyle.

 

Les musées du 9e arrondissement de Paris


La bibliothèque-musée de l’opéra de Paris

Adresse : Place de l’Opéra 75009 Paris
Site de la bibliothèque-musée de l’opéra de Paris 

L’opéra Garnier abrite un musée, rattaché à la BNF, dont la galerie permanente, dédiée au chant lyrique et à la danse, présente une collection de maquettes, dessins, peintures, bijoux de scène et de tableaux sur la danse, l’architecture du théâtre ou sur le décor.

 

La fondation Dosne-Thiers

Adresse : 27 place Saint-Georges 75009 Paris
Visites sur réservation pour des groupes
Site de la fondation Dosne-Thiers

Située dans un hôtel habité par Adolphe Thiers, au cœur du quartier de la « Nouvelle Athènes », la fondation Dosne-Thiers compte une bibliothèque d’ouvrages historiques forte de plus de 150 000 volumes, accessible à ceux qui désirent faire des recherches. L’hôtel, ses salons, ses collections d’art et son jardin peut être visité par des groupes sur rendez-vous.

 

Le musée de la franc-maçonnerie

Adresse : 16 rue Cadet 75009 Paris
7€ (plein tarif) / 5€ (tarif réduit)
Site de la musée de la franc-maçonnerie

Ce musée, abrité au siège du Grand Orient de France, la plus ancienne obédience maçonnique française, vise à démythifier la franc-maçonnerie et ses pratiques, et expliquer son rôle dans l’histoire.

Ses collections présentent ainsi du mobilier, du décor, des faïences ayant appartenues aux maçons, ainsi que des sceaux, bijoux, médailles, peintures, etc. On peut aussi y trouver le tablier de Voltaire ou l’épée de « Vénérable » de Lafayette.

 

Le musée Gustave Moreau

Adresse : 14 rue de La Rochefoucauld 75009 Paris
7€ (plein tarif) / 5€ (tarif réduit)
Gratuit pour les moins de 26 ans (membres de l’UE)
Gratuit le 1er dimanche du mois
Site du musée Gustave Moreau

Ce musée conçu par Gustave Moreau (1826 – 1898) même, qu’il a légué à l’État de son vivant, est en réalité abrité dans les anciens appartements et ateliers du peintre symboliste.

Sur trois étages, on peut venir admirer des centaines de peintures, aquarelles et des milliers de dessins, posés partout, du sol au plafond, représentant personnages bibliques, mythologiques et créatures merveilleuses chères au peintre et à on univers onirique.

La liste de certains chefs-d’œuvre exposés au musée, comme Jupiter et Sémélé, L’Apparition ou Les Filles de Thespius, est consultable à cette adresse.

 

Le musée Grévin

Adresse : 10 Boulevard Montmartre 75009 Paris
De 20 et 24,5€ pour un adulte
Site du musée Grévin

Le musée Grévin présente deux cents statues de cire de célébrités, qu’ils soient des chanteurs, des sportifs, des présentateurs ou des chefs d’État.

Une aile est consacrée à l’histoire de France.

 

Le musée du parfum – Fragonard

Adresse : 3-5 square Louis Jouvet, 75009 Paris
Musée GRATUIT
Visite guidée organisée toutes les 20 minutes
Site du musée du parfum – Fragonard

La maison Fragonard propose, à côté de l’opéra Garnier, la visite d’un musée qui présente tous les secrets de fabrication du parfum, du choix des matières premières au flaconnage, en passant par l’extraction, la distillation, la formulation, etc.

Sont ainsi exposés des alambics, utilisés dans les usines de parfumerie aux début du XXe siècle, une collection de flacons anciens, une collection d’étiquettes et certains « trésors » qui permettent de retracer l’histoire du parfum de l’Antiquité à nos jours, comme un vase à Kohol, un brûle-parfum de Louis XIV, un flacon Fabergé ou un flacon Dans la nuit de Worth.

 

Le musée de la vie romantique

Adresse :  16 rue Chaptal 75009 Paris
Musée GRATUIT (collections permanentes)
Site du musée de la vie romantique

Ce musée, sis dans une demeure pré-hausmanienne de la Nouvelle Athènes, caractéristique de l’époque de la Restauration, vaut d’abord pour son atmosphère singulière, caractéristique de l’époque romantique. Ce qui était la demeure du portraitiste Ary Scheffer (1795 – 1858) rassemblait, dans son salon, les grands acteurs de la vie intellectuelle et artistique du moment, comme George Sand, Chopin ou Delacroix.

Le rez-de-chaussée est consacré à George Sand (1804 – 1876). Les collections permanentes comptent aussi des peintures (un portrait de George Sand, Manfred et l’Esprit, etc.) des dessins, des statues (Jeanne d’Arc en prière), certaines œuvres d’Ary Scheffer ou un même ou moulage de la main droite de George Sand.

Une visite virtuelle est proposée à cette adresse.

 

Le Phono Museum

Adresse : 53 boulevard de Rochechouart 75009 Paris
10€ / 5€ (5 – 10 ans)
Site du Phono Museum

Le Phono Museum présente 250 machines sonores, en état de fonctionnement, de la fin du XIXe siècle à nos jours, des phonographes aux baladeurs mp3, et permet de comprendre l’histoire et l’évolution de ces objets qui ont pénétré tous les foyers. Le parcours est aussi agrémenté d’affiches d’époques.

Ce musée associatif, géré par des bénévoles, a besoin du soutien de donateurs.

 

Les musées du 10e arrondissement de Paris


Le musée du Chocolat

Adresse : 28 Boulevard de Bonne Nouvelle 75010 Paris
12€ (adulte) / 10€ (étudiants, +65 ans)
Site du musée du Chocolat

Ce musée sur trois étages présente l’histoire du cacao et du chocolat, et expose outils, recettes, faïences et sculptures en chocolat. Dans un espace de démonstration, des chocolatiers viennent expliquer aux visiteurs comment fabriquer les meilleurs chocolats. 

On peut y déguster des chocolats de tous les continents tout au long du parcours.

 

Le musée des moulages

Adresse : Hôpital Saint-Louis, 1 Avenue Claude Vellefaux 75010 Paris
Visites uniquement sur rendez-vous ou à l’occasion des Journées du Patrimoine
Site du musée des moulages

Ouvert au XIXe siècle, le musée des moulages abrite 4807 pièces de moulages de cire, qui représentent des maladies de peau ou les effets de la syphilis.

Elle permettait aux étudiants en médecine de s’entraîner à reconnaître les maladies.

 

Les musées du 11e arrondissement de Paris


Le musée du fumeur

Adresse : 7 rue Pache 75011 Paris
2€ (tarif unique)
Site du musée du fumeur

Ce petit musée privé rassemble des pipes (notamment du XVIIIe siècle) et autres objets nécessaire à l’art de fumer (moule à cigare, brûle-gueule, etc.) ainsi que des gravures du XVIIIe au XXe siècle sur cette pratique.

 

Le musée Édith Piaf

Adresse : 5 rue Crespin du Gast 75011 Paris
Musée GRATUIT (pourboire)
Visite uniquement sur rendez-vous (+33 1 43 55 52 72)

Cet musée, situé dans un appartement habité par Édith Piaf (1915 – 1963) au début de sa carrière, rassemble des objets personnels ayant appartenu à la chanteuse, comme des faïences, meubles, des lettres ou des vêtements, comme sa robe de scène noire ou des gants de boxes de Marcel Cerdan.

 

Les musées du 12e arrondissement de Paris


Le musée des Arts forains

Adresse : 53 avenue des Terroirs de France 75012 Paris
Visite guidée uniquement
16,8€ (plein tarif) / 12,8€ (tarif réduit) / 8,8€ (enfant de 4 à 11 ans)
Site du musée des Arts forains

Le musée des arts forains présente une collection d’objets du spectacle de 1830 à 1950. On peut ainsi découvrir des manèges anciens, comme un manège de vélocipède dont il n’existe que deux exemplaires dans le monde, ou participer à des jeux d’adresse.

 

Le musée de la Cinémathèque française

Adresse : 51 Rue de Bercy 75012 Paris
5€ (plein tarif) / 4€ (tarif réduit)
Site du musée de la cinémathèque française

La cinémathèque française, dont le bâtiment a été réalisé par Frank Gehry, est lui-même un musée du patrimoine immatériel mondial par son œuvre de conservation, de restauration et de diffusion.

Elle a d’un musée qui présente 600 objets, des costumes et accessoires de cinéma, ainsi que des modèles de lanternes magiques, caméras, maquettes, décors, affiches, photographies, etc. Il compte dans ses collections des dessins d’Eisenstein, le robot de Métropolis, des maquettes de Méliès, etc.

 

Le musée de l’histoire de l’immigration

Adresse : 293 Avenue Daumesnil Paris 75012
6€ (période d’exposition temporaire) / 4,5€ (hors exposition)
Gratuit pour les moins de 26 ans (UE)
Gratuit le premier dimanche du mois
Site du musée de l’histoire de l’immigration

Abrité dans le palais de la porte Dorée, bâtiment art déco construit pour l’exposition internationale de 1931, le musée de l’histoire de l’immigration a pour objectif de permettre au visiteur d’approfondir sa connaissance de ce phénomène, en présentant des repères, œuvres artistiques et témoignages, du XIXe siècle à nos jours.

Des parcours permettent ainsi de comprendre l’histoire de l’immigration, grâce à la découverte d’archives de l’État, de journaux, affiches, caricatures, photos, vidéo, mais aussi par l’exposition d’art contemporain, ou par la présentation de parcours individuels. Le musée a ainsi créé la Galerie des dons, où chaque visiteur peut laisser un élément de son histoire en don, avec un témoignage.

La palais de la porte dorée accueillait autrefois le musée des colonies. On peut donc venir étudier les fresques promouvant les apports de la France aux colonies.

Les musées du 13e arrondissement de Paris


Le musée de l’Art ludique

Temporairement fermé.

 

Le Bétonsalon

Adresse : 9 espla­nade Pierre Vidal-Naquet 75013 Paris
Site du Bétonsalon

Ce centre d’art et de recher­che veut conjuguer questionnement sur l’art et réflexions sociales, en lien avec l’université Paris Diderot.

Il organise régulièrement des expositions.

 

La bibliothèque nationale de France

Adresse : Quai François Mauriac, 75706 Paris, France
Accès gratuit aux expositions
Site des expositions de la BNF

La bibliothèque nationale de France organise, sur son site du XIIIe arrondissement, des expositions, qui peuvent être visitées virtuellement à cette adresse.

 

La manufacture des Gobelins

Adresse : 42 avenue des Gobelins 75013 Paris
Visite des ateliers sur visite guidée uniquement : 15,5€ (plein tarif) / 9,5 (tarif réduit)
Visite de la galerie des Gobelins : 8€ (plein tarif) / 6€ (tarif réduit)
Site du Mobilier national

Les ateliers de la manufacture nationale des Gobelins (tissage de tapisseries), créée au XVIIe siècle, et qui est chargée, avec d’autres manufactures (Beauvais, Lodève, etc.), d’entretenir, de préserver et de renouveler le mobilier national, peuvent être visités.

La galerie des Gobelins peut, elle, être visitée librement lorsque des expositions temporaires y sont organisées.

 

Les musées du 14e arrondissement de Paris


Le musée Adzak

Adresse : 3 rue Jonquoy, 75014 Paris, France
Musée GRATUIT
Site du musée Adzak

L’ancien atelier de l’artiste britannique Roy Adzak (1927 – 1987), sculpteur et photographe, spécialiste notamment des déshydrations végétales et animales, est une résidence d’artistes (deux en permanence) et un espace d’art international. Les artistes résidents sont ainsi exposés, avec quelques œuvres d’Adzak.

 

Les carrières des Capucins

Adresse : sous l’hôpital Cochin,  27 Rue du Faubourg Saint-Jacques 75014 Paris, France
Site du SEADACC

Cette carrière de 1200 mètres, exploitée entre le XIIe et le XVIIIe siècle, à une époque le terrain de la ville de Paris actuelle était très exploité, est entretenue par le travail des bénévoles de la SEADACC. Elle est inaccessible depuis les autres galeries de Paris.

Accessible par un escalier de 119 marches, on y trouve notamment des sculptures, un cabinet minéralogique, un puit qui permet de contrôler le niveau de la nappe phréatique, de nombreux graffitis, etc.

Se renseigner auprès de la SEADACC pour les visites.

 

La fondation Cartier pour l’art contemporain

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marianne Thalamot (@improbablejardin) le

Adresse : 261 boulevard Raspail 75014 Paris
Expositions : 10,5€ (plein tarif) / 7€ (tarif réduit)
Site de la fondation Cartier

Abritée dans un bâtiment lumineux et spacieux de Jean Nouvel, entouré par un petit jardin, la fondation, ouverte par la maison Cartier, est un espace d’exposition d’art contemporain.

La fondation a aussi une politique de commande pour favoriser la création contemporaine, et possède une collection de plus de 1600 œuvres, de 350 artistes du monde entier.

 

Les catacombes de Paris

Adresse : 1 av. du Colonel Henri Rol-Tanguy 75014 Paris
13€ (plein tarif) / 11 € (tarif réduit)
Site des catacombes de Paris

Les catacombes de Paris, nommées selon les catacombes de Rome, sont un ossuaire sous-terrain, ouvert dès 1809, accueillant les restes de millions de Parisiens, déplacés après la fermeture des cimetières parisiens.

Ses deux kilomètres de parcours, sous une voûte de 1,8 mètres, et ses 14° degrés en moyenne, dans des allées formées par crânes et tibias, font de cette visite une expérience dont la singularité a été travaillée par une mise en scène datant du XIXe siècle.

Musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris – Musée Jean Moulin

Réouverture le 25 août 2019

 

Le musée d’art et d’histoire de l’hôpital Sainte-Anne

Adresse : 1 rue Cabanis 75014 Paris
Accès GRATUIT aux expositions
Site du musée d’art et d’histoire de l’hôpital Sainte-Anne

L’hôpital Sainte-Anne, spécialisé en psychiatre, dispose depuis l’après-guerre d’un musée, dans lequel il organise des expositions d’œuvres tirées d’une collection enrichie par dons (de psychiatres, d’institutions, de patients, d’artistes), et surtout par les patients qui les réalisent au cours d’ateliers thérapeutiques (70 000 en tout).

 

Les musées du 15e arrondissement de Paris


L’Adresse – Musée de la Poste

Fermé pour rénovation.

 

Le musée Bourdelle

Adresse : 18, rue Antoine Bourdelle 75015 Paris
Musée GRATUIT
Site du musée Bourdelle

L’œuvre d’Antoine Bourdelle (1861 – 1929) est présentée dans un musée monographique à son honneur, dont les collections, complètes, comptent bien sûr ses sculptures, mais aussi des peintures, dessins et photographies du sculpteur.

Le musée, sis dans les ateliers de l’artiste, a bénéficié de l’extension d’un grand hall au début des années 1960 pour l’exposition de certains œuvres monumentales (les plâtres: Tête d’Apollon, Héraklès archer, Pénélope, Centaure mourant, Sapho, etc.), et d’une deuxième extension par Christain de Portzamparc, dans laquelle sont exposées des œuvres comme le Monument aux Morts, aux Combattants et Défenseurs du Tarn-et-Garonne de 1870-1871 ou La Guerre ou Figures Hurlantes.

Des bronzes de l’artiste sont exposés dans les jardins.

 

La maison de la culture du Japon

Adresse : 101 bis, quai Branly 75015 Paris
5€
Section exposition du site internet

La maison de la culture du Japon, inaugurée en 1997, organise, en plus des spectacles, concerts, séances de cinéma, conférences, etc., plusieurs expositions par an, consacrées aux traditions, et aux arts contemporains et anciens du Japon.

 

L’espace Krajcberg

Adresse : Chemin du Montparnasse, 21 avenue du Maine 75015 Paris
Site de l’espace Krajcberg

L’espace Krajcberg, situé à côté de la Ville Vasilieff, au fond d’une impasse bucolique, est un espace d’exposition consacré à l’expression artistique en relation avec la nature, et aux liens entre la France et le Brésil.

On peut y trouver des œuvres de Frans Krajcberg (1921 – 2017), sculpteur, peintre et photographe né en Pologne, devenu brésilien en 1956, et qui a consacré sa vie à la défense de l’environnement, à la lutte contre la déforestation et au soutien aux Indiens de l’Amazonie. Son art écologique se caractérisait, notamment, par des sculptures monumentales faites à partir de bois rescapes des incendies de la forêt amazonienne, de représentations de totems, mais aussi de dessins, de photographies, etc.

 

Le musée Pasteur

Adresse : 25 rue du Docteur Roux 75015 Paris
Fermé aux visites individuelles jusqu’à nouvel ordre
Groupe adulte : 10€ par personne / Groupe étudiant : 5€ par étudiant

Site du musée Pasteur

Ce musée, situé dans les derniers appartements de Louis Pasteur (1822 – 1895), retrace la vie et l’histoire du grand scientifique. Son appartement a été reconstitué dans un agencement le plus fidèle possible à ce qu’il était à l’époque, et présente des souvenirs scientifiques (cristaux, microscopes, autoclaves) ainsi que des objets d’arts (peinture, arts décoratifs, etc.). La visite se termine dans la crypte d’inspiration byzantine où reposent Louis Pasteur et son épouse.

 

La villa Vassilieff

Adresse : Chemin du Montparnasse, 21 avenue du Maine 75015 Paris
Site de la villa Vassilieff

Géré par l’organisme Bétonsalon, associé au mécène Pernod Ricard, la Villa Vassilieff, nommée en l’honneur de Marie Vassiliev (1885-1957), élève de Matisse, accueille des artistes et organise dans ses locaux des expositions, avec pour objectif de se dédier à des ressources peu explorées et de réécrire et diversifier les histoires de l’art.

 

Les musées du 16e arrondissement de Paris


Le musée arménien de France

Le musée arménien de France n’a pas de locaux pour exposer
Pour en savoir plus

Les collections, aujourd’hui au repos, du musée arménien de France, ont été réunies par les descendants des survivants du génocide de 1915. Elles comptent 1200 œuvres retraçant 3000 ans d’histoire, passant par l’art religieux, les beaux arts, les manuscrits, les pièces archéologiques, etc.

Une visite virtuelle est possible à cette adresse.

 

Le musée d’art moderne de la ville de Paris

Adresse : 12-14 avenue de New York 75116 Paris
Musée GRATUIT
Site du musée d’art moderne de la ville de Paris

Sis dans une aile du palais de Tokyo, le musée d’art moderne de la ville de Paris vaut une visite pour la Fée électricité, décoration murale monumentale de Raoul Dufy, et pour ses très riches collections, qui comptent plus de 8000 œuvres, allant du fauvisme aux abstractions plus récentes, en passant par le cubisme, le nouveau réalisme, etc.

On y trouve ainsi des œuvres de Matisse (La Danse), de Delaunay (sa tour Eiffel, avec la vue sur la vraie à côte), de Bonnard (Nu dans le bain), de De Chirico, de Picasso, deModigliani, de Klein, de, Picabia, de Klimt, de Monet, etc.

Les collections peuvent être consultées en ligne en cliquant ici.

 

La galerie-musée Baccarat

Adresse : 11 place des Etats-Unis 75116 Paris
10€
Site de la galerie-musée Baccarat

Dans l’ancien hôtel particulier de Marie-Laure de Noailles, la galerie-musée Baccarat, la première cristallerie de France, expose dans trois salles certaines de ses pièces remarquables, comme de grands candélabres, le service à moka turc ou le vase éléphant.

 

Le maison de Balzac

Adresse : 47, rue Raynouard 75016 Paris
Musée GRATUIT
Fermé pour travaux jusqu’à l’été 2019, maintien de certaines activités
Site de la maison de Balzac

L’auteur de la Comédie humaine a occupé cette maison de 1840 à 1847 sous le nom de M. de Breugnol, pour échapper à ses créanciers. Situé dans le quartier de Passy, le musée présente souvenirs personnels, éditions originales, et son fonds d’œuvres graphiques, composé d’illustrations de la Comédie humaine et d’œuvres plus généraliste sur la société française entre 1820 et 1850 (Daumier, Gavarni, Granville, Monnier, etc.).

 

Les musées du palais de Chaillot

Adresse : Place du Trocadéro-et-du-11-Novembre 75116 Paris

Le palais de Chaillot, construit pour l’Exposition universelle de 1937, fait face à la tour Eiffel.

 

Le musée des monuments français

8€ (plein tarif) / 6€ (tarif réduit)
Gratuit pour les jeunes de moins de 26 ans (UE)
Gratuit le premier dimanche du mois

Appartenant à la cité de l’architecture et du design, le musée des monuments français a pour mission de sensibiliser les visiteurs à l’architecture et au patrimoine, et raconte l’histoire des monuments français du Moyen Âge jusqu’à nos jours.

On y trouve notamment une impressionnante collections de moulages, sculptures monumentales qui nous permettent d’admirer des reproductions de bâtiments célèbres, et de nombreuses maquettes. Parmi les incontournables, le portail de la basilique Saint-Pierre de Moissac, le portail de Vézelay, le portail de cathédrale de Chartres, une maquette de Notre-Dame de Paris avant les travaux de Viollet-le-Duc, un appartement témoin de la cité radieuse du Corbusier, etc.

 

Le musée de l’Homme

10€ (plein tarif) / 7€ (tarif réduit)
Gratuit pour les jeunes de moins de 26 ans (UE)

Le musée de l’Homme, musée-laboratoire qui a vocation à mêler recherche et enseignement, est bien sûr célèbre pour sa galerie de l’homme, qui présente l’histoire de l’humanité dans toute sa diversité anthropologique, culturelle et historique.

Elle rassemble ainsi une importante collection d’objets, servant à la vie quotidienne ou aux rites, un grand portant présentant 91 bustes en plâtre et bronze réalisés au XIXe siècle, représentant la diversité physique des êtres humaines, un planisphère mural permettant d’écouter nombre de langues différentes, et certains «trésors», la Vénus de Lespugue, le mammouth de la Madeleine, le Propulseur aux bouquetins et le bâton percé de Montgaudier.

 

Le musée national de la Marine

Le musée est en rénovation. Réouverture prévue pour 2021.

Il présentait des tableaux sur le thèmes de la marine et des maquettes.

Les collections sont consultables en ligne.

 

Le musée de la contrefaçon

Adresse : 16, rue de la Faisanderie 75116
6€ (plein tarif) / 5€ (tarif réduit)

Site du musée de la contrefaçon

Le musée de la contrefaçon présente, en six salles, plusieurs centaines d’objets de contrefaçon. On y trouve aussi des contrefaçons d’objets de la vie quotidienne (dvd, fer à repasser, bouilloires), de produits culturels (maillots, dvd, etc.), de médicaments, de produits de luxe, etc.

Les collections du musée sont issues de saisies faites par les douanes.

 

Le pavillon de l’eau

Adresse : 77 avenue de Versailles 75016 Paris
Musée GRATUIT

Le Pavillon de l’eau est un lieu d’information, d’exposition et de sensibilisation du public sur l’eau à Paris. Sur des niveaux, on peut approfondir ses connaissances sur l’histoire de l’alimentation en eau de Paris, de Lutèce au XIXe siècle, avec des informations sur les métiers de l’eau.

Le pavillon de l’eau organise des expositions temporaires.

 

Le musée d’Ennery

Adresse : 59 de l’avenue Foch
Musée GRATUIT
Réservation obligatoire [email protected] ou 01 56 52 53 45
Site du musée d’Ennery

Le musée d’Ennery, abrité dans un hôtel Second Empire des époux Adolphe et Clémence d’Ennery, est annexe du musée Guimet, dont la collection de 7000 objets d’art d’Extrême-Orient, surtout de Chine et du Japon, compte céramiques, meubles en bois, coffres, masques, et, incontournables, des netsukés, boutons de bois sculptés en forme de personnages humoristiques, qui s’accrochaient aux ceintures des kimonos.

 

Le palais Galliera | Musée de la mode de la ville de Paris

En travaux, réouverture fin 2019
Site du palais Galliera

Le palais Galliera compte 257.750 pièces, et présentait les codes de l’habillement en France, du XVIIIe à nos jours.

 

Le Mona Bismarck American Center

Adresse : 34 Avenue de New York, 75116 Paris
Site du Mona Bismarck American Center

Dans un hôtel fin XIXe, le Mona Bismarck American Center organise des événements culturels et expositions consacrées à l’art et la culture américaine des XXe et XXIe siècles, et cherche à favoriser les échanges interculturels transatlantiques.

 

Le musée Georges Clemenceau

Adresse : 8 rue Benjamin Franklin 75016 Paris
6€ (plein tarif) / 3€ (tarif réduit)
Site du musée Clemenceau

Les anciens appartements de Georges Clemenceau (1841 – 1929), où il est décédé, ont été reconstitués à l’identique, et permettent non seulement de se plonger dans le passé, mais aussi de mieux connaître, grâce à des textes, objets personnels, dessins et tableaux, la vie du « Tigre ».

 

Le musée Guimet | Musée des arts asiatiques

Adresse : 6, place d’Iéna, 75116 Paris
Avec exposition : 11,5€ (plein tarif) / 8,5€ (tarif réduit)
Sans exposition : 8,5€ (plein tarif) / 6,5€ (tarif réduit)
Gratuit pour les moins de 26 ans
Gratuit le 1er dimanche du mois
Site du musée Guimet

Les importantes collections du musée Guimet, 45.000 pièces, comptent des œuvres témoignant des cultures de nombreuses civilisations d’Asie. On peut ainsi y trouver des statues de bouddhas, des bronzes, des peintures, des papyrus, des ivoires, des bijoux, des habits, des œuvres l’art khmer à celles de l’Himalaya, de celles de la Corée à celles de l’Afghanistan.

Le musée Guimet organise aussi des expositions et présente des artistes asiatiques contemporains.

Le pavillon bouddhique, annexe du musée Guimet, permet de visiter un jardin japonais.

 

La fondation Le Corbusier

Adresse de la maison La Roche : 10, square du Docteur Blanche 75016 Paris
10€ (plein tarif) / 5€ (tarif réduit)
Adresse de l’appartement-atelier
:
10, square du Docteur Blanche 75016 Paris

10€ (plein tarif) / 5€ (tarif réduit)
Tarif couplé à 15€

Site de la fondation Le Corbusier

La fondation Le Corbusier, qui s’est donnée pour mission de conserver et faire connaître l’œuvre de l’architecte (1887 – 1965), permet la visite de :

  • la maison La Roche, conçue en béton armé entre 1923 et 1925 par Le Corbusier et Pierre Jeanneret,  et à laquelle ont été appliqué les « cinq points de l’architecture nouvelle » : façade libre, plan libre, fenêtres en longueur, toit-jardin, et pilotis ;
  • l’appartement-atelier de l’architecte, duplex terminé en 1934 dans lequel il vécut avec sa femme jusqu’en en 1965 et où il avait son atelier, et qui a été restauré dans son état d’époque.

 

La fondation Louis Vuitton

Adresse : 8 avenue du Mahtma Gandhi, Bois de Boulogne, 75116 Paris
16€ (plein tarif) / 10€ (étudiant, enseignants, et moins de 26 ans) / 5€ (tarif réduit)
Site de la Fondation Louis Vuitton

Le bâtiment de la fondation Louis Vuitton, conçu par Frank Gehry, « iceberg » lumineux de verre et de béton, a son propre musée retraçant les étapes (maquettes) et les principes de sa création.

La fondation expose des commandes dans ses espaces intérieures et extérieures. Elle organise surtout de grandes expositions d’art moderne.

 

Le musée Marmottan-Monet

Adresse : 2 rue Louis-Boilly 75016 Paris
12€ (plein tarif) / 8,5€ (tarif réduit)
Site du musée Marmottan-Monet

Le musée Marmottan, ancien pavillon de chasse du duc de Valmy, contient une importante collection d’art du Moyen Âge à l’Impressionnisme, du mobilier à la peinture.

Elle compte notamment cent œuvres de Monet, comme le célèbre Impression au soleil levant, La Cathédrale de RouenLondres, Parlement et reflets sur la Tamise, Nymphéas, mais aussi des œuvres de Caillebotte, Pissarot, Renoir, Sisley, Degas, une importante collection de Berthe Morisot (la première femme impressionniste), des enluminures du Moyen Âge, des Italiens de la Renaissance, du mobilier empire, etc.

Les « incontournables » sont à consulter ici.

 

Le musée du vin

Adresse : 5 Square Charles Dickens, Rue des Eaux, 75016 Paris
13,9€ (plein tarif) / 12,9€ (tarif réduit)
Site du musée du vin

La collection du musée du vin, exposée dans les anciennes carrières de calcaire de Passy, compte 2200 objets liés à la culture de la vigne, à la conception du vin (vinification, forme des bouteilles, etc.) , aux arts de table, et permet d’approfondir ses connaissances historiques sur cet alcool, de l’époque gallo-romaine à nos jours.

L’élaboration du champagne est expliquée à l’aide de mannequins de cire. La visite donne droit à un verre de vin ou de jus de raisin.

 

Le musée Yves Saint Laurent

Adresse : 5 avenue Marceau 75116 Paris
10€ (plein tarif) / 7€ (tarif réduit)
Site du musée Yves Saint Laurent

Le musée présente l’œuvre du couturier (1936 – 2008), en exposant, dans l’hôtel particulier qui a accueilli de 1974 à 2002 ses créations, des robes prototypes, des modèles iconiques, des patrons, dessins, photographies, et donne accès au Studio, où les vêtements étaient conçus .

 

Les musées du 17e arrondissement de Paris


ART42

Adresse : 96, Boulevard Bessières, 75017 Paris
Sur réservation uniquement, en cliquant ici

ART42 est un musée consacré à l’art urbain, le street art. Il expose, dans les locaux de l’école 42, fondée par Xavier Niel, la collection de Nicolas Laugero Lasserre, qui compte plus de 150 œuvres de 50 artistes, et notamment de Bansky, Bault, Madame, Jérome Mesnager ou JR.

 

Le musée Jean-Jacques Henner

Adresse : 43 avenue de Villiers 75017 Paris
Visite + exposition : 6€ (plein tarif) / 4€ (tarif réduit)
Billet jumelé avec le musée Gustave Moreau : 9€ (plein tarif) / 7€ (tarif réduit)
Gratuit pour les moins de 26 ans (UE)
Gratuit le 1er dimanche du mois

Ce musée, sis dans l’hôtel particulier qui servait de demeure et d’atelier à Guillaume Dubufe (1853-1909), possède la plus importante collection d’œuvre du peintre d’origine alsacienne Jean-Jacques Henner (1829 – 1905).

Il présente sur trois étages la diversité des productions du peintre, portraitiste de talent et paysagiste, qui se distingue par son goût pour le roux, jusqu’à avoir peint un Christ roux. Le musée conserve aussi des meubles et objets de Henner, ainsi que des tableaux, sculptures et dessins d’autres artistes. Il est aussi remarquable pour son hôtel.

On peut consulter des commentaires de certaines œuvres du peintre ici.

Les musées du 18e arrondissement de Paris


Le Bal

Adresse : 6 impasse de la Défense
7€ (plein tarif) / 5€ (tarif réduit)
Site du Bal

Fondé en 2010 par Raymond Depardon et Diane Dufour, le Bal propose des expositions dédiées à la photographie, à la vidéo, au cinéma et aux nouveaux médias, dans une ancienne de salle de bal devenue ensuite un PMU.

 

L’Espace Dalí

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Melzi Fine Art (@melzifineart) le

Adresse : 11 rue Poulbot 75018 Paris
12€ (plein tarif) / 9€ (tarif réduit)
Site de l’Espace Dalí

L’Espace Dalí présente plus de 300 œuvres du plus célèbre artiste surréaliste, Salvador Dalí (1904 – 1989), en se concentrant sur ses aspects moins connus, comme le mobilier, la sculpture en bronze ou certains autres objets.

L’Espace Dalí expose aussi des tableaux, gravures et des livres illustrés, et organise régulièrement des expositions, qui permettent de mieux comprendre l’esprit d’un homme inspiré par la mythologie, la religion et la science.

 

La halle Saint Pierre

Adresse : 2 rue Ronsard 75018 Paris
9€ (plein tarif) / 7€ (tarif réduit) / 6€ (moins de 15 ans)
Site de la halle Saint Pierre

La halle Saint Pierre, ancien marché couvert de style Baltard construit en 1868, est un espace d’exposition dédié à l’art contemporain, et plus spécifiquement à l’art brut, naïf et autres productions singulières.


Le musée de Montmartre

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Johanna Alam (@johanna_alam) le

 

Adresse : 12 rue Cortot 75018 Paris
12€ (plein tarif) / 9€ (tarif réduit)
Site du musée Montmartre

Le musée Montmartre est le musée d’un quartier, investi par les artistes à la fin du XIXe siècle (dans la cité d’artistes Le Bateau-Lavoir notamment, qui a accueilli Picasso, Modigliani, Le Douanier Rousseau, etc.) et qui accueillait de célèbres cabarets et cafés-concerts (comme celui du Chat noir).

Ainsi, le musée présente l’histoire du quartier, à travers des films, peintures, sculptures, dessins, photographies, et certaines célèbres affiches comme celle du Chat noir. Le musée expose notamment des peintures et affiches de Toulouse-Lautrec, Kupka ou Utrillo.

Le musée permet aussi de visiter ses jardins dominant les vignes de Montmartre, nommés en l’honneur d’Auguste Renoir, ainsi que la reconstitution de l’atelier-appartement de Suzanne Valadon, Maurice Utrillon et André Utter.

 

Les musées du 19e arrondissement de Paris


La cité des sciences et de l’industrie

Adresse : 30 avenue Corentin Cariou 75019 Paris
12€ (plein tarif) / 9€ (tarif réduit)
Site de la cité des sciences et de l’industrie

Au sein du parc de la Villette, la cité des sciences et de l’industrie, vaste bâtiment de 20 000 m², a pour mission, comme le palais de la découverte, de faire connaître au public l’état des sciences physiques et de la recherche. Elle présente donc à l’aide de maquettes, d’animations, d’installations audiovisuelles ou d’animations, l’histoire des planètes, les avancées en mathématiques, en astronomie, en transports, ce que sont les énergies que nous utilisons, les pouvoirs de notre cerveau, etc.

La cité des sciences organise de nombreuses expositions temporaires, notamment pour les enfants, et dispose d’un planétarium.

 

Le musée de la musique

Adresse : 221 avenue Jean Jaurès 75019 Paris
8€ (plein tarif) / 6€ (tarif réduit)
Gratuit pour les moins de 26 (UE)
Site du musée de la musique

Le musée de la musique dispose d’une collection de plus de 7000 instruments, dont presque 1000 sont exposés, des clavecins flamands et français du XVIIe siècle aux guitares électriques du XXe, en passant par les pianos Pleyel ou les instruments africains et asiatiques. Certains de ces instruments ont appartenu à Django Reinhardt, Frédéric Chopin ou encore à Frank Zappa. Grâce à un parcours sonore (audioguides gratuits) et des films, le visiteur peut découvrir l’histoire de ces instruments et les écouter.

Un musicien joue chaque jour dans le musée.

Le musée de la musique organise en outre des expositions temporaires.

 

Le Plateau

Adresse : 22 rue des Alouettes 75019 Paris
Entrée libre
Site du Plateau

Près du parc des Buttes-Chaumot, Le Plateau est un espace d’exposition du Fonds régional d’art contemporain (FRAC) d’Ile-de-France. Il y organise trois exposions d’art contemporain par an, au cours desquelles il peut exposer des pièces de sa collection de 1600 œuvres.

 

Les musées du 20e arrondissement de Paris


Le pavillon de l’Ermitage

Adresse : 148 rue de Bagnolet 75020 Paris
3€ (plein tarif) / 2€ (tarif réduit)
Site du pavillon de l’Ermitage

Trois salons de ce pavillon de style régence, construit de 1723 à 1727, et ayant appartenu à la duchesse d’Orléans, peuvent être visités.

Le pavillon accueille des expositions temporaires.

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. CEVAER dit :

    Un grand merci pour toutes ces informations culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *