« N’oublies pas ! » ou « n’oublie pas ! » ?

À l’impératif, on écrit : n’oublie pas !

En effet, il ne faut pas conjuguer ici le verbe « oublier » comme à la deuxième personne du singulier du présent de l’indicatif.

En règle générale, à la deuxième personne du singulier de l’impératif des verbes du premier groupe, ceux qui se terminent par -er (sauf aller), les terminaisons n’ont pas de « s ».

Ne paye pas ! 
Ne mange pas !
N’appelle pas ! 
Ne t’inquiète pas !

Un « s » s’ajoute seulement dans le cas d’un hiatus (la rencontre de deux voyelles), avant « en » ou  « y », pour des raisons d’euphonie (pour que le phrase soit plus facile à prononcer et soit plus mélodieuse). Ils sont liés par un trait d’union :

Achètes-en !
Penses-y !

Mais à la tournure négative, « en » ou « y » se placent après l’adverbe « n’ » (ne). Le -s euphonique est donc inutile.

N’en n’oublie pas !
N’y oublie pas ton parapluie !

 

À lire ici : écrit-on « va » ou « vas » ?

 

Exemples avec n’oublie pas


Elle est fort sensuelle et très-susceptible ; embrasse-la tant que tu voudras ; mais, dans l’abandon le plus intime, n’oublie pas de l’appeler madame au moins trois fois par phrase

Gautier, Mademoiselle de Maupin

 

Pendant que j’y songe, n’oublie pas de faire enlever les fruits, dès demain : notre locataire peut arriver d’un moment à l’autre.

Zola, La Conquête de Plassans

 

L’expression angoissée d’Aurélien fit rire Barbentane. « Oui… oui… entendu… et mes respects à Simone, n’oublie pas… mes profonds respects… »

Aragon, Aurélien

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *