200 Vues
Enregistrer

« Service public » ou « service publique » ? orthographe

Publié le 08/10/2019
3 commentaires

On écrit : « service public ». En effet, « service » est un nom masculin. L’adjectif qualificatif épithète « public » doit donc s’accorder en genre avec lui (on écrit de la même manière « trésor public »). Malgré cela, la faute « service publique » est assez courante, ce qui s’explique peut-être par le fait que ce mot se termine par un « e » :

  • « Comment faire cohabiter les logiques du marché avec les logiques du service publique et celles des énergies renouvelables ? » (franceculture.fr)
  • « […] coauteur d’un rapport parlementaire sur la radicalisation au sein du service publique, affirme que plusieurs dizaines de policiers seraient actuellement suivis pour radicalisation. » (Lefigaro.fr)

Attention, on parle de « mission de service public, de délégation de service public, d’entreprise de service public » ou de « concession de service public ».

Exemples avec « service public »

  • Le maintien d’un service public efficace est une demande récurrente des citoyens de ce pays.
  • Après plusieurs années dans le privé, elle a souhaité s’engager dans le service public afin de participer à la transformation du pays.
  • Sitôt que le service public cesse d’être la principale affaire des Citoyens, et qu’ils aiment mieux servir de leur bourse que de leur personne, l’État est déjà près de sa ruine. Faut-il marcher au combat ? Ils payent des troupes et restent chez eux ; faut-il aller au Conseil ? Ils nomment des Députés et restent chez eux. À force de paresse et d’argent, ils ont enfin des soldats pour asservir la patrie et des représentants pour la vendre. (Rousseau, Contrat social)
  • Si cette annonce a surpris, cette transformation du recrutement n’est finalement que la poursuite d’un mouvement amorcé à l’ENA depuis près de quarante ans avec l’ouverture des deuxième et troisième voies d’accès : la deuxième voie pour des agents du service public méritants et expérimentés, la troisième voie pour des salariés du privé voulant réorienter leur carrière dans le sens de l’intérêt général. (Lemonde.fr)