414 Vues
Enregistrer

Tautologie (rhétorique) : définition · exemples · synonymes · étymologie

Publié le 21/10/2023
0 commentaire

Définition de tautologie

La tautologie est un terme de rhétorique qui désigne, en général, une définition répétitive qui réaffirme l’identité d’une chose avec elle-même comme « une minute dure une minute », « la chaleur est chaude », « un sou est un sou ». Dans ces trois exemples, le prédicat (ce qui est affirmé à propos du sujet) ne dit, de prime abord, rien de plus que le sujet : l’énoncé suit une sorte de cercle.  Le terme est employé dans le langage courant de manière péjorative. Contrairement à ce que l’on peut croire toutefois, cette répétition n’est pas toujours inutile, car un sous-texte y figure : lorsque l’on dit qu’une minute est un minute, on l’affirme en général pour souligner la valeur du temps, qui n’est pas à gaspiller. De ce point de vue, la tautologie peut-être rapprochée de l’antanaclase, qui consiste à employer deux fois un même mot dans deux sens différents. Autre exemple : on pourrait rappeler à quelqu’un en lui disant que la chaleur est chaude qu’il ne doit pas oublier qu’il ne faut pas en approcher, qu’il pourrait vraiment se brûler, etc.

La tautologie est proche de la litote : on s’exprime de manière synthétique pour dire beaucoup de choses afin de ne pas se lancer dans de grands développements.

Le truisme, parfois considéré comme une forme de tautologie, énonce quelque chose d’évident, sans qu’il y ait forcément identité immédiate entre le sujet et le prédicat (exemple : vous lisez une phrase, demain est un autre jour, etc.). Le pléonasme, quant à lui, relève plutôt de redondance grammaticale (achever complètement, au jour d’aujourd’hui, etc.).

Exemples de tautologie

  • Je suis qui je suis : on affirme avec force que l’on ne désire pas changer de caractère, et surtout pas dans le sens qui est suggéré par ceux qui nous critiquent.
  • Dura lex, sed lex (la loi est dure, mais c’est la loi) : cette locution latine tautologique dit de manière ramassée qu’il faut respecter la loi parce qu’elle est la loi, même si elle est dure.
  • « Les jeunes gens sont jeunes » : cette tautologie du Scapin  de Molière est expliquée par ce qui suit « et n’ont pas toute la prudence qu’il leur faudrait ».
  • L’Aventure c’est l’Aventure  : titre d’un film de Claude Lelouch de 1972.
  • « La France c’est quand même la France » : cette tautologie sous-entend que la France est tout de même un grand pays, qu’elle un rang, une économie d’importance, etc.

Synonymes

Pléonasme, lapalissade, répétition.

Antonyme

Antilogie : une contradiction dans l’énoncé (« La vérité est mensonge » par exemple).

Étymologie

Le grec ταὐτολογία, tautologia, est dérivé de tautologos, ταὐτολόγος, « redite », de to auto, τὸ αὐτό, neutre de ὁ αὐτός, o autos (« le même »). Le terme a été emprunté au grec par le français aux XVIe siècle.