Tomber dans le panneau : définition & origine [expression]

Tomber dans le panneau signifie : tomber dans le piège, s’être fait avoir, s’être fait duper, berner. 

 

Tomber dans le panneau : origine de l’expression


On voit spontanément dans cette expression aujourd’hui une référence à la publicité (le consommateur se serait fait berné par un publicité affichée sur un panneau), mais le panneau en question a ici une valeur ancienne.

Ce terme a désigné autrefois un « morceau d’étoffe », d’élément tissé. Ainsi, il a désigné un coussinet placé sous l’arçon d’une selle : 

…chascun porte entre sa selle et le paneau une grande plate pierre (LE BEL, Chron. V.D., t.1, 1352-1356, 51)

Dictionnaire du moyen français

 

Par extension, ce terme a été employé pour désigner le filet que l’on tendait pour attraper des oiseaux à la chasse, ou pour détourner le gibier. De là l’expression que l’on connaît.

 Si devise comme on puet prendre les lievres aus paniaus. (GAST. PHÉBUS, Livre chasse T., 1387-1389, 285)

Ibid

Il prend dès le XVIe la valeur métaphorique de « piège »  (on peut penser à « tomber dans les filets » de quelqu’un) : 

Ie ne voy meilleur filet, ny plus ferme panneau pour tendre à cêt oiseau, que le fauoriser en l’amour.

Pierre de Larivey, Les Comedies facecieuse, 1597

 

À dire le vray à moins que d’avoir perdu la lumière des yeux & de l’entendement, il n’est pas possible de donner dans un panneau aussi grossier & aussi visible que celuy-là.

Observations sur un traitté du péculat, 1666

« Tendre un panneau », c’est tendre un piège, donner l’occasion de faire une faute, et y « donner », c’est tomber dedans.

S’il étoit vrai que le Roi fut assez simple pour tendre un panneau comme celui-la, pourroit il bien croire que le Pape, l’Empereur, & le Roi d’Espagne le fussent assez pour y donner…

Mercure de France, janvier 1689

On trouve « tomber dans le panneau » dès le XVIIe siècle :

Ouy ! ie tiens sa perte conclüe,
Je n’y voy point de bonne issuë, 
Et i’ay peur que ce iouuenceau
Ne tombe enfin dans le panneau ;

Claude Petit-Jehan, Virgile Goguenard, 1652

 

Préuenir les sujets que j’aurois de me plaindre, 
C’est fort adroitement pratiquer l’art de feindre ;
Si j’avois pû tantost tomber dans le panneau, 
Vous me feriez encore y donner de nouueau ;
Mais quoy que mon esprit n’ait pas dans le lumieres ;
Il faut pour l’ébloüir des fourbes moins grossieres…

Thomas Corneille, Le Galant doublé, III, 2, 1659

 

Exemples récents


Oh ! mais, je ris. Vrai, je ris ! Est-il tombé dans le panneau ! Je lui ai dit que j’étais acteur, que je m’appelais Fabantou, que j’avais joué la comédie avec mamselle Mars, avec mamselle Muche, que mon propriétaire voulait être payé demain 4 février, et il n’a même pas vu que c’est le 8 janvier et non le 4 février qui est un terme ! Absurde crétin !

Hugo, Les Misérables

 

Alors que la pandémie a mis en lumière la dépendance à l’étranger des usines ibériques, l’élan des relocalisations pourrait servir les intérêts du pays. A condition de ne pas tomber dans le panneau du low cost.

Leschos.fr

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *